Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Troia Golf, coup de cœur au Portugal

Troia Golf, coup de cœur au Portugal

Il y a des parcours de golf qui font rêver parce qu’ils sont inaccessibles ou mythiques, comme Augusta ou Saint Andrews. Et puis il y a des parcours de golf dont on rêve le soir en s’endormant, parce qu’ils représentent des souvenirs ou des envies de golf qui nous transportent dans un autre univers que notre quotidien de golfeurs. Le Golf de Troia au Portugal est de ceux-là, de ceux qui méritent un véritable coup de cœur.

Découvrez nos formules d'abonnements

Certains golfeurs voyageurs considèrent que le Portugal est le paradis des golfeurs.

Avec une trentaine de parcours en Algarve, région plusieurs fois élue meilleure destination mondiale de golf, et presque tout autant de parcours dans la région de Lisbonne, le Portugal attire chaque année dans ces deux grandes régions de golf, des milliers de golfeurs venus de toute l’Europe.

Et si la perle rare était entre ces deux régions ?

Les parcours de golf portugais proposent des niveaux de difficultés pouvant satisfaire tous les niveaux de jeu, des parcours les plus faciles, qui vont concentrer un grand nombre de touristes golfeurs, aux plus difficiles, qui constituent de véritables challenges pour les plus bas handicaps, voire pour les professionnels qui vont trouver des conditions et un climat leur permettant de s’entraîner toute l’année.

Il y a des points communs à la majorité des parcours de golfs au Portugal : la qualité des parcours et des infrastructures, l’accueil, et bien entendu la météo qui permet de jouer toute l’année.

Si la météo n’est pas vraiment une surprise, elle constitue pourtant un des atouts qui participe à la qualité des parcours.

Pour les infrastructures, une grande majorité des golfs appartenant à des banques ou compagnies d’assurances, rien de plus logique que leurs investissements soient mis en valeur et entretenus comme il se doit.

Enfin, le faible coût des salaires permet d’employer un personnel de qualité en nombre suffisant pour mener à bien toutes les taches indispensables à l’entretien, à la gestion, et à la vie des terrains de golf.

Troia, un parcours de golf au bout du monde, mais à seulement une heure de Lisbonne

Troia Golf, à notre avis, n’est pas tout à fait à considérer comme faisant partie de la Grande Région de Lisbonne, il n’en est pas éloigné administrativement et géographiquement, mais tellement différent…

Imaginez un parcours de golf sorti de l’Océan, comme sur une île du bout du monde, avec ses grandes plages de sable blanc, la végétation tropicale, et l’accès par bateau.

Au départ de Lisbonne, il faut rejoindre Setubal par l’autoroute, 54 Km plus au sud de la capitale.

Peut-être qu’au retour, vous pourrez envisager de faire une pause dans cette ville portuaire pour y faire un repas de poissons.

Port de pèche, Setubal est réputée pour ses vignobles et son marché au poisson, il n’y est donc pas étonnant d’y trouver d’excellents restaurants de poissons et de fruits de mer.

À quelques pas des terrasses des restaurants, des embarcations colorées de pécheurs, mais aussi des cargos, industrialisation oblige, il est temps de rejoindre le quai pour embarquer sur un des ferrys vert fluo qui relient Setubal à la péninsule de Troia.

La traversée de l’estuaire du Sado en bateau constitue à elle seule un dépaysement total, rien de mieux pour débrancher complètement de la civilisation avant un parcours de golf…

La traversée de l’estuaire du Sado en bateau constitue à elle seule un dépaysement total, rien de mieux pour débrancher complètement de la civilisation avant un parcours de golf…

La traversée dure environ 20 minutes avec des départs toutes les 35 minutes et avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir des dauphins.

De l’autre côté de cette courte traversée c’est vraiment un autre univers qui nous attend. La péninsule de Troia est une langue de sable blanc bordée de pinèdes et baignée par l’Océan.

À son extrémité un complexe touristique et une marina, mais inutile d’aller jusque-là, le golf de Troia en est assez éloigné pour oublier toute trace d’urbanisme en dehors du club-house à l’architecture moderne particulièrement élégante.

Troia, un parcours de rêve conçu par une légende du golf

Le golf de Troia a été conçu par l'architecte de golf américain Robert Trent Jones Senior. Il a été élu en 2011 comme l'un des meilleurs parcours de golf du monde dans le guide du Top 1000 des parcours de golf mondiaux Rolex.

En 2011, le magazine Golf World a considéré Troia Golf comme le 32e meilleur parcours de golf en Europe continentale.

Troia, c’est 6317 mètres de long qui s’étendent, entre d’un côté des dunes de sable à la végétation tropicale, et de l’autre côté la vue sur l’Océan.

