Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Qu'est-ce que le golf ?

Ils trichent au golf ! comment réagir face aux tricheurs ?

Un petit coup de pouce pour faire rentrer la balle : c'est tricher...

Nous avons tous un jour ou l’autre, partagé une partie de golf avec un tricheur. Pendant une partie amicale on peut en plaisanter, mais au cours d’une compétition cela peut prendre une tout autre dimension, même si ce n’est qu’une compétition de club.

Découvrez nos formules d'abonnements

Un slice, et sa balle part à droite vers le sous bois, nous l’avons tous vu, alors on cherche ensemble dans cette direction, en vain. Plusieurs minutes se passent, et à l’évidence la balle est perdue.

En retournant vers son sac, notre ami retrouve sa balle bien posée sur le fairway, juste à côté de son chariot. C’est étrange, mais pourtant cette situation, beaucoup d’entre nous l’on vécu.

Si c’est pendant une partie amicale et que l’on connaît bien notre partenaire, les quolibets vont fuser, mais dans le fond, comme nous n’avons pas envie de gâcher un bon moment entre amis, on va laisser passer.

Il n’a pas d’enjeux et chacun fait sa partie avec sa propre étique, et ses objectifs.

Doit on prendre les risque quand on est spectateur de ce genre de situation, d’être intraitable et de ne pas accepter que l’on nous prenne pour des idiots ?

Ou bien fermer les yeux et accepter que notre compagnon de jeu triche effrontément, pour ne pas risquer un affrontement qui peut dégénérer en conflit, et nuire à notre amitié ou tout au moins à notre bonne relation.

Si vous faites des parties de golf entre amis, il faut admettre que l’application stricte des règles du jeu de golf, peut quelquefois enlever un peu de spontanéité et donc de plaisir.

Si sur chaque green vous devez observer comment votre partenaire marque sa balle sans essayer de gagner quelques centimètres, la notion de jeu s’éloigne un peu et l’on passe alors du côté compétition, et dans ce cas les règles strictes doivent s’appliquer.

notre ami ne triche pas, et on ne va pas surveiller comment il marque sa balle

En compétition, les conséquences sont différentes.

En trichant, le compétiteur fausse son score, et cela a une incidence sur le score des autres participants.

Pourtant dans la majorité des compétitions de club, les règles ne sont pas respectées par l’ensemble des joueurs, et on ne peut cependant pas en conclure que ce sont des tricheurs.

Si c’est pendant un compétition de club ou quelques lots viennent récompenser les mieux classés, et même si on se fiche pas mal de ne pas avoir gagné le bouteille de vin blanc du terroir, ou le polo vert bonbon taille M généreusement offert par le pro shop, c’est tout de même agaçant de voir récompensé quelqu’un qui a triché.

S’il s’agit d’une compétition de classement, il peut ainsi améliorer son handicap, et en fait c’est surtout à lui qu’il fait du tord.

La barre va être de plus en plus haute, ne pouvant pas jouer son handicap, notre tricheur va être tenté de tricher de plus en plus, jusqu’au moment ou un de ses partenaires de jeu, va protester énergiquement et réclamer auprès de l’organisation de la compétition.

Quelle attitude avoir vis à vis des tricheurs ?

Avant d’agir, il faut savoir quelles vont être les conséquences, pour le tricheur, mais également pour celui qui proteste ou qui le dénonce.

Si c’est quelqu’un que l’on connaît bien, et que nous savons que ce n’est pas un tricheur dans l’âme, après tout l’erreur est humaine.

L’erreur peut d’ailleurs être la notre, avant de protester il faut être certain à 100% qu’il y a bien une faute caractérisée, et c’est souvent difficile d’avoir cette certitude.

Est ce que cela vaut la peine si l’on n’est pas absolument certain d’assister à une tricherie, de se fâcher avec notre partenaire, au risque de perdre notre concentration et de gâcher notre propre partie ?

Ne rien dire ou ne rien faire face à un tricheur, c’est finalement s’en rendre complice et l’encourager à recommencer.

Une attitude intéressante à avoir, est de simplement signaler au tricheur que l’on n’est pas dupe, et que finalement cela nous fait sourire.

On peut intervenir sur l’instant ou à la fin de la partie, sans éclats de voix et sans contrarier notre propre jeu, on protège ainsi notre propre conscience et notre concentration en n’ayant pas la sensation de passer pour un imbécile, d’autre part c’est un avertissement vis à vis du tricheur, presque une sorte de chantage « je t’ai démasqué, alors la prochaine fois… ».

Les cas de tricheries au niveau d’un club sont monnaie courante, mais la grande majorité ne viennent jamais au grand jour, parfois parce qu’il n’y a pas de preuve, c’est la parole d'un joueur contre celle d’un autre, d'autres fois parce que personne ne réagit.

