Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Pros, Enseignants et Coachs de golf

Renforcer son putting pour éviter les 3 putts au golf

Réussir un bon alignement au moment du putting sur le green

Pour bien débuter la saison de golf, nous avons demandé des conseils à notre moniteur de golf - Michel Delbos - concernant le putting afin d'éviter de prendre des 3 putts sur le parcours !

Le putting, c'est 50% du score au golf !

Il est souvent évoquer au golf le travail important qui doit être réalisé dans le petit jeu. Les joueurs de haut niveau savent combien la clé du score réside dans ce secteur du jeu.

Néanmoins, je constate que beaucoup d’amateurs négligent l’entraînement du putting, qui pourtant, occupe une place de choix dans le golf, lorsque l’on sait que sur un par-72, 36 putts est le nombre de coups théoriques accordés au putting « soit 50% du score ».

Rien n’est plus frustrant au golf que la valeur accordé à chaque coup sans tenir compte de la distance réalisée.

Et pourtant, lorsque on analyse sa carte de score : on s’aperçoit qu’un putt de 1 mètre ou 1.20 mètre à la même valeur qu’un drive de 200 mètres plein faiway, et qu’en définitive la qualité de votre putting peut sauver votre partie en compensant un déficit technique dans le grand jeu.

Même si, pour la plupart des joueurs et joueuses amateurs, le putting parait facile, du fait que la balle repose sur une surface considérée comme plane et sans obstacle, rentrer dans un trou de 10.8 centimètres, une balle de 4 centimètres n’est pas lié à la force.

Alors la question que l’on peut se poser est la suivante, le putting est-il un Art qui met en avant des talents naturels de certains joueurs, tel que l’on peut le voir chez les joueurs du circuit ?

Il est incontestable que ces joueurs disposent de qualités proprioceptives leur permettant de ressentir, et de s’approprier des sensations intérieures.

Cet aspect du jeu, talent naturel ou pas, implique le respect méthodique de quelques pricipes fondamentaux qui feront de vous un putter plus performant.

Quels sont les fondamentaux du putting ?

Il existe un grand nombre de styles pour putter, mais rester simple et naturel est la façon d’être la plus efficace.

Adopter un mouvement de balancier ou les bras et les épaules font corps avec le putter, autour de l’axe de la colonne vertébrale, afin d’obtenir une unité totale de cet ensemble avec rythme et précision.

Pour cela ont fait appel au bon placement des segments, au gainage du bassin à la synchronisation du mouvement, en s’appuyant sur la stabilité des membres inférieurs.

Quels sont les pré-requis à mettre en place ?

Le bon grip au puttingLe Grip : Le club se place dans la paume des mains.

Rechercher le fait de conserver le dos de le main gauche face à l’objectif et ajusté à la face du putter.La position idéale du putter : posé parfaitement à plat

Le Club : Repose à plat sur le green, face orientée vers l’objectif, la balle au centre gauche du stance.

La bonne posture au putting

La Posture : Le corps est aligné à la ligne de jeu, le bassin gainé, les bras près du corps, le club dans le plan, les yeux au dessus de la balle.

Bon alignement au puttingle regard sur la balle

Le mouvement au putting

Les épaules se balancent de haut en bas dans le même plan, comme le fléau d’une balance, ce qui conserve la face du putter perpendiculaire à la ligne de jeu le plus longtemps possible.

Dans le cas ou le mouvement se réalise en légère rotation, la face de putter s’ouvre, et se ferme durant le mouvement, et ne lui permet pas de rester square à l’impact.

Le chemin de club idéal au putting

début du chemin au putting Suite du chemin de putting fin du chemin de putting

Les clefs biomécaniques du mouvement au putting

Sont basées sur les mêmes principes mécaniques que le grand swing en minimisant l’amplitude gestuelle.

  • Maintien des bras dans le plan afin d’avoir le même arc entre le point haut et le point bas à l’impact.
  • Fixer à travers sa posture les points d’ancrage (nuque – bassin) pour obtenir stabilité et précision durant le pivot.
  • Conserver un triangle entre les bras et le buste.
  • Conserver les angles des poignets constants durant tout le mouvement afin de faire circuler le putter le plus possible ras du sol.
  • Conserver les épaules parallèles au sol durant le mouvement.
  • Déclencher son mouvement en ressentant qu’il est géré par le centre du corps en conservant le triangle buste bras, ce qui évite des coups de poignets.

