Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Pros, Enseignants et Coachs de golf

Mettre plus de balles près des drapeaux avec un wedge

Mettre plus de balles près des drapeaux avec un wedge

Dans notre série de petits conseils golfs pour l’été, nous avons demandé un exercice à notre consultant Jean-Nicolas Billot, qui soit simple à mettre en œuvre, et terriblement instructif pour progresser dans le domaine du petit-jeu, en particulier avec un sandwedge en main.

Découvrez nos formules d'abonnements

Définir ce qu’est un bon coup de wedge et le niveau de précision requis

Si vous n’êtes pas un expert de la technique au golf, et que vous n’êtes pas nécessairement au fait de tout ce qui détermine le vol d’une balle, je voudrai que vous reteniez une seule chose : Le vol de votre balle de golf a beaucoup à voir avec la position de votre face à l’impact.

Dans mon pitch de départ, je ne vais pas aller plus loin sur la relation entre le chemin de club, et la position de la face, pour me lancer dans une longue explication de toutes les trajectoires possibles avec un club de golf.

Pour notre exercice, nous avons juste besoin de prendre en compte la position de la face à l’impact.

Alors quand on m’a demandé comment aider les amateurs à être plus précis autour du green sur des coups pouvant aller de 10, 20 jusqu’à 80 mètres, j’ai déjà eu envie de vous donner quelques repères par rapport au niveau d’exigence que nous avons chez les professionnels.

Sur le PGA Tour, les américains étant férus de statistiques en tout genre, j’ai de quoi vous illustrer mon propos.

Prenons l’exemple des approches à 90 mètres…En 2016, le numéro un pour la précision n’est autre que Stewart Cink avec une moyenne d’écart par rapport au trou de seulement 3.65 mètres.

Pour cette même statistique, le 50eme, à savoir Geoff Ogilvy, un ancien vainqueur en majeur comme Stewart Cink, pose ses balles en moyenne à 4.80 m.

Et enfin, le 100 eme, Keegan Bradley, encore un vainqueur de majeur, pose ses balles en moyenne à 5.25 m.

Grosso modo, les cent meilleurs golfeurs du circuit US posent des balles entre 3.65 et 5.25 m à 90 mètres du drapeau.

Ces chiffres nous donnent donc une bonne indication de ce qu’est l’idéal au golf !

Au passage, vous avez pu constater le niveau de resserrement des valeurs entre les cent premiers, et sur quoi peut se faire la différence en tournoi…

Sans vous re-détailler toutes les autres statistiques, en-dessous de 70 mètres, le niveau de précision monte entre 2.50 m et 4.80 m.

A 25m du green, le niveau de précision est globalement compris entre 2.10 et 2.80 m

A 15m du green, le niveau de précision est entre 1.60 et 1.85 m, et ce toujours entre les cent meilleurs.

Donc, à ce stade, j’avais envie de vous définir ce qu’est "la précision des approches autour du green".

En gros, tout ce qui est à plus de 90 mètres du drapeau, ne doit pas terminer à plus de 5 m du trou !

Pour un pro, tout ce qui est à plus de 90 mètres du drapeau, ne doit pas terminer à plus de 5 m du trou !

C’est valable pour jouer sur le tour, maintenant pour un amateur qui ne passe pas des journées entières, des semaines, et des mois à travailler dans cet objectif, il faut se détendre, et déjà se fixer un objectif justement plus "détente"…

Si déjà à 90 mètres du drapeau, vous êtes le plus souvent à moins de dix mètres du drapeau avec deux putts possibles derrière, c’est déjà une belle première étape.

J’en reviens à ma petite question de la position de la face à l’impact.

La clé dans le domaine du wedging

Vous l’aurez compris, c’est la clé pour comprendre où notre balle va aller après l’impact, sachant qu’en gros, on est prêt à accepter un petit écart en degrés par rapport au centre, compte tenu de notre objectif de plus ou moins 10 mètres par rapport au drapeau à 90 mètres de distance.