La majorité de ceux qui sont témoins d'une violation des règles vont préférer l'ignorer. Ils se disent qu’en fait, que cela n’a pas d’importance.

C’est faux, si quelqu'un enfreint les règles, sciemment ou non, il peut affecter tous les autres participants de sa partie.

Ce joueur peut gagner un prix qu’il ne mérite pas et enregistrer un score qui à terme abaisse le Slop du parcours.

Tout d'abord, une distinction doit être faite entre la tricherie délibérée ou accidentelle

La tricherie délibérée, c’est quand un golfeur enfreint sciemment les règles pour améliorer son score ; un coup de pied dans une balle pour la dégager d’un obstacle, marquer 5 quand on a joué 6 coups, sont des exemples de comportements totalement inacceptables dans le golf.

Dans tous les clubs de golf il y a souvent quelques membres qui sont réputés pour tricher, et dans ce cas quand on est témoin de leurs agissements, on peut plus légitimement protester.

Ces tricheurs invétérés sont connus de tous, et au fond c’est leur propre image qu’ils ternissent. Pourtant, rares sont ceux qui bien que connus, sont avertis par leurs clubs.

Il serait compliqué de vouloir faire une analyse sociologique pour savoir quels sont les joueurs de golf qui sont le plus enclins à tricher un jour ou l’autre.

Généralement c’est la frustration qui déclenche la motivation de tricher pour améliorer son score.

Le système de classement au golf entraîne une progression très rapide au début, puis de plus en plus lente et difficile, et pour beaucoup amène à une butée qui paraît infranchissable.

Certains vont stagner longtemps avec le même classement, voire lentement régresser après chaque compétition.

Pour des personnes habituées à franchir des étapes professionnelles en escaladant les marches du succès, le golf peut entraîner une frustration particulièrement difficile à accepter.

Quand vous prenez le départ d’une compétition avec un tricheur invétéré, une attitude dissuasive et qui ne vas pas trop perturber votre propre partie, est de le « marquer à la culotte… », en fait, de lui faire tout de suite comprendre que vous l’avez à l’œil.

Cela va être beaucoup plus difficile pour lui de tricher et sera beaucoup plus efficace que de vous plaindre auprès de la direction du golf, ou de vous invectiver avec ce golfeur indélicat.

À chaque parcours de golf, pour celui qui est enclin à tricher, il y a des centaines de façons et de circonstances de le faire.

Ce que certains ont du mal à intégrer totalement, est que le golf est un sport basé sur l’auto surveillance. Quand un joueur de golf triche, c’est avant tout lui même qu’il trompe.

Et se tromper, cela peut arriver à tous les joueurs de golf.

Si c’est très rare chez les très bons joueurs de se tromper intentionnellement sur leur carte de score, il faut admettre que quand on joue régulièrement autour du par, il y a moins de coups à compter, et donc moins de chance de se tromper.

Pour les joueurs « moyens » il peut arriver à tout le monde d’oublier un coup au delà d’un certain score, et de se compter un point de moins.

C’est étrange d’ailleurs, comme les « air shot » sont les plus volatils au moment de marquer son score sur sa carte, au même titre que les drops oubliés suite à une balle déclarée injouable…

En compétition, on marque le score de l’un de ses partenaires, et dans les cas les plus courants, à la fin du trou, le marqueur demande à son partenaire combien de coups il a joué.

Il serait pourtant bien plus responsable de faire attention à ce que son partenaire de jeu a joué avant de marquer sa carte.

Si vous marquez la carte de votre partenaire, c'est à vous de compter ses coups

Négligence, non application des règles, favorisent la triche

Si les possibilités de tricher au golf sont illimitées, certaines sont souvent involontaires et liées à la méconnaissance des règles.

Non pas parce que les joueurs ne connaissent pas ces règles, mais plus souvent parce qu’ils n’ont pas l’habitude de les appliquer.

Ainsi on voit souvent des joueurs faire des coups d’essai en touchant le sol dans un obstacle matérialisé par des piquets rouges, ou encore toucher le sable avec leur club dans un bunker.

Ils n’ont pas la volonté de tricher, ce ne sont pas des tricheurs, alors dans ce cas aussi, on peut leur rendre service à l’issue de la partie, en leur rappelant gentiment ces règles.

Le golf reste un sport honnête et la majorité des joueurs de golf sont intègres.

Mais on ne peut pas prendre plaisir pendant un parcours ou une compétition de golf en devant faire la police.

Se concentrer sur sa propre partie est déjà assez bien difficile, gérer les tricheurs ne fait pas partie de ce plaisir, autant les éviter, finalement c’est cette punition qui leur semblera la plus dure, quand ils prendront conscience que les autres ne veulent plus jouer avec eux.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.