Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Pros, Enseignants et Coachs de golf

Comment sortir d’un pivot inversé pour améliorer son swing?

Comment sortir d’un pivot inversé pour améliorer son swing?

Quand on parle de grosses fautes de swings, la plupart du temps, les golfeurs pensent au slice. Pourtant, le pire fléau du swing de golf est d’abord le pivot inversé, la faute la plus répandue sur les practices et les parcours de golf, par les golfeurs et les golfeuses amateurs. Notre consultant, Michel Delbos, vous propose de comprendre la nature du problème, de vous conseiller des actions correctives simples à mettre en place, et pour résultat, un pivot qui s’effectue correctement.

Découvrez nos formules d'abonnements

Michel Delbos, fondateur de la Golf Training School Academy au Golf du Beaujolais, propose tout au long de l’année de nombreux stages, et cours de golf. Au contact des amateurs, il observe que la faute la plus souvent commise, dans 80 à 90% des cas, correspond à un problème de pivotement ou rotation inversé.

Ci-dessous, découvrez la méthode PAR pour comprendre, travailler et résoudre la problématique du pivot inversé.

Sommaire de cet article technique sur le pivot inversé

  1. Qu’est-ce-que le pivot inversé ?
  2. La bonne technique
  3. Quel problème est posé au swing de golf ?
  4. Action : Exercices mécaniques
  5. Action : Exercices avec un club
  6. Résultat : Un swing plus efficace

Remerciements : Michel Delbos & Golf du Beaujolais

Qu’est-ce-que le pivot inversé ?

C’est une action qui se réalise essentiellement en début de swing, et qui concrétise une erreur de conception mécanique du swing de golf.

Au lieu de démarrer dans une bonne organisation du swing, le golfeur qui souffre de pivot inversé, créé en fait les conditions d’une rotation inverse à celle qu’il faut réellement produire pour optimiser à la fois vitesse de club, et précision dans la zone d’impact.

Au départ du take-away, le joueur déplace trop rapidement le haut du corps, et sous cet effet, le club, mais en oubliant ou plutôt en ne se laissant pas le temps de déplacer le poids du corps de la gauche vers la droite.

Concrètement, le joueur lance son club sans transférer son poids de la jambe avant vers la jambe arrière.

Ce faisant, le golfeur ne pourra pas par la suite déclencher un mouvement de rotation de la droite du corps vers la gauche, étant resté à gauche !

Dans l’élan, il va pourtant devoir créer de la rotation et de la vitesse. Les conditions du pivotement inversé sont réunies, et de là, après cette compensation, toute une série de fautes très pénalisantes peuvent intervenir.

Dans la vidéo illustrant cet article, vous verrez que cette absence de transfert provoque un affaissement vers le côté gauche à la place d’une rotation réelle, et génératrice de puissance.

Quelle est la bonne technique à adopter ?

Tout se joue au démarrage du swing, à savoir le take-away, moment où il faut absolument déplacer la partie gauche de son buste au-dessus de la jambe droite.

C’est un élément fondamental du swing de golf.

Vous devez avoir pour repère visuel une épaule gauche qui vient terminer sa course au-dessus de la jambe droite.

Pour visualiser la bonne position, vous pouvez vous aider d’un poteau placé au centre de votre stance.

En réalisant un démarrage de votre corps normal, vous devez amener votre club au sommet de votre backswing, et constater la position de votre épaule gauche au-dessus de la jambe droite.

Quel problème est posé au swing de golf ?

C’est très simple et très problématique. Quand vous êtes en pivot inversé, depuis le sommet de votre backswing, votre descente va forcément se faire vers le sol, et non pas vers l’avant.

La déperdition d’énergie transmise à la balle est considérable, sans parler du problème de contrôle de trajectoire.

En fin de compte, en plus de ne pas créer assez de vitesse de swing, la vitesse de balle générée à l’impact sera amoindrie, ce qui signifie forcément perte de distance, et gros risque d’arracher de profond divot avant le point bas idéal de votre arc de swing.

Au lieu de prendre du divot après le contact avec la balle, vous prenez le divot avant. Je vous laisse imaginer le résultat sur l’impact.

Vous allez écraser la balle !

En complément, vous n’allez pas utiliser votre club dans sa mécanique. N’oubliez pas que votre club dispose d’une semelle !

L’objectif de tout swing de golf est de permettre au club de prendre de la vitesse.
En plus de freiner le club à l’impact, et de ne pas utiliser correctement la semelle de ce dernier, vous perdez le contrôle sur la trajectoire du coup, d’où de grandes chances de commettre un slice.

Le point clé dans un swing de golf est de bien de créer suffisamment de vitesse en utilisant la semelle de club dans la zone d’impact. A l’inverse, un pivot inversé amène la semelle à pénétrer trop profondément dans le sol, soit l’inverse du but recherché pour un swing de golf.

Action : Exercices mécaniques

Après avoir fait le diagnostic, je vous propose des exercices pour corriger le problème.

Premier exercice, vous vous organisez dans un stance normal, et vous prenez une charge dans les mains.

Exécutez une rotation en portant la charge vers la droite, et en transposant son poids sur la jambe droite en équilibre.

Répétez l’exercice plusieurs fois en allant jusqu’à tenir en équilibre sur une seule jambe.

Deuxième exercice possible, nécessitant un « Medecine Ball » pour effectuer des rotations de votre côté gauche vers la droite. C’est un exercice de synchronisation qui doit vous permettre de sentir la rotation, et le transfert de poids.

Troisième exercice qui ne nécessite aucun accessoire.

Vous vous tenez dans un stance de golf dynamique (légèrement fléchi vers l’avant), et vous écartez vos bras en croix.

Enfin organisé, vous amenez votre main gauche en direction de votre main droite, et vous servant de votre rotation du buste, et des épaules.

Pour finir, vous restez en équilibre sur votre jambe droite.

Le but de ces exercices est de vous permettre de sentir une bonne rotation, et le transfert de poids sur la jambe droite.

Action : Exercices avec un club

Prenez un club de golf, de préférence un fer, et placez le devant vous, la tête près de votre corps, et le grip pointant devant vous.

Idéalement, placez la tête de club dans votre ceinture entre votre nombril et votre hanche gauche (pour un droitier). Le club ainsi placé, vous allez produire votre rotation, et ressentir la bonne coordination entre le haut et le bas du corps.

Vous répétez des gestes de take-away pour sentir la coordination, et le placement du poids sur la jambe droite sans être en pivot inversé.

D’une autre manière, vous pouvez caler le grip de votre club contre votre nombril, et commencez un pivotement de votre côté gauche vers votre axe droit.

Méthode PAR : Un swing plus efficace

Résultat, vous allez sentir la semelle de votre club parfaitement glisser dans la zone d’impact au lieu de se planter dans le sol.

Vos coups seront non seulement plus longs, et plus consistants, mais de plus, vous contrôlerez mieux vos trajectoires.


A bientôt, et bon golf,

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.