Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Test matériel et clubs de golf

Test fers Mizuno JPX-EZ Forged et JPX-EZ


Bilan du test Mizuno JPX-EZ forged et non forged

Banc d’essai exceptionnel ! Deux têtes, trois shafts, six possibilités…nous avons pleinement profité du chariot de fitting Mizuno pour tester plusieurs configurations possibles entre la version classique, et la version forgé des tous nouveaux JPX-EZ.

L’organisation du test

Comme pour nos essais précédents, nous avons réalisé nos mesures à l’aide d’un trackman au sein du magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle.

Nous avons confié les clubs à notre testeur habituel, classé 15 d’index, et qui a testé l’ensemble des clubs de notre panel, pour établir une base de comparaison identique.

Avantage par rapport à d’autres tests, on a pu essayer les deux clubs avec trois shafts rigoureusement identiques.

Pour les deux têtes (fer 6 à chaque fois), on a utilisé :

  • Un shaft graphite Fujikura Orochi 65 grammes regular.
  • Un shaft acier True Temper XP105 regular R300 (soit un shaft allongé d’1 pouce et demi par rapport au modèle standard)
  • Un shaft acier True Temper Dynamic Gold regular R300

Avec le trackman, on mesure la vitesse de swing, la vitesse de balle, le smash factor, le carry, le taux de spin, la distance, la dispersion et beaucoup d’autres analyses qui nous permettent de donner un avis très objectif sur les véritables performances d’un club.

En somme, on ne se contente pas de vous donner un avis subjectif sur le ressenti, mais bien un véritable avis objectif, quantifié et indépendant des marques.

Dans la suite de cet article, vous pourrez découvrir l'intégralité de nos mesures réalisées au trackman, concernant les fers Mizuno JPX-EZ forgé et non forgé, découvrir des différences en fonction des shafts graphites ou acier, allongés ou pas.

Résumé du test des fers Mizuno JPX-EZ :

Nous n’avons pas toujours la possibilité de tester un club dans plusieurs configurations, ce qui nous oblige à prendre des gants, et mesurer nos propos en vous indiquant que chaque test peut toujours être contredit par un fitting adapté.

De ce point de vue, il n’existe pas de mauvais clubs, seulement de mauvaises configurations.

Concernant ce test, le fait d’avoir pu utiliser au magasin US’Golf de Champagne-Au-Mont d’Or, un chariot de fitting complet fourni par Mizuno, nous a justement permis d’aller encore un peu plus loin, et de nous « mouiller » encore un peu plus concernant la valeur intrinsèque des nouveaux JPX-EZ.

Des six combinaisons testées, deux se sont avérées bien meilleures que les autres !

Ce test va vous révéler plusieurs choses :

  • En premier, l’intérêt du forgé contre le non-forgé ?
  • En second, faut-il rallonger un shaft quand on mesure entre 1m75 et 1m85 ?
  • En troisième, faut-il un shaft graphite ou acier ?

Légende des mesures et configurations

Pour ne pas ménager de suspense, la première réponse est l’écart de touché vanté sur les clubs forgés est très imperceptible, et ne justifie pas pour un golfeur d’index moyen de se priver de la tolérance d’un club classique.

Ensuite, comme vous pourrez le découvrir ci-dessous, des six combinaisons testées, deux ressortent en tête, dont une forgé et une non-forgé !

Que peut-on conclure à part que ce n’est pas un argument significatif pour le choix final.

Rappelons que les marques militent pour le forgé car cela représente un savoir-faire plus poussé, et que cela propose une qualité de touché théorique supérieure.

De notre point de vue, cet argument est essentiellement valable pour des golfeurs professionnels.

Trajectoires avec les Mizuno JPX-EZ

Concernant le fait de rallonger un shaft, comme vous allez pouvoir le constater avec le test, les résultats sont sans équivoques !

Le gain en vitesse de swing est net, mais la perte en contrôle et en dispersion l’est tout autant !

A bannir de vos possibilités !

Enfin, concernant la troisième question, la réponse n’est pas tranchée par les statistiques puisque l’on a obtenu des données très similaires entre JPX-EZ forgé monté avec un shaft acier regular standard, et le JPX-EZ en version classique sur un shaft graphite regular.

