Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Evitez le slide! Solutions contre des hanches trop actives

Evitez le slide! Solutions contre des hanches trop actives

Comme vous le savez sans doute, le swing de golf est alimenté en énergie par la relation du corps avec le sol, mais quand il s’agit de l’action des hanches, certains golfeurs prennent ce concept trop aux pieds de la lettre. Si vous êtes concerné par ce phénomène de hanche trop active pendant le swing, le conseil que je vais vous donner va vous permettre de mieux contrôler votre swing, et d’éliminer beaucoup de coups ratés.

Découvrez nos formules d'abonnements

Sommaire de ce sujet consacré au slide

  1. Contrôler l’action des hanches dans le swing de golf
  2. Définition des hanches trop actives
  3. Les symptômes du slide
  4. Comment contrer le slide ?
  5. Les exercices pratiques que je préconise

Contrôler l’action des hanches dans le swing de golf

L’action des hanches est un facteur important quand il s’agit de contrôler le point bas de l’arc de swing, et l’alignement à l’impact.

Mais quand un golfeur agit démesurément avec ses hanches, il prend le risque de déplacer la partie haute de son corps plus rapidement que la partie basse, et il créé ainsi les conditions de coups manqués.

Définition des hanches trop actives

Attention, au golf, on parle de rotation efficace quand justement, il y a rotation des hanches combiné avec l’action de descente des bras.

Une hanche trop active est en fait une poussée de la jambe droite, et un déplacement latéral des genoux vers l’avant, et donc un glissement qui s’appelle le slide.

Ce qui provoque un blocage du corps, et une balle qui part la plupart du temps à droite et basse, puisque le corps ne peut pas pivoter.

En conséquence, sur le plan physique, cette action peut provoquer un traumatisme sur le plan sacro iliaque

Les symptômes du slide

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir que l’élève a beaucoup trop déplacé ses hanches de manière latérale.

Glissement important des hanches vers l'avant ce qui n'est pas une rotation des hanches

On appelle cela du « slide » ce qui évoque un glissement des hanches sur le côté, et non pas une rotation des hanches de l’arrière vers l’avant.

Pour l’illustrer, j’ai tracé une ligne rouge qui montre de combien notre golfeur a dépassé le point idéal.

Nous allons voir que lorsqu'il y a slide des hanches.L’élève subit plusieurs conséquences.

La première : Sa tête est en arrière tout simplement pour contrebalancer le mouvement du reste de son corps.

Quand cela se produit, l’épaule droite plonge trop bas pendant le downswing, ce qui bien entendu change considérablement le point bas de l’impact qui se déplace vers l’arrière du stance, et donc cela conduit à une gratte.

Il n’y a pas eu de transfert. L’essentiel du poids reste sur la jambe arrière.

Les problèmes pausés par le slide

Autre conséquence néfaste, le pivot du joueur va comme caler, et ses mains vont devoir agir plus tôt pour déplacer le point bas à l’impact vers l’avant, pour ne pas risquer de taper dans le sol bien avant la balle.

Bloquer par le corps, le joueur va agir avec les bras en compensation. Les bras se déconnectent du corps, et les épaules partent vers l’arrière. En conséquence, la balle part à gauche ou en top.

Quand un golfeur réalise ce type de swing avec un fer, le contact avec la balle va être très faible, notamment au niveau de la compression. La balle est cueillie. Les mains sont toujours derrière la balle au lieu d’être en avant.

Déconnection bras corps

C’est une sensation assez désagréable comme si on effleurait un caillou, plutôt que de taper pleinement dans la balle.

Concernant le vol de la balle, c’est assez simple !

Cette dernière va très rapidement sortir de la trajectoire droite surtout du fait que la rotation du corps va interrompre la fermeture normale de la face de club.

Le loft dynamique, et le point d’impact vertical vont être irrémédiablement compromis tout comme la rotation.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on est loin du mouvement idéal pour un swing de golf.

Comment contrer le slide ?

