Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Golf passion : Les raisons d'une obsession

Tout d’abord, il faut distinguer les golfeurs qui débutent et les golfeurs expérimentés. Le golfeur qui commence la pratique du golf et quel que soit son âge, peut être motivé par l’attrait de ce sport, les valeurs qu’il véhicule, avoir l’opportunité par le fait du hasard ou tout simplement avoir envie d’imiter un ami ou un sportif vedette.

Le golf : une passion dévorante ?

Qu’est-ce qui explique la passion pour le golf ?

Dans le dernier cas, il ne faut surtout pas sous-estimer le pouvoir des médias quand il porte un coup de projecteur sur un sportif dans la réussite.

Quand l’équipe de France de Football a remporté la coupe du monde de 1998, les clubs de Football ont enregistré une augmentation du nombre des licenciés de plus de 10 % l’année suivante.

D’ailleurs, l’inverse est vrai ! Après les évènements de Knysna en Afrique du Sud en 2010, la fédération française de football a vu ses effectifs en nombre de licenciés se réduire de 10%.

Et ce n’est pas valable que pour un sport collectif, mais encore plus flagrant dans le cas d’un sport individuel !

La victoire de Yannick Noah à Roland-Garros en 1983 a littéralement lancé la pratique du tennis en France.

Avec de tels exemples, si la FF Golf entend développer la passion du golf en France, il ne lui reste plus qu’à générer de nouveaux champions médiatiques à l’image de Tiger Woods ou Phil Mickelson aux USA.

Des golfeurs professionnels qui sont toujours très suivis sur les parcours des compétitions du PGA Tour, et auxquels, une grande partie du public voue une très grande admiration, à la limite de la passion pour ces personnages qui ne sont pourtant pas des rock stars.

Le premier est celui qui a développé l’image du golfeur athlète et professionnel jusqu’au bout des ongles, alors que le second est un gentil père de famille bedonnant, qui se plaint parfois de trop payer d’impôt.

En réalité, pas de quoi déclencher la folie autour d’eux !

Pourtant, c’est là que la passion du golf intervient, et déchaîne les pulsions parfois les plus incompréhensibles.

Golf passion : un fort pouvoir attractif sur les pratiquants

Quand on revient à notre débutant, il n’a pas encore passé le pas de la porte d’un club de golf, que le virus commence déjà à s’immiscer en lui.

Sport conçu à l’origine par des britanniques, ces derniers ont pensé à tous les ingrédients qui en font un loisir chronophage.

D’une idée assez simple (mettre la balle au fond d’un trou), ce sport se révèle pourtant extrêmement complexe à maitriser, tant il y a de paramètres externes et internes au joueur pour arriver à cet objectif simple.

Le premier élément qui contribue à la propagation du virus « passion golf », c’est peut-être bien ce satané swing de golf qui est tout sauf un geste naturel.

On estime qu’il faut près de 4000 heures de pratique pour arriver à en cerner complètement tous les aspects, et être en mesure de produire ce geste parfait que tous les golfeurs cherchent à atteindre, tel un graal ou le nirvana.

En psychologie, on pourrait dire que le golf correspond très bien aux caractères « obsessionnels ». Ces gens qui sont très bons pour aller d’un point A vers un point Z sans jamais relâcher leur attention.

A l’inverse, les psychologies « papillons», c’est-à-dire les gens qui commencent plusieurs choses en même temps sans jamais en terminer une seule, n’accrochent pas du tout au golf.

C’est ainsi que même si vous n’avez jamais tenu un club de golf dans vos mains, vous pouvez déjà savoir si vous aurez le virus ou pas !

Si vous vous sentez l’âme d’un obstiné, capable de passer des heures pour arriver à vos fins. Le golf est fait pour vous.

Passionné de golf !

A contrario, si vous faites du sport en touriste et que cela ne vous intéresse pas plus que cela d’y consacrer une partie de votre temps, laissez tomber avant de commencer.

Après la lecture de ces quelques lignes, certains pourraient prendre peur, en ne se reconnaissant dans aucune des deux grandes familles de psychologies décrites ci-dessus.

Le golf n’est pas si différent des autres sports !

Dans ce cas, testez l’aventure, et vous verrez que vous êtes un obstiné qui s’ignore.

Croyez-vous qu’un joueur de tennis ou un footballeur arrive sur un terrain de sport, et maitrise en quelques minutes, tous les éléments techniques, tactiques, physiques ou mentaux que supposent un sport ?

Assurément non, et pourtant beaucoup de gens se mettent au golf en sous-estimant complètement que c’est un sport à part entière.

On en revient aux motivations initiales qui font découvrir cette activité : attrait, valeur, hasard, suivre un ami ou un sportif…

Pour le ou la curieuse qui veut se lancer dans le golf, sachez que la passion du golf peut vous changer, et plutôt en bien.

Passé le caractère obsessionnel de cette passion, le golf véhicule effectivement des valeurs saines : plaisir, détente, nature, convivialité, dépassement de soi, intégration sociale, challenge, entre-aide, camaraderie, et un point en particulier, agir en pensant en coup suivant.

Pour les individus très spontanés ou très passionnés, le golf peut justement être une activité très enrichissante.

Car pour bien jouer sur le parcours de golf, il faut savoir jouer un coup de golf en prévision du suivant, soit la dimension stratégique de ce jeu passionnant.

Ce réflexe peut parfaitement s’adapter à la vie de tous les jours, et par exemple, dans sa vie professionnelle.

Les golfeurs les plus assidus sont-ils les plus passionnés ?

Après avoir évoqué les golfeurs débutants ou sur le point de débuter, intéressons-nous au cas des golfeurs assidus.

Ils ont la passion golf chevillé au corps ! On peut croiser sur les practices ou les parcours de golf des hommes et des femmes qui viennent tous les jours s’entrainer en prévision du parcours du week-end ou mieux de la compétition à laquelle, ils vont participer !

Car le golf ne serait pas un sport passionnant sans justement la course à l’index !

Comme on l’évoquait plus haut, les britanniques qui ont inventé ce jeu, ont pensé à tout pour garder les golfeurs sous tension.

Ce fameux index ou handicap est l’un des principaux moteurs de la passion golfique. Chaque année, des milliers de joueurs investissent dans du matériel de golf, des conseils avec des cours, ou tout autre maraboutage pour tenter de descendre ce score, qui colle à la peau comme une étiquette dont on voudrait qu’elle indique à quel point on est un produit cher !

Certains golfeurs sont si passionnés qu’ils leur arrivent de trop s’identifier à cet index, et en faire même un but dans la vie, alors qu’ils ne sont pas nécessairement des joueurs professionnels payés pour bien jouer au golf.

Loin d’être critique envers ce comportement, on peut simplement constater un des effets que produit ce simple jeu sur des individus, qui peuvent être à la limite de perdre la raison, alors que dans la vie de tous les jours, ils n’exprimeraient jamais autant d’émotions.

Emotion, c’est le mot-clé !

Le golf procure de très belles émotions, et pour le golfeur passionné, c’est comme une drogue qu’il faut renouveler sans cesse pour se sentir bien dans sa peau.

A ceci près que c’est une drogue saine pour le corps et l’esprit comme toute activité physique.

En espérant vous avoir transmis le virus…

Témoignage d'un golfeur qui explique pourquoi il aime le golf sur : http://blog.madamevacances.com/paroles-de-voyageurs/pourquoi-on-aime-le-golf-p-854.html

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.