Ici, je ne vais pas vous expliquer qu’il faut mettre la face à 0° d’écart par rapport à la ligne de jeu pour être sur le drapeau. J’imagine bien que pour un amateur, c’est un peu compliqué à faire dans 100% des cas.

Toutefois, si je ne vais pas vous pousser dans l’hyper performance aux wedges, combien de fois en pro-am ou au practice, je vois des amateurs qui se soucient un peu de la position de la face de club au drive ou avec des fers, et alors jamais quand il s’agit des wedges !

Pour espérer bien jouer, vous ne pouvez pas faire abstraction de l’orientation de la face de club, même sur un coup de wedge à dix mètres du green !

Faisons simple, et neutralisons la question du chemin de club. Imaginons qu’il est neutre ou de 0. En gros, le club va directement à la balle sur la ligne avec votre cible.

Si votre face pointe à gauche de la cible à l’impact…qu’est-ce qui se passe ?

Votre balle va tout simplement partir à gauche de votre cible, et vous commencez à créer de l’écart par rapport à notre fameux objectif de 10 mètres du trou maximum à gauche.

Sans faire un dessin, il se passe la même chose quand la face de club pointe à droite de la cible.

Le petit piège avec les wedges ? Ce sont des clubs qui présentent plus de lofts que les autres clubs du sac !

Vous n’allez pas pouvoir incurver tant que cela les trajectoires de balles pour compenser éventuellement la direction de départ, car elles prennent tout simplement moins de spin loft latéral.

C’est en fait une bonne nouvelle pour vous ! Vous n’avez réellement à vous préoccuper que d’une seule chose : l’impact !

Enlevez tout le reste de votre tête, et sur les coups de wedges, ne pensez qu’à la position de votre face à l’impact pour réaliser un contact clean, et en ligne avec votre cible.

Vous me direz ! Ok, maintenant que le problème, c’est juste la position de la face à l’impact, comment je peux progresser ?

Et bien, je ne vous répondrai pas « très simple » pour ne pas être impoli, mais j’ai justement un petit conseil de derrière les fagots qui rend la chose abordable.

Mon exercice de la baguette d’alignement

Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je ne sors jamais très loin sur le parcours sans mes petites baguettes favorites !

Je vais donc vous recommander un exercice d’alignement dit de la baguette.

Placez une baguette en direction de votre cible au sol, devant votre balle, et de sorte que vous ne puissiez pas toucher la baguette après l’impact avec votre club.

Mon exercice de la baguette d’alignement

De cette façon, vous allez vous organiser pour vous placer physiquement, et placer votre club avec la face en direction de la cible.

Ce n’est pas plus compliqué qiue cela.

Quand vous allez taper des coups de wedges, et peu importe, la distance, vous allez instantanément pouvoir constater la direction de votre balle, et de votre face de club.

Commencez par des coups à dix, quinze, vingt mètres puis augmentez la distance progressivement, ainsi que l’amplitude de votre geste.

A ce stade, ne focalisez pas trop sur le contrôle de distance, mais bien sur la direction de vos coups.

Pour savoir si vous effectuez correctement ce qu’il faut faire, ce sera assez simple puisque vous devrez trouver des coups bien droits par rapport à la baguette, et la cible, tout en sentant que vous ne faites pas un gros effort de concentration sur la face du club.

SI vous avez l’occasion de faire cet exercice, vous verrez que si vous envoyez des balles à gauche de la baguette (pour un droitier), et là tiens…tiens, qu’est-ce qui s’est passé ? Est-ce que je n’aurai pas tourné le haut de mon corps avant le bas ?

Ou alors si la balle part en top direct à droite, tien…tiens qu’est-ce qui s’est passé au niveau de ma coordination haut-bas ? Est-ce que je n’ai pas relevé ma tête ?

Sans chercher à devenir un golfeur pro qui met des balles à 1.5 m du trou à 30 m de distance, commencez déjà à prendre confiance sur ce type d’approche en éliminant les coups pourris, et en percevant que ce qui est le plus important dans ces situations.

A savoir, comment vous placez la face à l’impact avec votre wedge !

Amusez-vous bien…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.