Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

2019-2020 : Nouvelles règles de golf, nouveau système de calcul du handicap

2019-2020 : Nouvelles règles, nouveau système de calcul du handicap

On savait déjà depuis l’an dernier que les règles de golf allaient connaître un profond changement à compter du 1er janvier 2019. Nous savons désormais depuis quelques jours que le système de calcul du handicap mondial au golf (index) va changer et s’uniformiser, toujours dans le but de plus de simplicité, et pour apporter une réponse urgente au problème majeur du golf : La baisse ou stagnation du nombre de pratiquants.

Découvrez nos formules d'abonnements

De nouvelles règles de golf pour 2019

Plus simple, plus lisible, plus amusant… L’USGA et le Royal et Ancient ont entendu le message.

Les deux « gouvernements » du golf mondial agissent de concert pour réformer la pratique du golf en faveur des amateurs.

Cela commencera par la révolution des règles de golf avec une entrée en vigueur au 1er janvier 2019.

USGA et le Royal ont voulu simplifier le jeu, le rendre plus moderne, plus facile à comprendre, et enlever des pénalités, pour le rendre aussi moins punitif.

Au lieu de 34 règles, le jeu ne sera plus encadré que par 24 règles, ce qui permettra une meilleure mémorisation des lois les plus essentielles.

L’an prochain, assurément, vous devrez vous procurer un nouveau livre de règles tant les changements seront importants.

Les deux « gouvernements » vont d’ailleurs proposer plusieurs livrets : le livre des règles, une édition pour les joueurs avec des dessins et un focus sur les règles les plus essentielles, et enfin un format poche.

Le nouveau livre de règles est prévu pour mars 2018 alors que les autres documents devraient arriver avant la fin de l’année.

Il y a notamment six règles qui devraient retenir votre attention, comme déjà évoqué dans notre précédent article consacré à ce sujet.

Tout d’abord, la plus importante des mesures à changer, va concerner la procédure de drop considérablement assouplie.

Au lieu de dropper à hauteur des épaules et en tenant la balle dans la main au bout de son bras en extension, vous pourrez désormais dropper la balle à quelques centimètres du sol.

Deuxième changement, quand une balle rentre dans un obstacle et que vous devez dropper, vous pourrez dropper à 50 centimètres au lieu d’un club ou 2 mètres (203 cm) au lieu de deux clubs, selon les cas.

Cette mesure permettra essentiellement de ne plus sortir de club du sac, dans le but de raccourcir le temps nécessaire à l’opération de mesure.

Troisième changement, quand la balle sera injouable dans un bunker, vous serez autorisé à prendre deux coups de pénalités, et à sortir du bunker en arrière et dans une ligne droite.

Là encore, il s’agira de gagner du temps.

Quatrième changement, et toujours dans cette logique de réduire la durée d’une partie de golf, le temps de recherche d’une balle perdue va passer de 5 minutes à 3 minutes.

Cinquième changement majeur, de nombreuses pénalités vont être retirées du livre des règles pour rendre le jeu moins punitif.

Par exemple, si vous puttez sur le green, que vous n’avez pas enlevé le drapeau alors que la balle le touche au moment de rentrer, vous ne serez plus pénalisé.

Enfin, sixième changement, un nouveau format de stroke-play va être introduit avec une notion de score maximum, pour faire en sorte que les joueurs avancent plus vite au trou suivant en cas de difficulté.

Dans ce contexte de simplification et de modernisation, les deux « gouvernements » ne s’arrêtent pas là, et vont proposer un nouveau système de calcul du handicap à l’échelle planétaire.

Un nouvel handicap de golf mondial

Fin février 2018, USGA ainsi que Royal et Ancient ont annoncé l’intention de mettre en place un nouveau système de classement mondial pour l’index (handicap) à horizon 2020.

Il y a neuf principaux changements à venir.

Dans le système actuel, on dénombre six différentes façons de calculer l’index selon les régions du monde. Avec le nouveau système, tous les pays seront tenus de s’accorder sur un seul et même système.

L’objectif étant de promouvoir un système plus équitable, et plus amusant d’un pays à un autre. Vous pourrez faire une partie aux Etats-Unis, et la compter dans votre index en France, et inversement.

Dans ce contexte de simplification, le nouveau système devra être plus simple à établir.

Par exemple, il sera calculé sur une base minimum de 54 trous avec toutes les combinaisons possibles de parties disputés sur des parcours de 18 ou 9 trous.

Cette mesure va réhabiliter les parcours de 9 trous, et permettre de compter une partie jouée seulement sur 9 trous.

Le nouveau système sera plus réactif avec un calcul de vos huit meilleures parties sur les vingt dernières, alors que vous pourrez baisser votre index plus rapidement, et l’augmenter plus lentement.

Ceci, dans le but de vous protéger d’une mauvaise série de scores, qui ne serait pas le reflet de votre réelle compétence.

Le principe de l’index 54 sera généralisé partout dans le monde, et pour les deux sexes, alors que jusqu’à présent ce n’était pas encore le cas.

Cela devrait favoriser les débutants, mais il faudra encore le démontrer.

En France, nous utilisons ce système depuis longtemps, et ce n’est pas ce qui créé plus de golfeurs.

Plus intéressant, le nouveau système va prendre en compte les conditions du terrain et de la météo au moment des parties disputées.

Aujourd’hui, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, votre partie vaut le même index, ce qui n’est pas très juste, et n’incite qu’à jouer pendant la haute saison.

Un nouvel algorithme va prendre en considération l’état du terrain, et la météo au moment de la partie, pour plus d’équité, et surtout vous encourager à jouer par tous les temps.

Pour à nouveau limiter le temps de jeu, un score maximum de quadruple bogey quel que soit votre index va être instauré, si bien qu’un joueur qui ne serait pas encore au green, mais déjà dans cette situation n’aura plus qu’à relever sa balle.

Enfin, le calcul de l’index se fera quotidiennement pour apporter une réponse plus rapide aux passionnés.

Toutes ces mesures vont effectivement dans un sens d’une plus grande modernisation, simplicité et finalement amusement.

Les règles et le nouvel index mondial pourraient bien concourir à relancer le golf un peu partout dans le monde. Il faudra au moins cinq ans pour en tirer un premier bilan.

Rendez-vous en 2025 pour constater ou pas l’efficacité de ces mesures.

Quoi qu’il en soit, il fallait bouger et tenter quelque chose pour dynamiser la pratique du golf.

Les deux législateurs ont mené une étude conjointe dans 15 pays et sur près de 52 000 personnes.

22% des personnes interrogées se sont montrées favorables à ce nouveau système alors que seulement 2% se sont montrées en opposition.

Pour Martin Slumbers, patron de l’organisation européenne « Nous travaillons actuellement avec nos partenaires dans les fédérations pour rendre le golf plus moderne, plus accessible, et plus amusant. Ce nouveau système présente une belle opportunité d’y parvenir. »

Pour son homologue, Mike Davis, président de l’USGA « Combien de fois n’avons-nous pas entendu je ne suis pas assez bon pour avoir un handicap ou je ne joue pas assez pour avoir un handicap. Nous voulons prendre la bonne décision pour encourager les gens à jouer au golf, rendre le jeu plus accueillant et plus sociable. »

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.