Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Qu'est-ce que le golf ?

Règles de golf : comment utiliser des aides temporaires

golf : les aides autorisées ou prohibées

Les règles de golf nous semblent souvent complexes, et pour certaines beaucoup trop interprétables. C’est particulièrement le cas des règles qui concernent l’utilisation de notre matériel de golf pour un usage qui n’est pas celui initialement prévu. Ou bien encore l’aide d’un cadet ou d’un partenaire suivant certaines circonstances du jeu.

Découvrez nos formules d'abonnementsL’aide de repères au sol, ou de cadets et partenaires

Vous avez sûrement vu des joueurs poser un club au sol pour s’aider à trouver un alignement vers la cible, que ce soit sur le tee de départ ou même sur le fairway. On t’il le droit de le faire sans être pénalisés ?

En fait, l'utilisation d'un club comme aide directionnelle temporaire n'est pas une infraction aux règles du golf. En vertu de la décision 8-2a / 1, l'utilisation d’un club par un joueur est permise, à condition qu’il l’ait enlevé avant de jouer son coup.

alignement à l'aide d'un club posé au sol

Par contre, s'il oublie de retirer le club, il doit être pénalisé de deux coups en stroke play ou par la perte du trou en match play.

Quand les joueurs professionnels sont sur le green, on voit souvent leurs cadets se placer d'un côté ou de l’autre du trou, pour les aider à trouver la bonne ligne en observant les pentes sous un autre angle, vous pouvez aussi demander cette aide à un de vos partenaires.

Bien que la règle correspondante soit différente, cette même pénalité s'applique à un joueur dont le cadet ou un partenaire, ayant (légalement, en vertu de la Règle 14-2b) aidé le joueur à s'aligner, et oublie de se déplacer du prolongement de la ligne de jeu (devant ou derrière) avant que le joueur effectue le coup.

Ames. Crédit photo Mark Newcombe

N’oubliez pas, quand vous utilisez une aide extérieure, physique ou matérielle, de ne pas la conserver quand vous jouez le coup.

L’utilisation de dispositifs de mesure de distance, et les règles locales

Depuis leur apparition, les dispositifs de mesure de distance et leur utilisation dans le jeu continuent à diviser l'opinion dans le monde du golf.

Aujourd’hui, de nombreux golfeurs sont adeptes de ces appareils de mesure, car ils considèrent qu'ils s’approchent ainsi des professionnels qui ont des caddies leur fournissant des informations de distances précises, tandis que d'autres, plus conservateurs, soutiennent qu'il n'y a pas de place pour une telle technologie dans le jeu de golf.

En laissant aux comités et aux clubs la faculté de décider de ce qui leur semblait bon pour leurs compétitions et les joueurs, cela leur permet d’adapter ces règles au cas par cas, au même titre que la possibilité de placer la balle, ou pas.

L'utilisation d'un appareil de mesure de distance au cours d'une compétition est contraire aux Règles de golf en vertu de la Règle 14-3 (Dispositifs artificiels et équipement inhabituel, utilisation anormale d'équipement).

Toutefois, depuis janvier 2006, un comité peut autoriser l'utilisation de certains de ces dispositifs, via une règle locale. Renseignez vous auprès de l’organisation de la compétition.

Quels sont les dispositifs de mesure de distance que peut autoriser une règle locale ?

Sont autorisés les GPS, les télémètres laser, les applications sur Smartphone. Mais à condition que le dispositif respecte certaines caractéristiques et recommandations. La limite à retenir est que l'appareil ne doit être utilisé que pour accéder aux informations autorisées. Généralement ce sont les distances.

Le joueur enfreint les règles, si l'appareil est utilisé pour accéder à des informations interdites, telles que les caractéristiques des pentes et les recommandations du club à utiliser.

Bien entendu, et bien que cela ne soit pas recommandé en égard à l’étiquette, l’utilisation de votre Smartphone pour consulter vos messages ou la météo, n’est pas pénalisée, que la règle locale pour les appareils de mesure de distance soit ou non en vigueur.

L’utilisation d’accessoires n’étant pas directement destinés au jeu de golf

On a pu souvent observer des joueurs comme Ricky Fowler tenir à la verticale leur putter du bout des doigts, comme un fil à plomb. C’est autorisé, puisque leur putter fait parti de leur matériel. Ils n’auraient pas le droit d’utiliser un vrai fil à plomb ou un objet similaire pendant leur partie, cela enfreint la Règle 14-3.

golf : les aides pour lire les pentes au putting

Jason Duffner, dernier vainqueur en play-off du défi CareerBuilder à La Quinta, en Californie, a été observé en train de faire des swings d’échauffement en attendant son tour de jouer sur un tee de départ, en tenant son gant de golf sous son aisselle.

Jason Duffner n’enfreint pas les règles en utilisant un gant sous son bras en faisant des swings d’échauffement, parce que ce gant fait partie de son équipement et n'est évidemment pas conçu comme une aide pour le swing.

Alors qu’un autre joueur, DJ Points, a été pénalisé pour tenir une balle en mousse sous son bras, pour faire des swings d’échauffement en attendant de jouer sur un tee de départ. La balle en mousse n’est pas encore considérée comme équipement du golfeur en compétition…

Dans les mêmes circonstances, Julie Inkster, a été pénalisée pour faire des swings d’échauffement avec un dispositif de poids accroché à l'un de ses clubs.

En conclusion, un joueur est autorisé à utiliser son équipement normal (par exemple, une balle, un gant, un club ou une serviette) de la façon dont il le souhaite pour effectuer des swings d’échauffement, mais bien entendu pas pour jouer des coups qui vont être pris en compte dans le score.

Les dispositifs conçus pour l'étirement

Quand on vous dit que les règles de golf auraient encore bien besoin d’êtres dépoussiérées, nous avons là un cas précis d’une règle assez obscure :

Lors d'une compétition, il est permis d'utiliser un dispositif conçu pour l'étirement, à moins que l'appareil ne soit spécifiquement conçu pour être utilisé dans le cadre d’un swing de golf et utilisé pendant un swing (voir la décision 14-3 / 10).

C’est à dire que vous ne pouvez pas utiliser pour vous étirer, des dispositifs d'étirement qui ont été conçus pour aider à travailler un swing de golf. Par contre vous avez le droit d’utiliser des objets conçus spécifiquement pour le golf mais non utilisés pour un swing (par exemple, un tube en caoutchouc, une section de tuyau).

En conclusion, pendant une compétition, les joueurs ne peuvent pas utiliser des dispositifs d'étirement commerciaux qui ont été conçus spécifiquement pour travailler un swing de golf, mais ils peuvent utiliser des éléments conçus à des fins d'étirement en général. C'est une sacrée distinction…

Si cela vous semble difficile d’interpréter la différence, un conseil est de ne pas utiliser autre chose qu'un club de golf sur vos épaules, pour vous étirer.

Pour rappel, à la suite d'un amendement entré en vigueur le 1er janvier 2016, la pénalité pour la première infraction à la règle 14-3 (Appareils artificiels, équipement inhabituel et usage anormal de l'équipement) d'un joueur au cours d'une compétition a été réduite de la disqualification, à la perte de trou en match play, ou deux coups en stroke play.

Après la nouvelle règle « Dustin Johnson » qui vient d’être adoptée, concernant le déplacement accidentel d’une balle sur le green, il reste encore à l’USGA et au R & A, bon nombre de retouches à apporter aux règles du jeu de golf, qui sans le dénaturer, permettrait aux joueurs de mieux comprendre ces règles, afin de pouvoir les appliquer.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.