Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Améliorer la qualité de ses approches bord de green sur un lie ras

Améliorer la qualité de ses approches bord de green sur un lie ras

Quand il s’agit de scorer dans le domaine du petit jeu, le lie ou la façon comment repose une balle de golf sur le sol prend une importance cruciale. En la matière, Dave Pelz a depuis longtemps acquis une grande notoriété. Notre coach, Michel Delbos, certifié par le célèbre coach américain nous présente ses conseils, un exercice pour améliorer le contact de balle, et obtenir des coups plus "propres" autour du green.

Découvrez nos formules d'abonnements

Apprendre à jouer sur un lie ras

Parmi tous les lies possibles et imaginables sur un parcours de golf, le lie « serré », à savoir une balle posée sur un gazon très ras, représente une situation qui a tendance à rendre très nerveux la plupart des golfeurs.

En l’état, un tel lie laisse une fenêtre de « tir » très resserrée.

Avec un sol ferme, un coup trop gratté ou topé donne souvent un résultat catastrophique.

A l’extrême, pour minimiser le risque au maximum, il conviendrait d’employer un club très peu lofté.

Pas pratique de taper un coup à 80 mètres avec un putter !

A l’inverse, le coup le plus risqué sur un lie ras est un club très lofté, et par exemple, un lobwedge.

La confiance est une question centrale sur ce type de coups.

Pour améliorer la confiance, et au-delà de cet aspect mental, améliorer la qualité de votre swing sur ce type de coups, Dave Pelz a popularisé un exercice à la fois très simple,et impressionnant : l’exercice de la planche en bois.

Taper une balle de golf sur un support qui ne présente aucun lie est justement un exercice redoutable.

Pour autant, il n’a rien d’insurmontable, et peut justement permettre de dépasser sa nervosité ou son inquiétude sur des lies ras, mais plus conventionnels.

Qu’est-ce qui est en jeu, surtout quand on tient un wedge dans ses mains ?

L’angle d’attaque du club jusqu’à la balle est en fait déterminant pour contacter la balle « clean », un terme que vous avez peut-être déjà entendu, et qui décrit un coup tapé parfaitement au centre de la face, et sur le sweet spot.

Plus précisément, sur un sandwedge, la ligne du sweet spot n’est pas exactement au centre de la face, mais légèrement en-dessous.

Un coup gratté entraîne le fait de toucher la balle au-dessus de la ligne idéale puisque le club plonge dans le sol.

A l’inverse, un coup topé entraîne le fait de toucher la balle en-dessous de la ligne idéale, et à la limite d’un coup touché avec le bord de la semelle.

A l’aide des graphiques ci-dessous fournis par un radar Foresight GC2, je vais vous illustrer trois points d’impacts distincts avec un wedge.

Attention, dans ce cas, nous sortons du cadre d’un lie très ras.

Seront illustrés angle d’attaque, loft réel, et angle de lancement pour un coup tapé avec la même vitesse de swing.

Comme vous pouvez le constater, le coup qui génère le plus de spin est en fait celui qui est tapé avec le point d’impact le plus bas.

A l’inverse, le coup tapé avec le point le plus haut est celui qui donne le moins de spin.

Les différences sont significatives.

Le coup le plus spinnant est aussi celui qui est donné par le loft le plus important combiné à un angle de lancement plus bas.

Ceci est dû à une attaque assez verticale de la balle.

Sur un lie ras, il est plus difficile de faire varier les points d’impacts, et de gérer le spin avec autant de précision.

Avec une planche en bois en guise de support, n’importe quel coup imparfait ou plutôt n’importe quel angle d’attaque imparfait est immédiatement ressenti au travers d’un choc du club avec la balle ou la planche.

Le retour d’informations dans les mains est assez éloquant, et ne laisse pas de place aux doutes.

Même si j’ai l’habitude de dire que le meilleur juge de paix d’un coup de golf est encore le vol de la balle elle-même.

En revanche, quand un coup de golf est parfaitement exécuté, soit pour un coup d’approche avec un wedge à une trentaine de mètres du green, le coup tapé sur la planche en bois procure une sensation positive elle-aussi parfaitement interprétable.

