Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Circuits PRO de golf

Rory McIlroy: Le porte parole des joueurs de golf ?

Rory McIlroy peut-il être le porte parole des joueurs de golf ?

Rory McIlroy est une des voix les plus introspectives et écoutées dans le monde du golf. Cependant le vainqueur de quatre majeurs est un ténor qui se prête parfois également à la controverse. L’Irlandais est aussi le joueur de golf européen le plus populaire de l’autre côté de l’Atlantique, et ses récentes et très officielles fiançailles avec l’américaine Erica Stoll, collaboratrice de la PGA of America, n‘y sont sans doute pas étrangers.

Découvrez nos formules d'abonnements

Les joueurs de golf professionnels ont-ils besoin d’un représentant ?

Tout comme les pilotes de Formule 1, les champions de golf sont par nature individualistes. Il y a pourtant des circonstances où ils ont intérêts à faire entendre leurs voix collectivement.

Ce fut le cas récemment en Formule 1 quand Alex Wurz, représentant des pilotes (Grand Prix Driver Association), avec le soutient de l’ensemble du plateau des pilotes de Formule 1, diffusa une lettre ouverte auprès de la gouvernance de la Formule 1, contestant le système de qualification qui leur était imposé, et qui ne convenait à personne, pas plus aux pilotes qu’aux spectateurs.

Déjà en 1982, les pilotes de Formule 1 avaient refusés de se rendre au départ de la première journée du Grand prix d’Afrique du Sud. Ils avaient eu gain de cause auprès de l’organisation (FOCA). Mais c’est surtout au niveau de la sécurité que leur action est la plus importante.

Rory McIlroy et sa position sur les Jeux Olympiques

Suite à sa décision de ne pas participer aux Jeux Olympiques, Rory McIlroy avait déclaré : « Je n'ai pas l'impression d'avoir laissé tomber l’esprit du golf. Je ne suis pas venu au golf pour essayer de le développer » a déclaré McIlroy lors de sa conférence de presse de l’Open Championship 2016.

« Je me suis investi dans le golf pour remporter des championnats majeurs, actuellement je me suis également rendu compte que j'ai une responsabilité dans ce sport, mais en même temps, si je me suis lancé dans le golf c’est pour gagner… ».

Rory McIlroy, photo Mark Newcombe

Il est assez curieux que le monde du golf ait autant porté en avant la position de Rory McIlroy de ne pas participer aux Jeux Olympiques.

Alors que Jordan Spieth qui pour les mêmes raisons que Rory a également décliné sa participation, n’a que peu été en avant de la scène sur ce sujet.

Rory McIlroy serait-il aux yeux du monde du golf et des médias le plus représentatif ? Il faut bien croire que oui !

Rory McIlroy affirme sa position sur la Ryder Cup

Rory McIlroy préconise un changement concernant la sélection des joueurs qualifiés pour jouer la Ryder Cup, et le fait savoir.

Il réagit suite à la non sélection de deux joueurs Européens qui aurait pu faire la différence.

Les règles actuelles exigent que les joueurs soient des membres du Tour Européen, afin d’êtres éligibles pour représenter leur continent dans cette mythique épreuve biennale.

La conséquence a été cette année, que ni Paul Casey, ni Russel Knox, n’ont pu être intégrés dans l’équipe, alors que leurs participations auraient sans aucun doute apportées un réel bénéfice à l’équipe.

Paul Casey ne pouvait rejoindre le Team Europe.

Cette année, le joueur anglais avait décidé de se concentrer uniquement sur le PGA Tour en ne participant pas au Tour Européen.

Sa 13 e place au classement mondial légitimait amplement sa présence pour défendre les chances de l’Europe.

C’est la même règle qui a empêché Russel Knox d’être présent pour une première sélection en Ryder Cup.

Le joueur écossais n’était pas membre du Tour Européen quand il a pourtant remporté le WGC-HSBC Champions l’automne dernier. Les points de sa victoire n’ont ensuite pas été pris en compte lors de son adhésion.

