Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

L’encadrement du développement athlétique chez le jeune golfeur

L’encadrement du développement athlétique chez le jeune golfeur

Comme nous l’avons vu dans notre premier article « le golf est un sport », il est nécessaire d’avoir des capacités physiques adaptées pour pratiquer le golf à haut niveau. Il en est de même pour tous les sports et plus largement pour toutes les activités physiques. Il faut donc, pour devenir un sportif performant, avant toute autre chose, devenir un athlète.

Sport, santé, et performance pour tous

Le jeune golfeur, à l’instar du jeune sportif, doit développer sa motricité et ses capacités physiques en fonction de son développement physiologique.

Sommaire de notre dossier consacré à la préparation physique du jeune golfeur

  1. Avant le pic de croissance
  2. Pendant Le pic de croissance
  3. Après le pic de croissance, jusqu’à l’âge adulte
  4. Conclusion et recommandations

Il est important de noter que la spécialisation technique précoce des enfants dans une discipline sportive limite l’apprentissage et l’adaptation.

Il est donc nécessaire, en parallèle de la pratique, de proposer un suivi physique de l’enfant pour assurer un développement optimal de sa motricité.

De la même manière qu’il est possible d’encadrer l’apprentissage et l’entrainement technique, il est également possible d’encadrer l’apprentissage moteur et l’entrainement athlétique du jeune joueur.

Cela aura plusieurs avantages :

  • Vérifier que le développement moteur est optimal (maîtrise des mouvements de base).
  • Suivre la croissance, adapter l’entrainement et prévenir les périodes à risques.
  • Coordonner la programmation de l’entrainement technique en fonction du développement athlétique.

L’objectif principal est de respecter le développement physiologique de l’enfant et de s’assurer que sa santé et son bien-être sont préservés même s’il pratique une discipline sportive de manière intensive.

Il sera essentiel de vérifier qu’il acquiert et profite :

  • D’une mécanique efficace
  • D’un système cardio-respiratoire optimal
  • D’une d’alimentation adaptée et de qualité

Chaque enfant se développe à un rythme différent, c’est pourquoi nous prônons un entrainement individualisé qui suit au plus près le développement physiologique du jeune golfeur.

Ceci permet, d’une part, à chaque enfant d’exploiter son potentiel au maximum pour acquérir toutes les capacités physiques essentielles avant d’arriver à l’âge adulte.

D’autre part, il sera plus aisé de comprendre les baisses de performance, d’éviter les blessures, et de prévenir le surentraînement.

Le système d’apprentissage et d’entrainement moteur mis en place doit suivre les 3 phases principales du développement physiologique du jeune sportif :

  • Avant le pic de croissance (à partir de 4 ans pour les filles et de 6 ans pour les garçons)
  • Pendant le pic de croissance (aux alentours de 12 ans chez les filles et 14 ans chez les garçons).
  • Après le pic de croissance

Avant le pic de croissance

Durant cette phase, nous cherchons à construire une base physiologique stable qui deviendra la base de construction de l’athlète.

Le potentiel neuronal de l’enfant obtient son développement maximal aux alentours de huit ans (Balyi &Hamilton, 1998).

Cette période est propice à un apprentissage moteur complet, rapide et de qualité.

Nous allons alors nous concentrer sur l’apprentissage et le travail des mouvements et des habiletés fondamentales, notamment l’agilité, l’équilibre et la coordination.

De nombreux exercices pourront être mis en place, par exemple :

  • Taper dans un ballon : pour travailler la rotation du bassin autour d’un axe
  • Faire des ricochets : pour travailler la séquence cinématique du lancer
  • Apprendre à sauter : pour apprendre à transférer l’énergie du bas du corps vers le haut du corps

Durant cette phase, le travail est exclusivement gravitaire (poids du corps).

L’utilisation de charges serait dangereuse et mettrait en péril une croissance saine.

Travailler des habiletés spécifiques au golf

Il sera également possible de travailler des habiletés spécifiques au golf.

Cela permettra au jeune golfeur d’évoluer dans l’environnement golfique tout en orientant son développement vers la pratique.

Par exemple :

  • Tirer des cordes dans les pentes : pour travailler les appuis sur des terrains inclinés
  • Faire rouler des ballons sur les greens pour atteindre une cible : apprentissage de la coordination d’un mouvement de bras par rapport à la visualisation d’une pente
  • Jouer un parcours de pitch & putt en faisant des lancers à la main avec différents types de balle : adaptation à des changements de situation.
  • Jouer sur le parcours avec des cross de hockey : travail de la frappe de balle.

Durant cette phase il est important d’éviter l’hyperspécialisation technique.

La favorisation de la polyvalence des activités physiques permet d’assurer un développement moteur multiple, garantissant l’apprentissage et la maîtrise des mouvements de base.

De plus, les études de Kelvin B. Gilles ont montrées que moins de 6% des jeunes sportifs ayant eu de très bons résultats dans leur jeunesse (titres nationaux et internationaux) sont parvenus à les conserver à l’âge adulte.

Il sera essentiel durant cette période de proposer des exercices ludiques de manière à créer chez l’enfant un amour de l’entrainement.

Il aura ainsi toujours envie de revenir pratiquer et probablement de progresser.

Pendant Le pic de croissance

Au cours du développement de l’enfant, il existe une période d’accélération de croissance de la taille.

La durée est variable chez chaque enfant allant de quelques semaines à plusieurs mois.

Afin de savoir à partir de quel moment nous changeons de période, et entrons dans la phase de pic de croissance, il est conseillé de mesurer la taille des enfants toutes les semaines, à la même heure et le même jour de la semaine.

