Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Mieux jouer au golf - Nos conseils techniques

Comment faire du backspin comme un Pro ?

Parmi les questions les plus fréquemment posés par les amateurs aux moniteurs de golf, se trouvent très haut dans la liste « Comment faire une virgule sur le green pour que la balle revienne en arrière après l’impact…comme les pros ? »

Donner du backspin comme un pro

Un jour, un joueur amateur a posé cette question à Colin Montgomerie, pro sur le tour, ce dernier a répondu « à quelle distance portez-vous votre balle avec un fer 5 ? »

L’amateur lui a alors répondu 140 mètres, et Montgomerie de surenchérir « Mais pourquoi voulez-vous qu’elle recule ? »

Bien souvent, le backspin est perçu par les amateurs comme le saint-graal du golf.

Or, avant de s’intéresser au spin, les amateurs devraient toujours avoir en point de mire de réaliser un coup de golf clean.

Une balle de golf mal nettoyée tapée avec un club, dont les rainures n’ont pas été correctement grattées n’a pas beaucoup de chances de spinner, en se posant sur un green.

Donc, si vous voulez avoir une chance de taper une balle qui spin, assurez-vous que les rainures de vos clubs soient propres avant.

Maintenant, cela ne suffit pas.

Ce qu'il faut savoir sur la balistique d'une balle de golf et le spin

Avant toute chose, la première chose que vous devez savoir à propos des effets sur une balle, c’est que le spin est créé par la corrélation de quatre facteurs : la friction, le loft dynamique, le point de contact sur la face, et la vitesse.

La friction est le résultat de la force émise entre deux surfaces quand elles se frottent.

Deux surfaces lisses créent une petite friction, alors que deux surfaces rugueuses créent une très forte friction.

C’est pourquoi les faces des clubs de golf sont rainurés, et les balles de golf ont des alvéoles.

Les rainures fournissent la friction nécessaire pour que la balle de golf s’élève de la face du club.

N’importe quel objet (saleté, eau, herbe) qui vient se glisser entre la balle de golf, et la face du club réduit la friction, et par conséquent le spin.

C’est pourquoi vous verrez rarement un professionnel donner du spin à une balle depuis un rough épais ou des herbes hautes.

Le loft dynamique est en fait le loft du club à l’impact, qui est normalement inférieur au loft mesuré sur une machine.

La réduction du loft est généralement due au fait que les golfeurs cherchent à frapper la balle vers le sol, et que pour ce faire, ils cherchent à tenir le shaft légèrement en avant à l’impact, ce qui donc réduit le loft.

Delofter avec les mains en avant

Par exemple, un fer 6 de loft 30 degrés aura en fait un loft dynamique de seulement 20 degrés quand il sera tapé par un professionnel, alors qu’un débutant pourra donner près de 40 degrés après un coup décentré.

Le point de contact sur la face a une certaine importance sur le spin. Si le coup est tapé depuis la partie basse de la face du club, cela amoindrira le loft, alors que si le coup est tapé depuis la partie haute, cela provoquera l’effet inverse.

Un principe appelé « Vertical Gear effect » fait qu’un coup tapé bas dans la face donnera plus de spin qu’un coup tapé plus haut dans la face.

Vous pourrez le vérifier en constatant par vous-même la roule d’une balle tapée haut ou bas dans la face.

Toute chose étant égale, une tête de club plus rapide crée plus de spin, et à l’inverse, une tête de club moins rapide donne moins de spin.

En plus de ces éléments de balistiques, il y a un autre important élément qui rentre en ligne de compte : la trajectoire.

Intéressons-nous à ce qui fait que le lancement de la balle se fait sous différents angles

Pour qu’une balle de golf vole après un coup tapé avec un bois, un hybride, des fers ou des wedges, les golfeurs doivent taper la balle vers le sol avec un certain angle.

Pour un golfeur du PGA Tour, l’angle d’attaque moyen d’un fer 6 est de quatre degrés négatifs.

Comme déjà précisé, le shaft doit être légèrement en avant avec les mains en avant du club au moment du contact avec la balle. Cette action entraine le fait que le club se délofte.

L’opposé est vrai pour un driver, et les meilleurs joueurs créent un angle d’attaque positif, frappant la balle vers le haut pour qu’elle porte plus.

Le fait de coupler un angle d’attaque positif avec un point de contact plus haut sur la face peut réduire le spin, ce qui créé les conditions optimales d’un lancement élevé, peu spinnant, et donc longue distance.

Données de Bubba Watson

Une technique parfaitement utilisée par un joueur comme Bubba Watson, qui depuis des années truste la première place pour la longueur de distance au drive, sans être pourtant un monstre de puissance physique.