Analyser et organiser son putting

Si l’on pousse plus loin la réflexion, on s’aperçoit que le putting se complexifie en raison du grand nombre de paramètres à prendre en compte sur le green.

Seule l’expérience du jeu sur différents parcours, et dans différentes compétitions, rend les jugements plus sûrs au niveau de la lecture des greens, de la vitesse de rouling, de l’évaluation des pentes, de la maîtrise de distance (point important chez les amateurs qui ont des difficultés dans le dosage des putts), le sens du grain dur souple.

A partir de cette analyse, vous aller pouvoir mettre en place une routine de putting apportant plus d’efficacité et de justesse.

Les conseils de mise en place de votre routine au putting

Cette préparation doit être mise en place lors de vos séances d’entraînement au putting green, ce qui favorisera acquisition d’automatismes sur le parcours :

  • Visualisez la ligne de putt.
  • Déplacez vous du côté du trou afin d’analyser les axes et les pentes autour du trou.
  • Définissez le point d’entrée de la balle.
  • Evaluez le point de rupture de la balle sur la ligne de putt.
  • Exécutez un balancier à vide en vous dégageant de la balle avec recherche de sensations et de rythme.
  • Enregistrez ses sensations pour reproduire le mouvement avec un tempo régulier.
  • Rapprochez vous de la balle, placez la balle au milieu du sweet spot du putter.
  • Une fois organisé, diminuez la pression sur le grip, relâchez la tension musculaire au niveau des épaules.
  • Regardez un dernière fois le trou, pour enregistrer la distance, puis déclenchez votre frappe avec le bon tempo.

Quelques exercices de renforcement technique

Les exercices sont nombreux et variés, et c'est pour cela que je propose dans mon enseignement l’utilisation d’outils pédagogiques, qui induisent le développement de sensations et de repères pour rendre le putting plus efficace et performant.

Exercice de Putting entre les railsExercice 1

Objectif : En conservant le plan de swing - Placer des sticks en formant un rail à 2 mètres du trou sur une partie plane.

Exercice de putting : Putter sous un filExercice 2

Objectif : Contrôlez et visualiser le trajet du club sur la ligne de jeu - Putter sous un fil pour éviter de faire relever la tête du putter.

Exercice de putting : En utilisant un cadre et le putting connexionExercice 3

Objectif : Connexion bras buste

Putter avec un rail yo-yoExercice 4

Objectif : Apprendre à faire rouler la balle avec un yoyo

Pousser la balle en étant à 1m50 du trou sans prendre d’élan

S'entrainer avec un putter-ballExercice 5

Objectif : Développement du rythme et du tempo

Travailler votre contact de balle avec un putter-ball à 1m20 du trou.

Situations d'entrainement au putting

Après avoir affiné votre technique, entrainez-vous en vous plaçant en situations de score, tel que l’on peut les rencontrer sur le parcours ou en compétition. Je propose 3 situations types que j’utilise qui sont :

Le Putting concentration – le putting dosage - le putting performance

Entraînement 1

Putting concentration

Putting concentration à 80cm – 1m20 -1m50 : Placez 3 tees, puis jouez 1 balle puis 2 balles puis 3 balles consécutivement de chaque tee.

Entraînement 2

Putting dosage

Putting dosage : Jouer 4 balles à distance différentes de 8m - 10m - 12m - 15m en matérialisant une zone de 50 cm autour du trou.

Entraînement 3

Développez le putting performance ?

Placer 4 tees en croix entre 4 et 5 m en descente, montée à droite, à gauche. Effectuez ainsi des séries de 10 balles de chaque tee, en évaluant votre pourcentage de réussite.

Conclusion : Progressez au putting en vous amusant !

Après quelques séquences de travail, vous devriez prendre confiance en vous, et vos sensations et votre touché vont s'améliorer grâce à la mise en place de votre routine.

Vous gardez l’esprit clair, et votre relâchement musculaire favorise précision et efficacité.

Bon travail et Bon score,

Michel Delbos, consultant technique jeudegolf.orgAuteur : Michel Delbos (Pro et fondateur de la Golf Training School Academie)

Pour contacter Michel : michedelbos@wanadoo.fr

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.