Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Circuits PRO de golf

Open GENERALI de Strasbourg : la Finlande à l’honneur

Oona VARTIAINEN sacrée à Strasbourg @Nicolas Brun/ffgolf production

Après trois jours de lutte intense et de très haut niveau, l’ultime journée de l’Open GENERALI de Strasbourg a rendu son verdict avec le sacre de la finlandaise Oona VARTIAINEN, auteur d’un ultime birdie victorieux sur le dernier trou.

Sommaire de l'article consacré au final de l'Open Generali de Strasbourg

  1. Made in Finland à Strasbourg
  2. Le film de la journée : Du suspense jusqu’au bout !
  3. Un Generali Ladies Tour raccourci

Made in Finland à Strasbourg

On attendait pourtant une autre finlandaise sur la plus haute marche du podium !

Saana Nuutinen avait pris les commandes du tournoi après avoir bien mené sa barque sur les deux premiers tours, mais finalement, elle n’a rien pu faire pour contrer sa compatriote sur le dernier tour, auteur d’une dernière carte phénoménale pour enlever la victoire.

Ce tournoi aura été marqué par la prestation des deux finlandaises !

Une chose rare pour être signalée, et qui rappelle que l’on joue très bien au golf dans les pays scandinaves, et pas seulement en Suède, troisième pays européen pour le golf en nombre de licenciés.

Le public français aurait sans doute préféré une victoire de Lucie André. Cette dernière aura tout de même réussi un très beau tournoi, en terminant à la deuxième place ex-eaquo en -10 à deux coups de la victoire.

Cette place d’honneur lui donne la tête du classement général du Generali Ladies Tour après deux épreuves disputées.

Le film de la journée : Du suspense jusqu’au bout !

C’est à un grand spectacle golfique auquel ont assisté les nombreux spectateurs de l’Open GENERALI de Strasbourg, où le suspense est resté présent tout au long de la journée, et qui n’a trouvé son épilogue qu’au trou 18.

Plusieurs leaders, des retournements de situations et une victoire méritée sont venus ponctuer cette deuxième édition de l’Open GENERALI de Strasbourg.

C’est la grande gagnante du jour qui a tout d’abord ouvert les hostilités avec deux birdies sur les trois premiers trous, de quoi donner le ton de sa journée.

Ce départ « canon » a très vite placé la finlandaise au niveau des joueuses de tête à savoir Lucie ANDRE, Sanna NUUTINEN et la jeune amateur française Pauline ROUSSIN BOUCHARD.

Cette dernière, qui disputait son premier tournoi professionnel a connu un départ difficile en concédant un bogey au trou numéro 1.

Elle a toutefois su rester solide et termine le tournoi à la cinquième place ex-aequo (-7), une performance remarquable.

Sanna NUUTINEN, leader à l’issue du deuxième tour avait pourtant bien commencé cette journée avec deux birdies sur l’aller avant de concéder un double bogey au 13 qui a condamné ses chances de victoire finale.

Elle termine tout de même à une belle quatrième place.

Notre numéro 1 française cette semaine, Lucie ANDRE, n’a pas failli à son statut de favorite.

Deuxième la veille, elle conserve cette position au terme d’une nouvelle superbe performance sur le dernier tour.

Malgré un bogey sur le numéro 1, la 35ème joueuse européenne a ensuite réalisé cinq birdies pour un score de (-4) et un score final de (-10).

Troisième à Dinard, deuxième à Strasbourg, elle gagne ainsi le GENERALI ladies tour 2015 et empoche par la même occasion une invitation au Lacoste ladies Open de France.

Le podium est complété par l’anglaise Eleanor GIVENS, auteur d’une partie similaire à celle de Lucie ANDRE avec un bogey sur le premier trou suivi de cinq birdies, elle réalise une nouvelle belle performance sur le sol français, elle qui avait frôlé la victoire à l’Open GENERALI de Dinard en avril dernier.

Un Generali Ladies Tour raccourci

Le GENERALI ladies tour 2015 touche donc à sa fin après un second volet strasbourgeois pour ce mini-circuit de golf professionnel féminin.

Alors que dans un passé récent, ce circuit entièrement disputé en France comptait trois épreuves avec Fourqueux, Terre-Blanche et Dinard, il a été raccourci à seulement deux épreuves, signe des temps des difficultés conjointes d’attirer du public pour des épreuves de golf féminin, et du manque de suivi de ces épreuves par les médias nationaux.

Difficile dans une contexte économique déprimé pour Generali de supporter trois épreuves, et finalement, il faut même se réjouir que l’assureur arrive à maintenir deux très beaux tournois qui ont un grand mérite, celui de soutenir les jeunes golfeuses professionnelles ou en passe de le devenir.

Avec seulement deux épreuves, la victoire finale de Lucie André est à relativiser. Disons qu’elle aura eu le mérite de participer aux deux, et à y bien figurer.

Rendez-vous à Evian pour l’Evian Championship début septembre et au Golf de Chantaco du 24 au 27 septembre pour la Lacoste Ladies Open de France, les deux prochains beaux rendez-vous du golf français.

Crédit photo :@Nicolas Brun/ffgolf production

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.