Notez que même un angle d’attaque plus élevé ne diminuera pas le spin, il faut en fait un point de contact plus élevé sur la face pour y parvenir.

En plus de spin et de backspin, un autre terme a de l’importance : spin loft !

Si les clubs ont différents lofts, ils peuvent contacter la balle avec une grande variété d’angles de faces.

Le spin loft est le calcul de tous ces angles, et peut se trouver de la façon suivante : loft dynamique – angle d’attaque = spin loft.

Toutefois, le spin loft ne veut pas dire le taux de spin ou taux de rotations par minute donnée à la balle.

Le spin loft n’est qu’un élément parmi d’autres qui donne du backspin. Néanmoins, un spin loft plus élevé augmentera toujours le spin, et le ralentissement de la balle au contact du sol.

Prenons un exemple, un coup tapé avec un fer 6 avec un loft dynamique de 20 degrés, et un angle d’attaque négatif de 4 degrés. Le spin loft de ce coup est de 24 degrés (20 – (-4)) = 24 !

C’est un point très important à comprendre, car le spin loft est à corréler avec la compression de la balle, qui est une mesure directe de la qualité d’un coup de golf.

  • Quand le spin loft est bas, la compression est élevée, et le coup est plus direct.
  • Quand le spin loft est élevé, la compression est basse, la balle spin plus, et donc la vitesse de balle est plus réduite.

Plus une balle de golf est compressée, et plus, elle parcoure de distance.

Comprenez qu’il ne sert à rien de taper une balle de golf plus vers le sol, cela n’entraîne pas plus de spin, simplement la balle est lancée plus basse.

Un spin loft de zéro devrait être la compression maximum qu’un golfeur puisse générer, mais dans les faits ce n’est pas possible, car la balle n’aurait pas en fait assez de spin pour rester en l’air !

Passons les mathématiques, qu’en déduire pour un golfeur amateur ?

Vous voulez savoir comment taper un coup de wedge bas qui s’arrête le plus près possible du trou ?

Maintenant que vous connaissez les règles dynamiques du spin et du lancement, découvrons quelles sont les conditions qui permettent de réaliser une balle basse, très spinnante sur un coup de wedge.

Comment générer du spin?

Pour y parvenir, un golfeur doit en fait délofter son wedge en mettant ses mains en avant de la face du club.

Le fait de réduire le loft, le point le plus important quand il s’agit de donner du spin, baisse ce taux de spin, ce qui fait qu’un coup de wedge tapé bas ressemble plus à une anomalie, surtout quand vous ajoutez le fait que vous ne pouvez pas augmenter la vitesse sur les coups courts, sinon, la balle partirait trop loin.

Donc pour produire une balle très spinnante, le secret est de donner peu de spin loft.

Pour y parvenir, vous devrez faire en sorte que l’angle d’attaque, et le loft soit très proche.

Si un golfeur tape trop bas vers le sol, le spin loft va s’agrandir, et la compression va se réduire.

Dans ces conditions, la balle ne va pas assez « gripper » la face, la friction sera réduire, et le taux de spin ou backspin va baisser.

A l’inverse, un angle d’attaque resserré avec une face de club délofté produit une friction maximum, ce qui accroche la balle et le club. La balle vole basse, spin, et s’arrête généralement après deux, parfois trois rebonds.

C’est pourquoi, les rainures mais aussi l’ensemble de la face du club doivent être propres avant de jouer un tel coup.

En résumé, pour donner du spin comme un pro :

  • Nettoyez les rainures de vos clubs, et conservez des faces de clubs qui accrochent, notamment sur les sandwedges (C’est pourquoi, il faut parfois changer de clubs quand les faces sont trop usées).
  • Jouez une balle premium type Pro V1 ou Srixon Z-Star pour qu’elle puisse prendre le spin.
  • N’espérez pas donner du spin depuis n’importe quel lie où le contact direct avec la balle n’est pas possible (par exemple, depuis le rough où cela limite la friction avec la balle).
  • Frappez bas vers le sol ne provoque pas plus de spin.
  • Travaillez votre geste en gardant vos mains en avant à l’impact, sinon vous ajouterez du loft. L’angle d’attaque doit être serré. C’est le meilleur moyen de donner du spin.

Schéma récapitulatif sur le backspin

En conclusion, donner du backspin à la balle est bien le saint-graal de tout golfeur, mais si vous n’y parvenez pas, ce n’est pas non plus la fin du monde.

Vous pourrez toujours jouer un bon vieux coup en bump & run au moment d’approcher le drapeau sur le green !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.