Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Préparation physique, alimentation et golf

Golfeurs et salles de sport font bon ménage !

Abordons la notion de préparation physique pour le golf, aidez en cela par la diffusion du film Outside The Ropes, produit par TaylorMade Golf, mettant en scène quelques-un des meilleurs golfeurs professionnels au monde : Sergio Garcia, Dustin Johnson, Camilo Villegas, ou encore Justin Rose.

Les liens suivants vous permettront d'accéder directement à des extraits du films, mettant en scène des golfeurs à l'entrainement, et comme vous ne les avez sans doute jamais vus !

L'alimentation d'un golfeur professionnel transposable pour un amateur ?

Pour commencer ce sujet, il faut tordre le coups à des idées reçues ou des fantasmes, que nous les amateurs de golfs pourrions avoir au sujet de l'alimentation spécifique pour le golf !

Bien sûr, l'industrie agro-alimentaire nous incite à acheter, et consommer des compléments alimentaires, et pour cela, tous les argumentaires de ventes y passent !

Pourtant, il suffit de regarder les premières minutes du film "Outside The Ropes" consacrées à l'alimentation, pour vite se rendre compte qu'elle n'a rien de particulier, et pire, semble plutôt très riche !

Sergio Garcia n'hésitant pas à commenter le fait que dans son alimentation pour le golf, il cherche des plats très consistants pour doper son énergie.

Les golfeurs sont et restent des êtres humains, et pour une majorité d'entre eux, ils aiment "bien manger" comme l'affirme aussi Dustin Johnson, en train d'attendre un énorme sandwich poulet - mayonnaise au club-house.

Du point de vue de l'alimentation, on peut pas dire que les golfeurs soient systématiquement dans la recherche de quelque chose d'élaboré ou spécifique.

D'ailleurs, il suffit pour un amateur de golf de se rendre au restaurant de son club-house, pour se rendre compte que dans un club qui se respecte : les plats pour les golfeurs sont généralement très consistants !

Un bon repas de golfeur ?

Prenons, l'exemple des assiettes de salades au Golf National à Saint-Quentin-En-Yvelines qui sont proches de la maxi-size !

Pour arpenter un parcours de golf pendant 4 heures, mieux vaut avoir bien mangé, et ne pas connaître de fringale. Chose que les directeurs de golfs ont généralement bien compris, en proposant dans leurs restaurants, des repas très complets.

Alimentation du golfeur ne signifie donc pas nécessairement alimentation diététique !

Le golfeur va donc être plus en recherche d'énergie que à la recherche d'une gestion des calories.

Avant le parcours, il faudra faire un lunch assez complet (fibres, féculents, fruits, céréales...), bref tout ce qu'on peut avoir l'habitude de faire pour bien manger, et en la matière, il n'y a pas forcément de règles écrites dans le marbre.

Il faut faire comme on en a l'habitude, sans tomber non plus dans l'excès.

Pour cela, il suffit d'être à l'écoute de son corps.

Avant chaque repas, demandez-vous sur une échelle de un à cinq, à quel niveau se situe votre faim ?

Petite faim ou grosse faim avant le parcours ?

Adaptez les quantités en fonction de ce baromètre.

Enfin, la clé d'une bonne alimentation pour le golf comme dans la vie en général, c'est le temps !

Ne pas manger trop vite pour laisser le temps à votre cerveau de recevoir les bonnes informations sur votre satiété !

On estime qu'en 10 minutes, on peut avaler des quantités impressionnantes de nourriture, car le cerveau n'a pas encore eu le temps d'analyser le niveau de faim.

Pour manger à votre juste faim avant de jouer au golf, prenez votre temps !

En revanche, sur le parcours, vous n'aurez pas le temps d'attendre ou même d'écouter votre corps ! Il faut le devancer et anticiper les situations de fringales ou de soifs.

Un bon pro de golf vous dira qu'il est important de penser à s'hydrater et s'alimenter au moins tous les 3 trous, et ne jamais attendre d'avoir faim ou soif, car dans ce cas, il sera trop tard, et vous perdrez vos moyens physiques.

Il faudra plusieurs minutes pour les récupérer, ce qui sera forcément préjudiciable à votre carte de score.

En revanche, la différence entre un golfeur professionnel et un golfeur amateur, va se situer sur le fait que s'il peut manger beaucoup, en contrepartie, il va faire beaucoup plus de préparation physique et athlétique, comme le confirme à nouveau Dustin Johsnon au cours de ce film TaylorMade.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.