Troia, c’est 6317 mètres de long qui s’étendent, entre d’un côté des dunes de sable à la végétation tropicale, et de l’autre côté la vue sur l’Océan.

Il est de bon conseil d’arriver un peu en avance sur votre horaire de départ pour profiter du confort du club-house avant d’aller affronter le parcours, même si généralement le Golf de Troia est loin de susciter des embouteillages aux départs.

Les touristes indépendants ne connaissent pas forcément ce parcours. Pour les organisateurs de circuits golfiques, c’est un peu loin de Lisbonne.

Pour les golfeurs Lisboètes, le chalenge technique et sportif ne semble pas soulever leur enthousiasme, et puis il y a tellement de golfs à moins de 30 minutes de Lisbonne…

Un jus de fruit pressé et un café, avec en toile de fond le lac du départ du trou N°1, rien de tel pour commencer à se mettre en condition.

Un jus de fruit pressé et un café, avec en toile de fond le lac du départ du trou N°1, rien de tel pour commencer à se mettre en condition. Le parcours est relativement plat et peut sans problème se faire en marchant, c’est sans doute la meilleure façon d’apprécier le paysage.

Mais si vous souhaitez louer une voiturette, le caddy master se trouve un étage au-dessous, l’accès se fait ensuite directement sur le parcours.

Pas de permis de conduire particulier pour les voiturettes de Troia, mais cependant une grande attention. Non pas à cause de leur état, il est parfait, mais ce parcours est un piège pour les conducteurs de buggy inattentionnés, de nombreux roughs sont en fait du sable recouvert de végétation.

Gare à l’ensablement, un buggy c’est vraiment sportif à lever pour le dégager du sable, surtout s’il fait plus de 30 degrés…

Et du sable, vous allez en voir à Troia. Imaginez pour certains trous, de superbes fairways en plein milieu de bunkers sans fin. Les fairways sont assez étroits, les greens souvent petits, mieux vaut bien viser et aller droit.

Leur qualité et leur entretien compensent les difficultés que vous allez trouver si vous vous égarez un peu.

Entouré de pins, de plages et de l’océan, l’harmonie avec la nature laisse penser que ce parcours de golf a toujours été là. Le sable blanc se trouve partout, non seulement dans les bunkers qui protègent les petits greens étroits, mais aussi dans la plupart des zones de rouhgs.

Peu de plans d’eau, hormis le lac à passer pour le départ du trou N°1, mais pour cela il faut partir des boules blanches.

Peu de plans d’eau, hormis le lac à passer pour le départ du trou N°1, mais pour cela il faut partir des boules blanches.

Par contre à partir du trou N°3, si l’eau n’est pas en jeu, c’est un grand plaisir visuel de voir l’Océan si près, et qui vous rappelle que vous êtes au milieu d’un isthme sur l’Atlantique avec en arrière-plan les montagnes d’Arrábida.

Pour Robert Trent Jones, ce trou N°3 (un par 4) est désigné comme un des 18 meilleurs trous de ses créations.

Pour Robert Trent Jones, ce trou N°3 (un par 4) est désigné comme un des 18 meilleurs trous de ses créations.

À Troia, pour une fois oubliez votre carte de score, ne gardez que le rêve…

Ne venez pas jouer à Troia en espérant faire votre meilleure carte de score de l’année, ce n’est pas l’objectif.

Venez simplement pour parcourir un des plus beau golf du monde, sans autre prétention. Il ne vous sera pas demandé d’avoir un handicap minimum pour jouer à Troia, cependant c’est un des golfs les plus difficile du Portugal.

Quand il a accueilli l'Open du Portugal en 1983, Sam Torrance a remporté le tournoi avec un score de seulement 2 sous le par. Nous y avons joué avec deux champions amateurs français aux index négatifs, dont un ex-champion de France amateur, leurs cartes de score à Troia étaient… à oublier...

Mais certainement pas les souvenirs qu’ils ont gardés de cette découverte, qui eux sont bien gardés.

Départ du trou 11

À elle seule, l’arrivée sur le green surélevé du trou N° 18, vous fera oublier le chalenge sportif, pour ne laisser place qu’à l’émotion que tout golfeur amateur rêve de rencontrer un jour.

Et puis vous pourrez toujours vous dire que ce sont les paysages, l’ambiance atypique de ce lieu d’exception, qui vous auront distrait et empêché de faire un bon score ce jour-là.

Nous n’irons pas jusqu’à prétendre qu’après avoir joué à Troia, on peut golfiquement mourir tranquille.

Mais si vous avez la chance de faire ce parcours avec votre meilleur ami, avec votre amoureuse ou votre amoureux, avec votre fils ou votre fille, les souvenirs que vous en garderez nourriront vos rêves de golf pendant très longtemps.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.