Comment améliorer l’angle d’attaque sur coup de sandwedge en bord de green ?

Un angle d’attaque très vertical entraîne une approche de la balle par le club sur une trajectoire plongeante vers le sol.

Dans ce cas, sur la planche en bois, le club va rebondir avant de toucher la balle !

Au mieux, le club va rebondir et toucher la balle pour un vol de balle incontrôlable.

Au pire, le club va taper le sol et arracher un immense divot, freinant dramatiquement le vol de la balle.

Au contraire, il convient d’aplanir la trajectoire du club vers la balle avec un coup qui épouse mieux le sol ou plutôt longe le sol plus longuement.

L’importance du bounce et de la position de la face sur lie ras

Chaque wedge présente un bounce sous la semelle plus ou moins important. La plupart des amateurs utilisent sans le savoir d’ailleurs, des wedges de bounce standard, alors qu’il existe des variantes.

A savoir des wedges avec plus ou moins de bounces pour parfaitement s’adapter à plusieurs situations différentes sur le parcours : lie étoffé, lie normal, et donc lie ras.

Quand la balle repose sur un lie touffue, pour que le club contacte parfaitement la balle, il ne faut pas qu’il s’enfonce de trop.

Un bounce plus important va justement avoir pour effet de limiter l’enfoncement du club dans ce lie, et permettre à la face d’arriver correctement sur la balle.

A l’inverse, quand le lie est réduit à sa portion congrue. Un tel lie serait contre-productif car il favoriserait une arrivée du club sur la balle plus haute que l’équateur de la balle, et donc une grande chance de coup topé.

Dans ce cas, un wedge avec un bounce réduit sera plus adapté.

A l’évidence, pour l’exercice de la planche en bois, idéalement, il faudrait pouvoir utiliser un wedge avec peu de bounce.

Néanmoins, si vous utilisez un wedge standard, vous allez devoir justement apprendre à gérer le niveau de rebond (bounce) que vous allez donner à votre club au moment de l’impact.

Ainsi, vous devez le réduire, et ne surtout pas l’augmenter en ouvrant par exemple à l’excès la face de votre club vers le ciel.

Ce qui me permet de redire ici qu’un lie ras implique de ne pas chercher à tenter un lob shot puisque le club aura pratiquement aucun espace pour passer nettement en-dessous de la balle.

Cela ne veut pas dire que dans cette situation, vous ne pourrez pas lever la balle.

Cette dernière sera levée par la vitesse de votre swing, et le loft dynamique réel donné par le club.

Si vous utilisez un wedge 54 degrés, vous pourrez lever la balle plus que si vous utilisez un pitch à 48 degrés, même sur un lie ras.

Dans le cas de la vidéo que je vais vous présenter en complément de cet article, vous verrez une situation dans le bunker.

La planche est enterré sous un centimètre de sable ! Ce centimètre de sable fait que le lie n’est pas aussi ras que lorsque la balle est posée directement sur la planche.

Cette infime différence joue sur le type de coup tapé.

Dans ce cas, l’exercice consiste toujours à gérer l’attaque verticale de la balle, tout en comprenant comment le rebond du club doit interagir dans le sable, et ne pas trop s’enfoncer, ce qui aura tendance à freiner la distance parcourue par la sortie de bunker, sauf si c’est l’effet recherché pour une sortie jouée à proximité du trou !

Pour la suite de cet article, je vous laisse découvrir ma nouvelle vidéo qui vous présentera en détail le contenu de mon exercice avec la planche.


Bon golf,

La clé technique de cet exercice

  • Recherchez une attaque de balle moins verticale avec un chemin de club qui va plus longer le sol;
  • Accompagnez le décollage de la balle principalement sur l'effet du loft du club, et de la vitesse de tête, et pas par une action des poignets supplémentaires.
  • Adoptez le bon bounce, et la bonne ouverture de la face de votre sandwedge en fonction du lie sur lequel repose la balle.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.