Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Peut-on corriger son swing de golf avec des vidéos en ligne ?

Peut-on corriger son swing de golf en ligne ?

Depuis quelques années,nous sommes de plus en plus friands de conseils en ligne. Ce n’est pas seulement valable pour le golf. Internet est de très loin la première source d’information pour beaucoup de sujets, et certains sites sont devenus de véritables références comme Doctissimo ou Auféminin… Apprendre le golf en ligne est-ce pour autant vraiment l’avenir ? Les vidéos des pros de golf sont-elles toutes et toujours utiles ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Comment l’offre doit-elle répondre à la demande ?

Avec ce nouvel article, nous allons essayer de faire preuve d’esprit critique, en allant plus loin sur l'utilité des vidéos conseils sur Internet, et en mettant en lumière une manière d'optimiser ces conseils.

La pratique du golf implique souvent le désir de s’améliorer ou de progresser.

La plupart du temps quand on sort d’un parcours, on repense aux coups manqués, en se disant « j’aurai pu mieux faire ou j’aurai dû mieux faire », tant et si bien que c’est l’un des principaux moteurs pour aller rejouer la fois suivante.

Jusqu’à présent, dans les magazines et sur Internet, à bien écouter ou lire tout le monde, les problèmes de swings ont toujours une solution. Par déformation, on pourrait même finir par croire que c’est facile.

Avoir un esprit critique est plus que jamais important.

Pour un amateur qui recherche un conseil avec une vidéo en ligne, la question est plutôt d’identifier le bon conseil, l’appliquer, et surtout pouvoir en tirer un bénéfice.

C’est là, que nous voulons approfondir le sujet.

Certaines vidéos sont pourtant très utiles. Cependant, certaines vidéos peuvent aussi semer le doute.

Si tous les enseignants sont plutôt d’accords sur le comment produire un meilleur résultat au niveau du swing, il y a beaucoup de manières différentes d’y parvenir.

L’interprétation d’un conseil est en fait la première source de confusion.

Que faire pour ne pas se tromper ?

Dans la plupart des cas, le message de l’enseignant est très bon et le conseil très pertinent, mais il y a une chose qui demande de l’honnêteté : un pro de golf en vidéo ne peut pas prendre en compte l’état d’esprit du lecteur ou de l’internaute…

Pour la simple et bonne raison que le pro n’a tout simplement jamais rencontré le lecteur, et même aperçu le swing de l’amateur ou discuté avec lui de son état d’esprit !

Il faut donc beaucoup d'humilité dans cet exercice.

L’autre élément important à comprendre est que nous ne sommes pas égaux devant la compréhension du même conseil.

D’un golfeur à un autre, il y a beaucoup de façons différentes d’interpréter l’astuce technique proposée.

Pour nos consultants que nous avons interrogé à ce sujet, Richard Hurvitz, Michel Delbos, Olivier Raynal ou Xavier Bretin, les problèmes de swings auxquels sont confrontés les amateurs ont été créés par la réflexion, la perception et l’émotion du joueur.

Considérer que ce même mode de raisonnement pourra corriger un problème qu’il a contribué à créer… est une sorte d’utopie.

Quand on veut changer ou améliorer son swing, il faut donc plutôt se concentrer sur le fait de changer sa manière de raisonner, d’interpréter ou d’imaginer un swing de golf.

Améliorer un swing de golf est donc une affaire qui se passe d’abord dans la tête.

Apprenez d'abord à changer votre logiciel avant de changer votre swing !

C’est en cela que des vidéos ou de conseils en ligne peuvent être intéressantes : SURTOUT pour alimenter votre réflexion, et votre esprit critique.

Vous donner envie d’essayer de nouvelles choses, et de remettre en question votre façon de raisonner, et d’appréhender un swing de golf.

Pour beaucoup d’enseignants, il est plus facile d’aider un amateur en comprenant son fonctionnement interne, et son mode de réflexion, plutôt qu’en lui expliquant les principes de biomécaniques.

Dans l’enseignement du golf, la compréhension de la biomécanique à travers des outils de mesures de plus en plus précis comme myswing, la k-vest ou les launch monitors ont permis aux pros d’être de plus en plus compétents.

Cependant, pour un amateur, sauf à un haut niveau, ce n’est peut-être pas indispensable de devenir un expert sur toutes les notions de dissociations segmentaires.

De manière pragmatique, pour bien jouer au golf, un amateur a surtout besoin de ressentir dans son corps les bons mouvements.

C’est donc la capacité de l’enseignant à identifier les ressorts mentaux de l’élève qui fait la différence.

Le choix des mots était crucial hier. Avec les nouvelles technologies et les vidéos en ligne, le choix des mots reste crucial aujourd’hui.

