Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Comment se préparer physiquement pour un driving plus puissant?

Au driving, tous les points techniques sont relativement simples à travailler, à la condition d'être bien préparé physiquement! L’élasticité, la tonicité et la stabilité sont les éléments du moteur du corps qui permettent de développer longueur, et précision dans la frappe au drive.

Se préparer physiquemet pour le driving

Pour cela je vous suggère quelques exercices à faire chez soi qui vous aiderons à augmenter votre souplesse, et votre explosion « gage de plus de puissance ».

Avant de développer spécifiquement ce sujet sur le développement de la force au golf, précisons quelques notions générales applicables à la pratique du sport, et de la recherche de plus de force :

Quand on fait réaliser un travail de force à deux groupes d'individus, l'un sur un rythme intense et l'autre sur un rythme plus léger, on s'aperçoit que c'est le deuxième groupe qui arrive à maintenir l'entrainement le plus régulier et le plus efficace.

Ainsi, il n'est pas nécessaire d'aller au bout de soi pour travailler en puissance.

Au contraire, il faut savoir privilégier le bon ratio charge/répétition de l'effort pour développer sa force dans un exercice physique.

Rechercher l'épuisement n'est pas gage d'un meilleur travail sur la puissance !

Travail de préparation physique pour favoriser l'explosivité

A ) Se placer avec un genou au sol, lancer le ballon vers l’avant en provoquant un angle de 45° vers le sol.

exercice du lancer de ballon genou au sol

Dans la suite de cet article, démonstration d'un jeu de passes au ballon pour augmenter son explosivité, des exercices sur le déroulement du geste, et pour finir en quoi adapter ces clubs de golf peut vous aider à améliorer vos performances.

B) Suite de notre premier exercice d'explosion, au moment où vous projetez le ballon face au mur.

Remarquez l'extension des bras en direction de la cible, et parallèle au sol.

Les épaules sont face à la cible, et notamment l'épaule droite qui se trouve sous l'épaule gauche (idem à un swing de golf).

fin de l'exercice du lancer de ballon genou au sol

B ) Effectuer des passes de type passes de rugby en étant de profil.

Remarquez sur la photo ci-dessous la rotation des épaules qui se trouvent totalement tournées à l'inverse de la direction de la cible. Le bras gauche est en extension alors que le bras droit est replié.

Au niveau des appuis, le poids du corps se retrouve sur la jambe droite. Sur l'exercice, on vous conseille d'avoir votre pied gauche (pour un droitier) légèrement surélevé par rapport au pied droit à l'aide d'un tapis.

exercice lancer de ballon style rugby pour améliorer son swing

suite de l'exercice ci-dessous, à l'image d'un swing de golf, les bras sont tendus vers la cible, la tête reste inclinée au-dessus du tapis, et les appuis ont été transférés vers la gauche.

fin de l'exercice lancer de ballon style rugby pour améliorer son élasticité au golf

Quelques exercices spécifiques-Golf où l’on retrouve le déroulement du geste à partir d’exercices corporels.

A) Accrochez un élastique à la ceinture, ce qui provoque une résistance, et entraînez-vous à faire tourner votre bassin vers l’avant.

B) Placez un parapluie à hauteur de votre pied droit, mettez un club sur la poitrine, effectuez un rotation à 90° à gauche en amenant le club en face du parapluie.

Je constate très souvent qu'un grand nombre d’élèves ont des difficultés au niveau de la transition.

Ils déclenchent le drownswing avant d’avoir terminé leur backswin !

Ce dysfonctionnement est souvent lié à un problème de souplesse des muscles latéraux du dos.

Il est donc facile de consacrer quelques minutes chez soi à réaliser une série d’exercices physiques, qui seront bénéfiques à l’affinement de votre swing, mais également à vos problèmes de douleurs dorsales.

Adaptez vos clubs !

Enfin mes dernières recommandation sur le driving consistent à ne pas oublier que le choix du driver peut vous aider à être plus performant en faisant le choix d'un club parfaitement adapté à votre swing.

Ce choix implique vos capacités à produire une vitesse de swing plus ou moins grande.

Il faut donc respecter quelques règles qui sont :

La flexion du manche

La rigidité dépend de votre vitesse de swing. Il faut choisir également le point de flexion du manche.

La longueur du manche

Qui est de 43 ou 45 pouces, et malgré des idées reçues sur les shafts, les plus longs ne feront pas gagner beaucoup plus de distance, et à l'inverse, vous causerons parfois plus de difficultés à contrôler le club.

Le choix du loft

Soit l’ouverture de la face du club ! Celle-ci varie entre 8° et 14°. Si votre vitesse est lente, alors le loft doit être ouvert.

Après ces quelques conseils, qui complètent le moyen d’augmenter son efficacité, et sa puissance au driving, je vous recommande de faire un fitting auprès d'un clubmaker ou un clubfitter.

Michel Delbos, consultant technique JeudeGolf.orgAuteur : Michel Delbos

Créateur de Golf Training School Académie sur le golf du Beaujolais à Lyon

Pour contacter Michel : michedelbos@wanadoo.fr

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.