Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Pros, Enseignants et Coachs de golf

Hybride: Comment et pourquoi jouer ce club de golf?

Les conseils de Michel Delbos pour jouer un hybride

Depuis plus d'une décennie, les clubs hybrides se sont fait une belle place dans les sacs des amateurs, et des professionnels de golf jouant sur le circuit. Pourquoi jouer un hybride ? Comment jouer un hybride ? Dans quelles circonstances ? Quelle conception ? Mes réponses...

Adopté par tous, et adapté à tout, ces clubs ont pour objet de faciliter le jeu.

Ils sont le compromis entre un fer et un bois, et permettent de sortir le golfeur de situations parfois délicates, alors que les fers rendent les coups plus difficiles, surtout pour les golfeurs d'index élevés ou débutants.

Comment peut on considérer le club hybride ? Quelle est sa conception ?

Est-ce un bois ou bien un fer, en réalité s’il donne l’image d’un bois plus que d’un fer par sa forme, il en est en fait les deux à la fois.

A partir de cette affirmation, il est important de savoir que chaque fabriquant définit sa propre conception, et que chaque concept définit une façon de jouer .

Il existe des hybrides à grosses têtes, qui sont conçus pour atténuer les effets des mauvais swing, alors que les têtes plus fines sont plus utilisées par les joueurs ayant une grande vitesse de swing, et dont le but est de développer un jeu plus performant.

Les têtes oversizes favorisent les joueurs ne possédant pas une grande vitesse de swing, mais souhaitant néanmoins donner de l'effet à leurs balles.

En conséquence, le choix d’un hybride va dépendre du type de swing du joueur, et du type de trajectoires recherchées, plutôt à droite ou plutôt à gauche.

Le choix du shaft a également de l’importance en fonction de sa souplesse ou de sa rigidité, à cela s’ajoute la multitude de loft qui n’ont pas forcément une corrélation entre le loft d’un hybride, et celui d’un fer ( par exemple, pour l'équivalent d'un fer 3, la fourchette de l’hybride va de 18° à 22°)

Au final, le choix d’un hybride consiste à trouver le club qui va couvrir l’ensemble des distances que vous souhaitez atteindre,en prenant en compte son degré d’ouverture plutôt que son numéro.

Exemple : Pour remplacer un fer 5 qui présente un loft de 27°, il convient de prendre un hybride à 27°, pour un fer 4 qui fait 23° ou 24°, il faut prendre un hybride à 24°, et pour supprimer un fer 3, il faut prendre un club hybride de 21° ou 22°.

Lors de votre choix, respectez l’étalonnage de vos clubs en les "écartant" de trois ou quatre degrés, afin d’avoir un écart de distance d'au moins dix mètres à chaque fois.

La caractéristique générale d’un hybride est d’abaisser le centre de gravité de la tête du club, ce qui favorise le lancement de la balle, et la vitesse de la tête du club à l’impact, alors que la semelle large et plate facilite le glissement du club dans la zone d’impact.

différences entre un fer et un hybride

On peut aussi ajouter qu'une des grandes différences entre un fer et un hybride provient du fait qu'il y a une plus grande masse derrière la face d'un hybride, aussi appelé parfois "Rescue", comme qui dirait club de sauvetage, et c'est justement cette masse qui ajoute de la vitesse au swing, et donc un potentiel gain de distance.

Enfin, certains hybrides ont une face incurvée alors qu'un fer a généralement une face plutôt droite ! Ainsi, on peut dire que bien souvent le "Rescue" a des propriétés plus proches d'un bois de parcours que d'un fer.

L’ensemble de ces éléments font que le club hybride donne de la confiance au joueur, et c’est aussi la raison qui fait que certaines marques ont créé des séries, qui ont la forme d’hybride du fer 9 au fer 4 (Cleveland, Callaway etc …).

Ping a même créé une série Lady, dont la conception à partir du fer 6 prend la forme d’un hybride.

Comment jouer techniquement un hybride au golf ?

Prenez une posture plutôt identique à celle d’un fer ! C'est là toute la différence MAJEURE avec un bois de parcours qui se joue avec une balle plutôt vers l'avant du stance.

Dans le cas de l'hybride, on peut justement le jouer avec une balle plutôt au milieu des pieds, ce qui est beaucoup plus facile à mémoriser, et donc à répéter pour un débutant, pas forcément à l'aise avec les questions de position des pieds, et de la balle.

C'est d'ailleurs souvent une erreur que commette les joueurs expérimentés qui confondent trop souvent le jeu avec un hybride, et celui d'un bois de parcours.

Si vous jouez un hybride avec une balle avancée dans votre stance, vous aurez en fait de grandes difficultés à contacter correctement la balle, et la faire avancer !