En revanche, en mains, notre testeur a trouvé beaucoup d’aisance avec le shaft graphite avec même une plus grande impression de légèreté et de maniabilité.

Toutefois, cela ne se traduit pas par une supériorité dans les chiffres.

Pour notre testeur, si deux configurations possibles ressortent, quatre sont à proscrire…

Les résultats statistiques du test mené au Trackman* :

Mesures statistiques au trackman

Avec deux têtes légèrement différentes et trois shafts différents, on obtient six combinaisons différentes et six mesures statistiques différentes.

Par rapport à notre panel global (dernière ligne du tableau), les fers-6 Mizuno JPX-EZ en version forgé ou non, sont globalement plus rapides en termes de vitesse de club, phénomène accentué par la version de shaft allongé testé, soit le XP 105.

Résultat logique pour un club dont le shaft est allongé de +1.5 pouces par rapport à la version standard.

Pourtant, ce n’est pas avec la version allongé des deux têtes que notre testeur va obtenir la meilleure vitesse de balle et smash factor, bien au contraire !

Le fait d’allonger le shaft s’est avéré hautement contre-productif.

Le gain en vitesse de club a été perdu en contrôle, et en qualité d’impact, ce qui a même perturbé le loft dynamique de la tête non-forgé, mesurée à 29,7°, alors que sur les cinq autres tests, le loft dynamique est revenu pratiquement tout le temps entre 26,6 et 27,6, ce qui démontre une certaine précision du fabricant pour fournir des têtes avec un loft correspondant à ce qui est annoncé.

Sans faire de suspense, dès la lecture de ce premier tableau, on distingue deux configurations plus performantes : le JPX-EZ en version non-forgé monté sur un shaft graphite Fujikura Orochi 65 grammes et le JPX-EZ en version forgé monté sur un shaft acier True Temper Dynamic Golf R300.

D’un point de vue du smash factor, les résultats mesurés n’ont pas donné un résultat si spectaculaire.

En moyenne, notre testeur produit un smash factor de 1.29 sur l’ensemble des clubs déjà testés, et sur cet essai, seulement deux configurations ont permis d’atteindre ce résultat, sans toutefois le dépasser, alors que globalement, on a été agréablement surpris par la vitesse de club, et la vitesse de balle, justement plus importantes que la moyenne de notre panel.

Ce qui peut se traduire par une sous-utilisation par le testeur du potentiel des deux têtes, et trois shafts testés.

Enfin, concernant le taux de spin, les têtes Mizuno JPX-EZ donnent moins de spin que certaines de leurs concurrentes.

Plutôt un bon point, qui couplé avec une vitesse de balle accrue signifie réellement plus de distance.

Mesures du carry pour le JPX-EZ forged vs JPX-EZ

Les bonnes dispositions des têtes JPX-EZ se traduisent au carry par un écart substantiel avec notre panel moyen.

En général, notre testeur pose la balle à 132 mètres, dans pratiquement toutes les configurations, il va trouver un gain avec les JPX-EZ.

Le meilleur exemple étant le JPX-EZ forgé en version shaft acier regular R300 avec une moyenne au carry de 138,2 mètres, juste devant la version non-forgé en shaft graphite regular à 137,4 mètres, soit un écart très faible.

Concernant la dispersion, on peut simplement constater que notre testeur disperse en moyenne de 3,3 mètres sur les côtés pour tous les clubs déjà testés, et au contraire, avec les Mizuno, la dispersion a été globalement très faible. (Attention la moyenne, ce n’est pas l’écart type).

Ce que ne disent pas les chiffres ci-dessus, c’est qu’avec la version allongée en XP105, notre testeur a dévissé plusieurs balles complètement en push à droite.

Distance totale pour les fers JPX-EZ Forged et JPX-EZ

En matière de clubs de golf, la situation parfaite n’existe pas, il n’existe que de bons compromis.

A la lecture du tableau ci-dessus, on remarque que la balle la plus longue a été tapée avec le JPX-EZ non forgé avec un shaft acier rallongé, soit 172,8 mètres, alors qu’en moyenne, notre testeur atteint 139,9 mètres au fer-6.

