Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour le 1er abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon Z-Star ou Z-Star XV au choix offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

À LA UNE > Améliorer son putting sur les greens

Comment améliorer son putting?

Le putting représente en moyenne un coup sur deux sur le parcours de golf.

Sur un par-4, il vous faut deux coups pour arriver en régulation sur le green, et deux coups pour terminer le trou dans le par.

D'aspect simple, le putting est la partie la plus ludique du jeu de golf, et aussi la partie qui nécessite le moins de respecter des contraintes techniques, tout du moins en apparence.

Comme pour le swing, le balancier du putting implique que dans tous les cas, la face du putter revienne "square" à l'impact, soit parfaitement perpendiculaire à la trajectoire linéaire et imaginaire entre la balle et sa cible.

Dans cette rubrique "Améliorer son putting", vous trouverez des conseils, et des exercices pour développer cet aspect du jeu, qui nécessite au moins autant d'entrainement que le secteur de jeu du driving.

Bien souvent les amateurs de golf consacrent une grande partie de leurs séances de practice à taper des drives, pourtant, sur le parcours, on n'utilise le driver pour en moyenne entre 12 et 14 coups, alors que le putter est utilisé entre 32 et 44 fois en moyenne.

Pour gagner des points sur la carte de score, préparez-vous à améliorer votre petit jeu, et à rentrer plus de putts.

La différence entre un bon et un mauvais putt

Est-ce que vous connaissez la différence entre un bon putt et un mauvais putt ?

Evidemment, quand on commence un sujet d’article avec un tel titre, on peut s’attendre à différentes réactions dont celles qui consisteraient à dire : C’est un putt qui rentre par rapport à un putt qui manque l’objectif ! Une telle réponse passerait à côté du sujet le plus intéressant dans le domaine du golf, et peut-être celui que l’on pourrait faussement croire le moins quantifiable. Certes, depuis quelques années, il y a eu beaucoup plus de travaux et des mesures réalisées sur le grand jeu, mais tout de même, quand on creuse, on peut trouver quelques analyses particulièrement intéressantes s’agissant du putting, sans doute le secteur du jeu qui est le plus difficile, y compris pour les professionnels, et plus qu’on ne le croit réellement. Avec ce sujet citant des données proposées par Quintic Sport, dépassez les idées reçues sur le putting !

Lire la suite...