Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Mieux jouer au golf - Nos conseils techniques

Comment en finir avec le pull et le push au golf ?

Explications du pull et du push au golf

A la différence du hook, le pull est un coup qui part à gauche de l’objectif avec une trajectoire droite, et qui reste à gauche, alors que le hook démarre à droite pour revenir à gauche. Le push est à l'inverse un coup qui démarre à droite et reste à droite, alors que le slice est un coup qui part à gauche pour finir à droite.

Au même titre que le slice, le hook, le push, ou le pull, toutes ces trajectoires sont bien le fait d'une faute technique générée par le golfeur amateur, à la différence du draw ou du fade qui sont des effets donnés par le joueur, et contrôlé dans un but bien précis.

Pour rappel, je vous ai déjà proposé un article qui recense toutes les grandes fautes de swings.

En termes de trajectoires de balles, il existe neuf possibilités :

  • le straight (coup parfaitement droit),
  • le fade (coup démarrant légèrement à gauche de la cible pour terminer sa course légèrement à droite de la cible). Ce coup permet du fait de la rotation donnée à la balle d'arrêter sa course plus rapidement au sol.
  • le draw (l'inverse, soit un démarrage à droite de la cible pour terminer à gauche de la cible) Ce permet d'augmenter la course de la balle, une fois posée au sol, toujours en raison du spin donnée à la balle (plus important).
  • le slice, est un coup démarrant à gauche de la cible mais dont la course s'échappe finalement à droite.
  • le hook est un coup démarrant à droite de la cible mais dont la course d'échappe nettement à gauche.
  • Le push est un coup qui part directement à droite de la cible sans dévier.
  • Le pull est un coup qui part directement à gauche de la cible sans dévier.
  • Le push slice est le pire effet que l'on puisse produire au golf avec...
  • Le pull hook, l'autre cauchemar des golfeurs amateurs.

Comme nous avons déjà abordé les questions du slice et du hook dans de précédents articles, intéressons-nous ici au pull et au push.

Voyons quelles en sont les causes, et comment s'en sortir ?

Il faut préciser que très souvent le défaut du pull se retrouve chez les "sliceurs".

Généralement, le pull affecte les fers courts, car ce même coup réalisé avec un fer long se transforme effectivement la plupart du temps en slice.

Quelles sont les causes des coups en pull au golf ?

Le diagnostic d'un coup en pull repose sur au moins trois paramètres distincts du swing de golf.

A l’adresse, le joueur est parfois un peu loin de la balle. Il est possible aussi que la balle se trouve trop en avant dans le stance sur les bois et les fers longs, avec en prime, le grip un peu trop fort.

A la montée, Le club monte dans un plan trop extérieur ou trop vertical. Tout ceci est lié à un mauvais pivot du corps au backswing.

La descente reflète totalement le mauvais placement de la montée, et se traduit par un trajet extérieur-intérieur avec un bas du corps, et des épaules qui s'ouvrent, et s’alignent à gauche de l’objectif.

Il faut retenir comme notion fondamentale qu'à la base du coup en pull, on retrouve un problème d'équilibre, et de mauvais transfert.

Passer le diagnostic, comment travailler ce défaut qui peut empoisonner la vie ? Mes conseils pour y parvenir.

Résoudre le pull

Pour les bois, placez la balle à l’intérieur du talon gauche pour les fers longs, et un peu plus à droite dans le stance

Vérifiez que votre club à l’adresse se trouve au niveau de l’intérieur de votre cuisse gauche.

Contrôlez le placement de la face de club square par rapport à la ligne de jeu.

Déclenchez votre takeway d’un seul bloc avec une bonne connexion bras-buste-club.

Recherchez la réalisation du backswing avec les grands muscles du dos pour obtenir une meilleure coordination.

La descente doit se faire en cherchant à laisser descendre le bras gauche le long du corps en coordonnant l’action des hanches, et le transfert du poids du corps sur la jambe gauche.

Exercice proposé pour corriger

Plantez un club deux mètres à droite dans le même plan que le club à l’adresse.

Vous devez passer à l’intérieur du club témoin, tout en cherchant de la largueur dans le backsiwng, ce qui vous aidera à obtenir un bon plan de swing.

Toutes les trajectoires de balles

Quelles sont les causes du push au golf ?

Le push est un coup qui part à droite de la cible, et la plupart du temps avec une trajectoire droite.

Ce défaut est plus marqué avec les longs fers.

Très souvent, le joueur tient son grip trop fort ! Les mains sont trop à droite du club, avec une main droite placée un peu trop en-dessous.

Ce qui ne permet pas à celle-ci de se refermer à l’impact, et provoque une poussée excessive de la paume de main qui conserve la face ouverte.

A l'adresse, on peut souvent faire trois constats :

  • Les épaules son alignées trop à droite.
  • La face de club est à droite à l’adresse, parfois mal posée sur la semelle du club.
  • La balle est un peu trop sur la droite dans le stance.

A la montée, un plan de swing trop intérieur peut être lié à plusieurs choses, et notamment un démarrage avec les poignets et/ou un pivot inversé.

A la descente, le club vient de l’intérieur et du fait d'un mouvement latéral du corps, les appuis glissent vers l’avant, d'où le « slide ».

A l’impact, l’axe du corps passe devant la balle et les mains passent trop tôt devant la balle, et conservent la face ouverte.

Comment éviter le push ?

Travaillez sur votre grip en le rendant plus neutre. Vous devez voir deux phalanges de la main gauche. Le V formé entre le pouce et l’index droit doit être orienté entre la joue et l’épaule droite.

A l’adresse, rapprochez-vous de la balle en ajustant votre posture à votre morphologie.

Placez votre balle au niveau de votre aisselle gauche. Pour la majorité des fers, cela évitera bien des erreurs.

Travaillez sur votre pivot du corps pour obtenir un bon plan de swing que vous maintenez de l’adresse à la traversé, en conservant constant l’angle buste-hanches.

Travaillez la coordination de la descente hanches-buste-bras-club sachant que les épaules passent en dernier, et doivent être face à la balle à l’impact.

Bon golf,

Crédit photos : golfhelptips.com

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.