Quelques conseils à suivre pour bien jouer son hybride :

  • Les épaules restent horizontales,
  • La balle est placée un peu vers l’avant comme pour un fer long, et en face de l’aisselle, mais pas autant que pour un bois de parcours.
  • Le déroulement du swing reste identique à une frappe de fer avec un pivot du haut du corps pour venir sur son appui droit dans le backswing.
  • La descente est déclenchée par le bas du corps qui entraîne un transfert d’appui à gauche, afin de provoquer la traversée de la balle, et terminer autour de l’appui gauche en équilibre.

L’hybride : club de confiance multi-usage !

Il est véritablement un club à tout faire.

Les trois choses qu'il faut retenir concernant l'usage d'un hybride sont en fait : l'angle de lancement, la vitesse de swing, et le taux de spin !

Souvent, un hybride aura un shaft légèrement plus long qu'un shaft de fer équivalent, ce qui en plus de la masse de la tête supplémentaire, génère en fait un gain de vitesse de swing pour un golfeur qui n'arrive pas à créer lui-même par sa technique ou son physique, cette accélération nécessaire pour porter la balle loin.

Si vous ajoutez à cela, le fait que le centre de gravité du club a été modifié pour lancer la balle plus haute qu'avec un fer équivalent, et bien, vous obtenez un club qui lance plus haut et plus loin avec la même force.

Dernier élément qui fait du Rescue, un club de distance, le spin, soient les rotations de la balle sur elle-même qui démarrent après l'impact. Comme ce club est plus près d'un bois dans sa conception, les balles tapées avec ce club vont produire moins de spin qu'un fer.

Cela favorise donc une meilleure roule, une fois que la balle se pose sur le sol !

différences entre la tête d'un hybride et celle d'un fer

A l'inverse, car il n'y a jamais au golf de situation parfaite et idéale, le spin que vous ajoutez sur un rescue par rapport à un fer, rend la balle moins facile à contrôler, et notamment à arrêter avec précision, toujours à la même distance !

Et c'est ce paramètre qui explique pourquoi les joueurs expérimentés ou les professionnels ne les utilisent plus à certain moment.

Un golfeur capable de taper à 150 mètres préférera un fer 6 à un hybride équivalent, car il aura plus de certitudes sur le fait d'arrêter sa balle régulièrement à l'endroit souhaité, et même donner des effets de backpin sur un green, ce qu'il ne pourra pas réellement faire avec un rescue.

Le Rescue est donc plus un club de distance que de précision !

Voici quelques situations de références dans lesquelles, un club hybride peut vous aider :

Dans le rough épais :

  • Grâce à sa large semelle il est plus facile à jouer qu’un fer à semelle étroite.
  • Prendre une posture solide bien ancrée dans le sol pour conserver son équilibre et sa stabilité durant le swing.
  • Placer la balle légèrement au centre du stance pour réaliser un contact descendant.
  • Ouvrir légèrement la face du club, car dans le rough l’herbe provoque la fermeture de celle-ci.
  • Une face ouverte permet de faire sortir plus vite la balle du rough, en conséquence il faut ouvrir légèrement son stance.
  • Dans le rough les poignets doivent être très solides.

Sur un fairway étroit :

Il favorise la précision dans les passages étroits bordés d’arbres

Dans le petit jeu :

Il peut être utile pour les distances comprises entre dix et cinquante mètres du green, ou pour réaliser une approche roulée ou à mi-hauteur de par sa large semelle, il facilite la précision, et évite les grattes.

Pour ce type de coup, la réalisation technique se réalise :

  • En mettant les mains basses sur le grip
  • La balle dans le stance à droite
  • Le club pointe à l’intérieur de la cuisse gauche
  • Le poids du corps repose à 70% sur la jambe gauche
  • Le déclenchement de la frappe se fait en réalisant une coordination entre les hanches et les bras qui restent en contact avec le buste dans un objectif de contrôle de la balle (selon les princips biomécaniques de déroulement du swing).

Sur le parcours :

Il permet de produire des balles hautes ou basses, selon les principes techniques standards, en positionnant la balle plus à droite ou plus à gauche dans le stance, afin d’obtenir différentes hauteurs de trajectoires.

L'hybride : le club de golf parfait pour débuter !

Pour conclure sur l’utilisation de l’hybride, on peut dire que quel que soit la situation, il peut être le club "sauveur", surtout pour les index élevés ou les débutants, mais aussi parfois pour les joueurs du circuit professionnel.

Alors pour vous, amateurs, faites le bon choix lors de l’acquisition d’un hybride, et utilisez le régulièrement, tout en faisant preuve de créativité, il vous sortira de pas mal de situations mal engagées.

Bon entraînement...

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.