Pourtant, nous déconseillons cette configuration, car en moyenne moins performante, et avec une dispersion plus aléatoire.

D’ailleurs, c’est dans cette même configuration, que notre testeur a aussi réalisé sa balle la moins longue à 117 mètres, ce qui témoigne de la grande imprécision de ce choix technique.

Les deux choix qui s’avèrent les plus sûrs, restent comme déjà cités le JPX-EZ en version non-forgé monté sur un shaft graphite, ou le JPX-EZ en version forgé monté sur un shaft acier standard.

A noter, globalement les Mizuno n’ont pas été remarqué pour leurs grandes régularités.

Si on a trouvé des clubs très performants avec de véritables gains en longueurs et en dispersion, on a aussi trouvé des mauvais coups.

Globalement, en mains, le testeur a eu plutôt de bonnes sensations, mais il ressort de ce test, et quel que soient les configurations, une certaine idée du « ça passe ou ça casse ».

*Explications sur les principales mesures réalisées au trackman

  • le « club speed » (vitesse du club pendant le swing),
  • le « ball speed » (vitesse de la balle à l’impact),
  • le « smash factor » (une mesure de l’efficacité entre la transmission de la vitesse de club vers la vitesse de la balle, qui indique à quel degré vous prenez bien la balle),
  • le « spin rate » (nombre de rotations que la balle effectue sur elle-même pendant le vol),
  • le « carry » (portée de la balle en vol exprimé en mètres),

Bilan du test JPX-EZ :

Synthèse Mizuno JPX-EZ

Le système de notation que nous avons adopté sert surtout à vous fournir des points de repères, pour illustrer quel club représente le meilleur compromis, et nous aide à les départager, parfois sur des détails.

Sur cinq critères (le look, la confiance, le touché, la puissance, et la précision), nous attribuons une note globale de 13,34 sur 20 à l’ensemble des fers 6 que nous avons testé en 2013.

Sur ce tableau, on conservera une seule configuration qui nous paraît la meilleure : le JPX-EZ Forgé avec un shaft acier True Temper Dynamic Gold R300.

Côté look, la version forgée l’emporte nettement sur la version basique. On a apprécié le dessin du club sur la cavité arrière.

Si le look est justement très éloigné des lignes épurées d’une série MP-4 ou MP-64, les têtes JPX-EZ apportent clairement un gain au niveau de la confiance, une fois le club posé à l’adresse.

Comme déjà écrit plus haut, on ne distingue pas réellement d’écart de touché entre la tête forgée et la tête non-forgée.

Enfin, côté précision, il n’y a clairement aucune différence.

Le choix d’une série de fers est toujours un compromis entre plusieurs critères, dont certains comme le prix qui ne sont pas exprimés dans le tableau ci-dessus.

Le choix d’un club de golf n’est pas aussi simpliste que « bon » ou « mauvais » ou encore « feeling - pas le feeling »…il s’agit de choisir le meilleur compromis entre le look, les sensations, les objectifs de performance et le prix.

Tout en sachant qu’un fitting est indispensable pour réellement trouver le bon set-up du club.

Dispersion avec les Mizuno JPX-EZ

L’avis de la rédaction :

Pour une fois que nous pouvions tester un club selon plusieurs configurations, on n’a pas été déçu par les mesures que nous avons découvert.

Globalement, cela nous permet d’affirmer que les nouveaux JPX-EZ permettent de gagner quelques mètres au carry, et sont relativement précis en termes de dispersion latérale.

En revanche, au niveau du smash factor peut mieux faire, tout comme du côté de la dispersion en longueur qui parait même assez élevé, témoignant d’une assez grande irrégularité dans les distances.

Au final, un bilan contrasté qui ne révèle pas un avantage du forgé sur le non-forgé, ou un avantage du graphite sur l’acier, à moins que d’autres configurations puissent révéler d’autres indices...

A la question, les conseilleriez-vous à un golfeur d'index 24 ? Nous répondrions oui, car les plus devraient l'emporter sur les moins.

Ce club devrait même surprendre positivement de nombreux golfeurs, à condition de choisir la bonne configuration...

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.