Reporter ces données dans un tableau (ou sur le site www.growmetry.com) permettra de déterminer le « pic de croissance ».

Durant cette phase de changement brusque et important du corps, nous ne recherchons pas la performance.

L’objectif principal est de maintenir la bonne exécution des schémas moteurs.

Cela nécessite des réadaptations permanentes durant toute la phase de forte croissance.

Cette période est marquée par plusieurs évènements physiologiques qui perturbent la pratique sportive :

  • La densité et la longueur des os vont varier. Leur croissance est plus rapide que celle des muscles. Nous constatons une perte de flexibilité par rapport à la période précédente. Lors du swing cela se manifeste par une perte de stabilité du corps.
  • Une augmentation de la masse et de la densité musculaire, mais aussi des tendons et des ligaments. Ce changement menace la flexibilité, la puissance et la vitesse du mouvement. Les distances et la dispersion des balles sont directement menacées.
  • Une nouvelle distribution du poids dans les différentes parties du corps. L’équilibre, la coordination et la proprioception doivent s’adapter à la nouvelle forme du corps. Il est possible que pendant cette période de changement rapide les capacités techniques acquises précédemment puissent être exécutées de manière différente et non/moins efficace.

Nous nous attachons à travailler durant cette phase plusieurs qualités en prenant garde de ne pas traumatiser le corps au cours de sa croissance :

La souplesse

La perte de l’amplitude des chevilles entraîne une diminution de la transmission d’énergie.

Par exemple, l’étirement des chaines postérieures qui se rétractent en premier lors de la croissance permettra de combler en partie cette perte de force.

La vitesse

Nous travaillons par exemple les lancers de ballon contre un mur.

Cela aura pour effet un entretien de la coordination lors d’un mouvement rapide.

Les habiletés motrices générales

Par exemple, la descente en squat avec une barre au-dessus de la tête.

Ce travail permettra d’aider le jeune golfeur à maintenir sa posture dans le swing.

  • La réorganisation du mouvement dans l’espace (intégration 3D)

L’enfant doit prendre conscience des modifications de son corps et s’adapter.

Il doit se réapproprier son corps dans l’espace.

Pour cela nous utilisons des exercices simples : roulades, différents types d’exercices à 4 pattes, jonglages, corde à sauter…

La phase de pic de croissance nécessite de mettre en attente le développement athlétique.

La croissance rapide du corps durant cette période en fait une plateforme de travail instable où les premières blessures peuvent apparaître.

Nous concentrons donc le travail physique sur le maintien des acquis.

L’encadrement du jeune golfeur (parents, coach, préparateur physique…) doit alors être très vigilant et comprendre son évolution.

Il faudra lui expliquer que les difficultés qu’il traverse sont naturelles, temporaires et directement liées à la croissance.

Il faudra le préserver de la démotivation, conséquence directe d’une possible régression technique.

Après le pic de croissance, jusqu’à l’âge adulte

Cette phase permet de démarrer concrètement le début de l’athlétisation.

Pour cela il faudra s’assurer que les schémas moteurs de base sont maitrisés.

Si ce n’est pas le cas, nous pourrons continuer à travailler les habiletés motrices fondamentales de manière à récupérer les éventuelles pertes liées à la phase précédente.

Suite à une réorganisation plus harmonieuse du corps nous pourrons débuter le travail de la stabilité dans le mouvement.

L’augmentation de la stabilité au niveau de l’axe central permettra un meilleur transfert d’énergie entre les appuis et le club.

Il en résultera une plus grande consistance dans le mouvement.

Il sera essentiel durant cette phase de différencier garçons et filles.

Notamment au niveau de la mise en place du travail de la force.

En effet, les filles commenceront le travail en charge tout de suite après le pic de croissance. Il faudra en revanche attendre 12 à 18 mois après le pic pour les garçons.

Nous pourrons également commencer le travail d’endurance.

Le développement du système cardio-vasculaire est fondamental pour maintenir l’intensité et le volume d’effort durant une séance.

Il permettra d’augmenter les capacités de récupération après l’effort et de pouvoir augmenter les fréquences et les charges d’entrainement.

Cette phase est particulièrement critique.

Il va falloir maîtriser les exercices nécessitant des ajouts de charge et s’assurer perpétuellement que les schémas moteurs ne sont pas modifiés.

Pour cela, nous réaliserons des tests permettant de vérifier les asymétries et la qualité des mouvements fonctionnels.

L’apparition de compensations dans la réalisation des mouvements aurait un impact direct sur la réalisation des techniques de jeu à court, moyen et long terme et sur l’apparition de blessures.

A partir de 18 ans, les systèmes physiologiques (neuronaux, hormonaux…) arrivent à maturité.

La préparation physique devient alors spécifique à la compétition.

Elle s’adapte en fonction des calendriers, et se découpe généralement en 2 phases :

  • Une phase hivernale de préparation intégrant une vérification et une optimisation des mouvements fondamentaux, un travail de puissance, et un travail d’endurance. Cette phase servira de base pour la saison suivante.
  • Une phase « de rappel » durant la saison de compétition. Elle est essentiellement orientée sur le travail en intensité et en explosivité pour maintenir les capacités acquises précédemment.

En conclusion

Jusqu’à 18 ans, la préparation physique du golfeur a pour objectif de développer un athlète.

Les capacités physiques et compétences fonctionnelles travaillées durant ces années devront être acquises pour lui permettre de profiter d’une base athlétique saine tout au long de sa vie de joueur.

Si ce travail d’apprentissage et de développement moteur n’est pas effectué correctement et aux périodes favorables, il lui sera difficile voire impossible de récupérer intégralement certaines habiletés (la souplesse doit être travaillée avant 14 ans par exemple).

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.