Pour les pros cités plus haut, et que nous avons interrogé tout au long de nos rencontres, il y a au moins 4 étapes à respecter :

Demander à l’élève ce qu’il ressent ou ce qu’il pense du swing qu’il produit. C’est l’étape de la verbalisation.

Demander à l’élève ce qu’il est en train d’essayer de faire, et pourquoi. C’est l’étape du questionnement.

Demander à l’élève avec ses mots et sa compréhension, les conséquences de ce qu’il produit sur le vol de la balle. C’est l’étape de la visualisation.

En quatrième, et seulement à ce stade, le pro demande à l’élève comment il peut l’aider à faire mieux ? C’est l’étape de la collaboration.

Olivier Raynal, coach à Chamonix est particulièrement dans ce mode de fonctionnement à base d’échanges et de questions avec l’élève.

Pour sa part, Xavier Bretin ajoute la démonstration de quelques chiffres issus du trackman pour appuyer son discours. Le radar ne remplace pas le coach. Il lui donne des « billes » pour verbaliser autrement, et de manière complémentaire.

Cette façon de faire reste de loin la plus efficace, pour apprendre à corriger un swing de golf. Pour la simple et bonne raison, que vous êtes actif, et non pas passif.

Cela ne veut pas dire que les vidéos sont inutiles.

Etre acteur de la correction

En fait, quand vous regardez une vidéo ou lisez un conseil en ligne, il vous faut aussi le manuel d’utilisation : Que pensez-vous de votre swing ? Qu’est-ce que vous essayez de faire ? Quel changement peut influer sur le vol de votre balle ? Et enfin, en quoi la vidéo peut-elle vous aider par rapport aux 3 questions précédentes ?

La correction d’un swing de golf est souvent une solution unique. En revanche, la présentation des solutions est pratiquement infinie.

Vous êtes unique.

La correction d’un swing ne peut pas ignorer l’individu et sa personnalité unique.

Pour vraiment progresser... le plus important, c’est que vous repartiez avec une image mentale différente de celle que vous aviez avant de recevoir le conseil, qu’il soit donné directement ou indirectement par une vidéo en ligne.

Si ce changement d’image n’a pas eu lieu… le conseil n'était pas pour vous.

L’avantage d’un cours de golf en face à face avec un pro, c’est qu’on peut lui dire que l’on n’a pas compris l’image mentale, et interagir avec lui, jusqu’à s’assurer d’avoir compris.

Et si ce n’est pas le cas, c’est que le pro n’a pas trouvé les bons mots, et les bons ressorts de l’individu. Ne vous remettez pas en cause… c’est peut-être le moment de changer de pro.

La mission d’un enseignant de golf : C’est vous aider à mettre les pièces de votre puzzle personnel dans le bon ordre.

Pas nécessairement de faire le beau ou étalage de sa culture golfique dans une vidéo qui sert à faire sa promotion !

Certains pros passent plus de temps à faire de la communication virtuelle que de l'enseignement réel. Il ne faut pas qu'ils se trompent de métier...ou alors ils devraient changer d'orientation.

Golf ou pas… à partir du moment où on rentre dans un processus d’apprentissage, il s’agit d’un effort de l’esprit.

Un effort très personnel qui peut être réalisé de bien des manières différentes, selon les individus.

Pour continuer à avoir envie d’explorer, l’amateur doit sentir le côté pratique, et même y trouver de l’amusement.

Il faut reconnaître que cela ne peut pas être fait avec des conseils généraux pour une audience de masse.

Conseils en ligne pourquoi pas… avec méthode sûrement

Le fait de communiquer régulièrement en ligne avec un pro, en lui envoyant des vidéos et des informations sur le vol de balle peut être utile. Toutefois, il n’y a pas de substitut réellement efficace à la leçon en « live » avec le pro uniquement concentré et dédié sur vous.

C’est pourquoi, il est absolument indispensable que l’enseignant ne connaisse pas seulement votre swing, et vos compétences physiques, mais aussi; et surtout, votre compréhension d’un swing de golf, et votre manière d’apprendre.

Sans cet équilibre, ce type d’apprentissage peut faire plus de mal que de bien…

Avec ce sujet, on a essayé de vous proposer une réflexion et une méthode, pour ne pas recevoir une vidéo de manière passive, mais susciter votre curiosité sur de nouvelles hypothèses.

Vous inciter à être pro-actif en vous posant toujours les 4 questions indispensables quand on visionne une vidéo : Que pensez-vous de votre swing ? Qu’essayez-vous de faire ? Quel changement influe et comment sur le vol de votre balle ? Qu’attendez-vous du conseil ou du pro ?

Soit verbalisation, questionnement, visualisation, collaboration !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.