C’est sur ce point de règlement que Russel Knox a du automatiquement laisser sa place dans l’équipe à Matthew Fitzpatrick.

« Honnêtement, ce devrait être les 12 meilleurs joueurs de l'Europe contre les 12 meilleurs joueurs des États-Unis. Pour moi, il ne devrait pas y avoir de relation avec l'adhésion aux tournées » a déclaré McIlroy.

« Ne pas avoir un type comme Paul Casey dans notre équipe alors qu’il joue certainement un des meilleurs golf du monde en ce moment, cela nous a vraiment fait très mal ».

Le point de vue de Rory McIlroy n'est pas uniquement centré sur la situation européenne, il pense également que la décision américaine de laisser le numéro 7 mondial Bubba Watson hors de l'équipe l’a fait se sentir un peu mal à l'aise.

L'irlandais a même défendu un système qui permettrait de simplifier le processus, en prenant juste en compte les 12 meilleurs joueurs de chaque équipe, en se basant sur leur classement mondial.

« Je sais que ce n'est pas aussi excitant en ce qui concerne les choix du capitaine et le processus de qualification et tout le reste, mais si nous essayons de mettre en place la façon la plus juste d’avoir les meilleurs pour chaque équipe, je pense que ce serait la voie à suivre » à également déclaré McIlroy.

Les défenseurs du système actuel de sélection argumentent que le choix du capitaine est important.

Cela permet de favoriser un joueur en forme sur le moment, plutôt que par rapport à un classement.

Il suffit d’être citoyen d’un pays européen, et peu importe son lieu de résidence, par contre le fait d’être un membre de la tournée européenne démontre une certaine loyauté, ou tout au moins une forme d’engament vis à vis de son équipe.

Pourquoi Rory McIlroy pourrait être le représentant des champions de golf ?

Dans un sport où les champions ne sont pas toujours très connus par l’ensemble du grand public, le nord-irlandais bénéficie d’une image positive, au point d’avoir de peu échoué à obtenir la première place en 2014, au classement de la personnalité sportive de l’année.

McIlroy a terminé à la deuxième place, juste derrière le champion de Formule 1, Lewis Hamilton. « Lewis a fait une année fantastique, donc je n'ai rien à dire au sujet de ce classement.

Il a dominé la saison de Formule 1, et il nous a montré quelques grandes batailles avec son coéquipier ».

Le golf n’ayant été représenté que neuf fois en 60 ans dans cette compétition pour désigner le sportif de l’année, la deuxième place de Rory McIlroy est à apprécier à sa juste valeur.

Rory est connu dans le monde entier, et est déjà considéré comme l'un des meilleurs golfeurs de tous les temps.

C'est une position incroyable et à comparer à des golfeurs comme Tiger Woods ou Jack Nicklaus, deux des plus grands sportifs que le monde n’ait jamais connu.

Rory McIlroy est un excellent communicant.

À seulement 17 ans et encore amateur, il a été projeté pour la première fois sous le feu des projecteurs en jouant un tour en -3 lors du British Open 2007. Il a terminé comme le meilleur amateur de l'épreuve.

Ce qui est tout aussi impressionnant, c'est qu'après son premier tour, il a sauté directement dans les studios de la BBC pour donner une interview parfaitement argumentée.

Ce n'était certainement pas facile pour un jeune de 17 ans regardé par des millions de téléspectateurs. Il commençait ce jour là à devenir une icône mondiale pour le sport.

Rory a une personnalité très ouverte et bien perçue par ses concurrents et partenaires, mais il gère sa vie personnelle extrêmement discrètement.

Il gère également les entretiens avec les journalistes de manière respectueuse et évite poliment les questions qui dérangent trop.

Rory McIlroy se montre toujours très sympathique et souriant, comparativement à Tiger Woods.

Tiger se présentait un peu comme un robot sur un parcours de golf. Cela a facilité la perception de McIlroy par les amateurs de golf du monde entier qui ont commencé à le regarder, à le lire ou à l’écouter.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.