Une des façons de combattre ce type de swing est de réduire l’action des hanches en tapant de petits coups avec le pied gauche légèrement entré vers l’intérieur pour habituer son cerveau à piloter la rotation correcte des hanches.

pied avant rentré

Attention, je précise et j’insiste immédiatement sur le fait qu’il ne faut pas taper des pleins coups à 100% de ses capacités dans cette organisation, mais bien des petits coups à 20 ou 30% de sa puissance normale pour seulement comprendre, ce qui se met en place dans le mouvement des hanches.

Le fait de rentrer le pied gauche (pour un droitier) sur un plein swing peut être à l’origine de graves lésions et blessures au niveau du genou gauche !

Il s’agit là d’un exercice à produire à faible vitesse !

Ce faisant, vous allez agir sur votre épaule arrière (droite pour un droitier) qui va se déplacer en arrière et vers l’extérieur, avec pour effet de modifier le point bas de votre swing plus en avant à l’impact, et sans avoir besoin d’autres mouvements parasitaires.

En plaçant votre pied gauche vers l’intérieur, vous allez immédiatement ressentir une résistance dans la partie basse de votre corps.

De cette position, il vous appartient de déplacer votre épaule droite correctement jusqu’à l’impact avec la balle au travers du pivot normal de votre corps.

plus de résistance en amont

La partie supérieure du corps va continuer à armer les bras, et les mains pendant le déroulé du mouvement.

Pour le ressentir convenablement, vous aurez besoin d’agir comme si vous vouliez taper des coups punchés avec la balle partant basse, ce qui va vous obliger à augmenter la traînée du shaft à l’impact.

Cela va aussi réduire le loft dynamique de votre club à l’impact tout en ajoutant de la compression à la balle, exactement l’effet que l’on cherche à produire par opposition aux coups tapés avec des hanches hyperactives qui engendrent des coups tapés avec une faible compression.

Souvenez-vous, cet exercice se réalise en deux phases :

  1. En premier, vous devez ralentir les hanches
  2. En second, la partie haute du corps doit diriger les bras jusqu’à l’impact, laissant le shaft du club être en avant.

Quand vous aurez fini de ressentir toutes les sensations liées au fait d’avoir des hanches moins actives à une vitesse de swing réduite, commencez à travailler sur une vitesse de swing plus rapide ou normale, tout en prenant soin de remettre votre pied gauche dans le bon alignement.

Ceci pour ne pas vous blesser, et essayez de rester dans l’idée d’un coup punché.

En dehors d’un regard extérieur, le meilleur guide ou indicateur de la qualité de votre travail sur votre swing sera dans ce cas, la trajectoire de la balle.

Plus elle partira dans une trajectoire droite, et non pas dans une direction à droite toute, et plus vous serez dans la bonne direction pour votre travail sur vos hanches.

Les exercices pratiques que je préconise

Comme vous l'aurez compris, la solution précédente est un grand classique dans ce genre de situations, mais je n'en suis pas fan pour le fait qu'elle consiste à courir un risque, surtout quand c'est mal exécuté.

Ceci étant dit, je vous propose deux autres exercices sans risques, et aussi efficaces.

- L'exercice du funambule

Mettez le pied gauche en avant de votre stance ce qui justement évite toute poussée puisqu'on est de fait en équilibre, et cela ne peut qu’induire une rotation autour de la hanche gauche.

l'exercice du funambule

En réalisant votre swing depuis cette position, vous contrariez la tendance au slide.

Autre exercice, vous conservez le bras gauche face à la balle pendant tout le swing, et vous cherchez à faire passer le club actionné par le bras droit sous le bras gauche qui reste fixe.

Le côté droit doit passer sous le bras gauche pour induire la rotation autour de la hanche gauche pour éviter ce mouvement de poussée latérale (slide).

- L'exercice Baseball

Vous êtes en position verticale, et vous cherchez à connecter les bras au buste, et le retour se faisant démarrage hanche bras.

Tout doit se passer en même temps.

La prise baseball

Le mouvement est induit par le bassin type swing de base-ball.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.