Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

President's Cup 2011 : Victoire des USA

Au départ de la dernière journée de cette compétition par équipe, le capitaine américain Fred Couples était quelque peu nerveux. Tournant en rond, il savait qu’il lui fallait seulement 5 victoires sur les 12 derniers simples pour assurer une 7ème victoire aux USA en 9 participations, et sa 2ème personnelle en tant que capitaine !

Fred Couples a la lourde responsabilité de succéder dans cet exercice au légendaire Jack Nicklaus.

« J’étais très nerveux aujourd’hui, le public du Royal Melbourne ne nous était vraiment pas favorable, mais mes joueurs ont assuré. »

Après un début de journée hésitant de la part de ses « boys », il fut très vite rassuré par son équipe qui a presque un réalisé un sans-faute pour dominer totalement ce week-end de President’S Cup et préparer la prochaine Ryder Cup.

En remportant 6 matchs, les américains ont fait mieux que le minimum, et ils ont pu compter notamment sur un Jim Furyk (vainqueur de la Fedex Cup 2010) au mieux de sa forme.

Furyk a été le leader de l’équipe US pour cette semaine. Il est le 4ème joueur de l’histoire à remporter 5 matchs sur 5, au cours de la même semaine de President’s Cup ! Il a d’ailleurs tenu à féliciter ses 2 partenaires (Mickelson et Watney) pour les matchs disputés en double, tandis que ses 3 victoires personnelles ne doivent rien à personne, sauf peut-être à son légendaire cadet « Mike Fluff Cowan » !

Furyk a conclu sa President’s Cup par une dernière victoire nette, et sans discussion contre Ernie Els, 4 à 3 !

Après une saison blanche de titre sur le PGA tour, Furyk revient au meilleur moment pour l’équipe des USA, et démontre qu’on peut toujours compter sur lui dans les grands événements.

Les américains en profitent donc pour laver l’affront de leur seule défaite en President’s Cup, ici au Royal Melbourne en Australie, 13 ans plus tôt.

Greg Norman ne pouvait être que déçu !

Le capitaine Australien qui comptait sur sa force de frappe locale pour faire pencher la balance en la faveur des Internationaux, a pu mesurer l’écart avec l’équipe US. Malgré 5 australiens sur 12 dans l’équipe, Norman a admis que le retard pris dans les « Foursome » a été insurmontable ! Effectivement, l’avantage de 8 à 3, pris par l’équipe de Fred Couples dans les Foursome très tôt dans la compétition, s’est révélé être le tournant du match Etats-Unis / Reste du Monde.

Enfin, comme pour la dernière édition, 2 ans auparavant, c’est…Tiger Woods qui a apporté le point victorieux de cette President ‘s Cup 2011 !

Pas en veine avec le putting depuis le début de la semaine, mais bien mieux dans le jeu que par le passé récent, le tigre qui avait mal commencé sa compétition, s’est bien repris pour nettement dominer l’australien Aron Baddeley devant un public pourtant acquis à sa cause, sur un score de 4 à 3 !

Ouf de soulagement pour le capitaine Fred Couples qui pourra ainsi amplement justifier son choix personnel d’avoir emmené un Tiger Woods, qui ne s’était pas qualifié aux points pour cette compétition.

En cas de contre-performance de Woods, Couples n’aurait pas été épargné par les critiques des magazines US pour son choix hasardeux.

Mais au final, tout va pour le mieux, Woods pourra même repartir de l’avant après cette bonne note finale, ici en Australie.

« J'ai bien joué toute la semaine », a déclaré Woods. «Malheureusement, je n'ai pas rentré les putts ! J'ai pourtant plutôt bien putté, mais ils ne sont tout simplement pas aller au fond ! J’ai pris beaucoup de bords et de lèvres lors des 3 premiers jours».

Malgré ce constat, Woods et l’équipe US peuvent retrouver le sourire, et préparer le prochain affrontement avec l’équipe européenne de Ryder Cup avec une certaine sérénité.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.