Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Comment améliorer la phase de transition d’un swing de golf

Comment améliorer la phase de transition d’un swing de golf

La phase de transition pour un swing de golf correspond au moment de la fin du backswing dont l’objet est de monter le club au sommet du swing, et le moment du début du downswing dont l’objet consiste à ramener le clubs vers la balle. Pour de nombreux enseignants, c’est justement à ce niveau que se joue la grande différence entre un excellent swing, et swing difficilement répétable. Le fait de perdre de la stabilité du corps au sommet du swing, ou le fait de descendre le haut du corps de manière trop brutale au tout début du downswing sont autant de causes d’un mauvais mouvement. Dans cet article, sur la base des conseils de 3 coachs, nous allons reprendre ce qui constitue selon eux, les bases d’une bonne séquence de transition.

Découvrez nos formules d'abonnements

La stabilité au sommet du swing de golf

Pour Justin Parsons, enseignant à la Butch Harmon Academy de Dubaï, il faut énumérer 3 clés pour améliorer la phase de transition, dont une lui paraît prioritaire : La stabilité du corps au sommet du swing.

« Vous pouvez générer une bonne transition à partir d’une position de bonne résistance, et de bons appuis sur vos jambes avec le shaft du club qui est bien stable au sommet. »

Il poursuit « Si vous regardez les joueurs du Tour, vous pourrez voir à quel point ils sont bien ancrés dans le sol quand le

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.