Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Qu'est-ce que le golf ?

Les nouvelles règles de golf 2019 vont-elles vraiment faciliter le jeu ?

Les nouvelles règles de golf 2019 vont-elles vraiment faciliter le jeu ?

Depuis l’annonce des nouvelles règles de golf qui vont entrer en vigueur en 2019, nous avions focalisé sur un certains nombre de règles qui potentiellement représentaient une avancée pour la démocratisation du jeu, en même temps qu’une simplification. Cependant, peut-être était-ce l’arbre qui masquait la forêt ? Ci-après, on peut lister bons nombres de nouvelles pénalités qui vont faire leur apparition, et d’autres qui vont rester en vigueur. 2019, année du big bang pour les règles de golf ou du big pschitt ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Un changement des règles du jeu de golf, surtout dans un sport aussi codifié, peut mettre du temps à complètement, et facilement rentrer dans les mœurs.

Pour les golfeurs de longues dates, les nouvelles règles pourraient paraître déroutantes, mais acceptées sur l’autel de la simplification, et de l’ouverture à un public plus large, si justement il y a simplification.

Oui, de l’annonce des nouvelles règles, nous avons retenu qu’il y avait bien des suppressions de pénalités. Nous avons moins focalisé sur l’ajout de nouvelles pénalités.

Si Bryson DeChambeau a fait la promotion de la nouvelle règle ne pénalisant plus un putt tapé sur le green alors que le drapeau est toujours dans le trou, avez-vous entendu parlé de la nouvelle pénalité qui va entrer en vigueur, s’agissant des putts tapés alors que le marque balle est toujours au sol ?

Ce fait de laisser son marque balle sur le green va désormais coûter un coup de pénalité.

Ce cas ne sera certainement pas le plus fréquent, ni le plus emblématique, pourtant, il symbolise le fait que les nouvelles règles ne font pas que retirer des sanctions, mais en ajoutent aussi en parallèle.

Les nouvelles pénalités

Parmi les nouvelles pénalités, on va retrouver une nouvelle option intéressante cette fois pour les golfeurs et les golfeuses qui font des angoisses à l’idée de rentrer dans un bunker, surtout de crainte de ne pas en sortir en 5 ou 10 coups !

En 2019, vous aurez désormais le choix de prendre deux points de pénalités tout en dropant sur une ligne droite avec la cible, à l’extérieur du bunker.

Cette nouvelle pénalité va bien dans le sens de simplifier le jeu de golf, surtout pour les débutants ou les golfeurs à index élevés.

Imaginez vous trouver dans un bunker type St.Andrews, dans un véritable trou, quel que soit votre niveau de jeu, vous pourriez considérer le fait de sortir avec seulement deux coups de pénalités…

En revanche, la nouvelle pénalité de deux coups en strokeplay ou la perte du trou en match-play pour changement de balle si vous ne la jugez pas assez performante s’avère sévère.

Par exemple, vous avez tapé un drive en prenant machinalement une balle au fond de votre sac, et vous arrivez sur le second coup, en vous rendant compte que vous n’avez pas pris votre balle fétiche. Vous ne pourrez plus changer sans surcoût.

En réalité, vous ne pourrez plus changer de balle pendant un trou, sauf si vous êtes certain qu’elle a été endommagée sur ce même trou, et pas avant. Si vous n’en êtes pas certain, vous ne serez pas autorisé à en changer. Si vous changez, vous encourrez deux coups de pénalités.

Vous ne pourrez changer de balle qu’entre deux trous ou si la balle est perdue.

Autre changement pénalisant, mais qui concerne encore peu de golfeurs en théorie, vous ne pourrez plus utiliser un club au sol pour vous aligner sur le fairway. Cela équivaudra à deux points de pénalités en strokeplay ou la perte du trou en match-play. Pas sûr qu’avant cette mise à jour, les amateurs pensaient que c’était autorisé avant !

Marquer sa balle en amont ne sera plus autorisé. Un coup de pénalité pour le golfeur qui mettrait sa marque devant au lieu de derrière la balle.

En fin de compte, dans un but avoué de simplifier les règles, les législateurs ont ajouté de nouvelles pénalités, utiles comme celle pour sortir du bunker, et peut-être un peu futile pour celle qui concerne le marquage de la balle en avant, sauf à considérer que des golfeurs se mélangeaient les crayons…

Les pénalités qui perdurent

Parmi les grandes pénalités qui subsisteront en 2019, on retrouvera bien entendu le fait de toucher le sable dans un bunker pendant le backswing, le fait de poser le club dans le sable, ou de toucher le sable pendant un swing d’essai.

Seul changement concernant le bunker, vous ne serez plus pénalisé si votre club touche le sable à n’importe quel autre endroit du bunker que celui où se trouve votre balle à jouer.

Pénalité encore si vous faites bouger votre balle en jeu même de manière accidentelle, quand elle est déclarée injouable, quand elle tombe dans un obstacle d’eau, quand vous vous trompez de balle et jouez une autre balle que la vôtre, quand vous donnez ou prenez un conseil sur le club à jouer, quand vous améliorez une zone interdite, comme le fait de casser une branche pour faciliter votre coup, quand vous prenez plus de 14 clubs, et quand vous dropez une balle de la mauvaise façon et au mauvais endroit pour la jouer.

Les pénalités qui disparaissent

En réalité, une petite dizaine de pénalités ont été enlevées pour s’inscrire dans l’esprit d’une plus grande simplification. Dans un sport aussi réglementé, toutes pénalités enlevées est donc bonne à prendre.

Quand vous tapez une balle deux fois pendant le même swing, vous n’aurez plus de pénalité en 2019.

On en a déjà beaucoup parler. Plus de pénalité quand votre balle puttée tape le drapeau alors que vous vous trouvez sur le putting-green, et même quand vous placez le drapeau au sol et que votre balle le touche.

Sur ce point, il faudra voir à l’usage si certains n’en tirent pas un trop gros avantage…

Pour les amateurs des coups risqués types Jean Van De Velde à Carnoustie, quand votre balle se trouve dans un obstacle d’eau (zone de pénalité), vous ne serez plus pénalisé de deux coups en strokeplay ou du trou perdu en match-play si vous touchez l’eau au moment d’adresser la balle ou si vous touchez un détritus.

Autre progrès pour le jeu, plus de pénalité quand vous marchez ou touchez accidentellement votre balle quand vous la cherchez dans le rough, et dans le temps imparti.

Conclusion, si certaines pénalités disparaissent, d’autres subsistent ou arrivent, plus qu’une simplification, c’est une adaptation.

A force de communiquer sur le fait que des pénalités sont retirées pour défendre l’idée de cette simplification, il ne faudrait pas que les golfeurs et les golfeuses passent à côté des nouveaux interdits du jeu. Début 2019, à défaut d’informations ou de discussions dans les clubs, il pourrait y avoir un peu de confusion.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
joelmat@orange.fr
0 #1 règles de golfjoelmat@orange.fr 07-12-2018 11:36
Dans votre article, vous citez comme nouvelle pénalité, le fait de changer de balle pendant le jeu d'un trou. La Règle 15-1 actuelle l'impose déjà!
La Règle 15-2 qui concerne la balle substituée, qui est l'objet de votre exemple indique clairement la perte du trou en match play et deux coups en stroke play.
En tant qu'arbitre, je me devais de vous le signaler;
Cordialement,
J.Mathieu
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.