Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test fers Oversized Adams Idea a70s vs Cleveland 588 Altitude

Dans la continuité de nos tests clubs, nous nous sommes intéressés aux fers Oversized. Peu de marques proposent en réalité des clubs vraiment adaptés aux débutants. Adams Golf et Cleveland sont donc en compétition avec d’un côté l’Idea a70s et l’Altitude 588.Comparaison test entre deux clubs oversized

Découvrez l'offre US GOLF pour votre prochaine série de fers, cliquez ici

L’organisation du test

Comme pour nos essais précédents, nous avons réalisé nos mesures à l’aide d’un trackman au sein du magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle.

Nous avons confié les clubs à notre testeur habituel, classé autour de 15 d’index, et qui a testé l’ensemble des clubs de notre panel, pour établir une base de comparaison identique.

  • Pour le fer Adams Idea a70s, nous avons utilisé un fer-6 avec un shaft graphite regular Prolaunch Grafaloy Axis.
  • Pour le fer Cleveland Altitude 588, nous avons utilisé un fer 6 avec un shaft graphite regular Actionlite 55.

Pour ce test, on utilise donc un radar tel que le trackman pour obtenir des résultats quantifiés que l’on pourra comparer avec d’autres clubs.

On mesure la vitesse de swing, la vitesse de balle, le smash factor, le carry, le taux de spin, la distance, la dispersion et beaucoup d’autres analyses qui nous permettent de donner un avis très objectif sur les véritables performances d’un club.

En somme, on ne se contente pas de vous donner un avis subjectif sur le ressenti, mais bien un véritable avis objectif, quantifié et indépendant.

Résumé du test :

Concernant les clubs oversized, parmi les cinq grands critères d’évolutions d’un club de golf (look, confiance, touché, précision, puissance), on peut déjà distinguer une grande distinction entre look et confiance.

Ces clubs conçus à l’origine pour les débutants se distinguent par des têtes plus importantes que pour des clubs classiques, ce qui donne un look peu conventionnel, mais en revanche accroît fortement la confiance que l’on peut avoir à l’adresse.

Vous ne serez donc par surpris par le fait que nous ne décernons pas le premier prix d’esthétisme à ces deux clubs.

En revanche, on va vous démontrer à travers ce test en quoi les clubs oversized apportent une réelle aide aux débutants, ou des golfeurs dont l’index est au-dessus de 36.

En plus d’apporter un net regain de confiance à l’adresse, le test démontre que les angles de lofts sont légèrement plus élevés alors qu’au contraire, en général, quand les marques cherchent à démontrer que leurs clubs vont plus loin que plus loin, certaines trichent en abaissant les angles de lofts, ce qui a pour conséquence de rendre les clubs légèrement plus difficiles à manier et un soupçon plus long.

Autre élément qui joue en faveur des clubs oversized, la plus grande vitesse de swing donnée spécifiquement par la forme de la tête, qui peut justement apporter une bonne réponse à des golfeurs n’ayant pas encore une vitesse suffisamment rapide.

Enfin, dernier des trois arguments qui milite pour un oversized, la précision !

Effectivement, plus on amène facilement la tête de club square à l’impact, et plus on augmente ses chances de centrer les balles sur le fairway.

Alors, me direz-vous pourquoi les meilleurs golfeurs ne jouent jamais ces clubs ?

En théorie, rien ne les empêche de le faire !

En pratique, ces clubs sont finalement des créations plus récentes que les légendaires lames.

Plus exactement, ils ont été pensés pour une utilisation bien particulière : donner de la vitesse de swing à ceux qui n’en ont pas assez !

Problème qui ne se pose pas pour un pro. Au contraire, les pros n’apprécieront pas le touché de ce type de clubs, et c’est peut-être ce qui incitera un débutant ayant progressé à changer de fers, pour trouver d’autres sensations, ou obtenir plus de possibilités dans le type de coups à jouer.

Les résultats statistiques du test mené au Trackman* :

Test clubs oversized

Entre l’Adams Idea a70s et le Cleveland 588 Altitude, deux fers-6 oversized, avantage au premier nommé en ce qui concerne la vitesse de swing (81.4mph contre 79.5), ce qui dans les deux cas, reste légèrement au-dessus de la moyenne constaté par notre testeur sur tous les clubs que nous avons testé en 2013.

Ce résultat classe le club produit par Adams à la première place de notre panel 2013 pour la vitesse de swing, juste devant le Titleist AP1, confirmant ainsi que la tête et la forme de ce type de tête favorise cet aspect du swing.

Annoncé en théorie pour 28° de loft, on mesure en réalité un loft à 27.5°, ce qui en fait est légèrement plus élevé que notre moyenne générale à 26.9° pour les lofts de fer-6 testés.

Comme déjà écrit plus haut, cette mesure confirme que sur ce type de clubs, aussi bien Adams Golf que Cleveland ne cherchent pas à fermer les lofts pour prétendre faire gagner des mètres aux joueurs ciblés…plutôt une bonne chose.

En termes de vitesse de balle, l’Adams Idea a70s atteint la 3ème place de notre panel 2013.

Cependant, pour un golfeur d’index 15, le gain n’est pas si spectaculaire (1 mph de moyenne).

Adams Idea a70s (trajectoires)

Si les premiers résultats de nos tests au trackman démontrent clairement un bel avantage pour les clubs oversized, et en particulier, l’Adams, les mesures de Smash Factor et de taux de spin montrent en revanche les limites de ces clubs.

Sur le smash factor, on se rend compte que dans les deux cas, notre testeur n’atteint pas son smash factor moyen (1.30), ni son meilleur potentiel (1,34).

Le Cleveland étant légèrement meilleur que l’Adams (1.29 contre 1.28).

Cleveland 588 Altittude (trajectoires)

Sur le taux de spin, le revers de la médaille de ces deux clubs qui donnent une bonne vitesse de swing et de balle, est en fait un taux de spin très élevé, ce qui ne favorise pas la roule et la distance totale sur un coup de fer-6, mais en revanche, peut permettre d’arrêter plus rapidement une balle sur un green, et procure donc un meilleur contrôle.

Avec le Cleveland, on mesure un écart de 10% avec la moyenne, alors qu’avec l’Adams, le taux de spin est supérieur de 5%.

Comparaison carry entre Adams Idea 705 et Cleveland 588 Altitude

Sans détailler le carry qui est 4 mètres plus élevé avec l’Adams, on note en particulier la très grande précision des deux clubs.

Sur le nombre de balles testés, la moyenne des coups a donné une dispersion extrêmement faible, et jusqu’à dix fois meilleures avec l’Adams Idea a705 par rapport au panel.

Comparaison des distances au fer 6 avec Adamis Idea a705 et Cleveland Altitude 588

Comme on pouvait s’y attendre, le taux de spin important annihile une grande partie de la vitesse de swing gagnée en amont, ce qui implique que finalement les deux clubs ne sont pas aussi longs que l’on pourrait l’espérer.

Par contre, cette même mesure explique pourquoi ces deux clubs permettent à notre testeur d’avoir un écart entre le coup le moins long et le coup le plus long plutôt raisonnable, puisqu’on comprend la volonté des concepteurs de ces deux clubs de donner plus de contrôle des distances avec un taux de spin élevé.

*Explications sur les principales mesures réalisées au trackman

  • le « club speed » (vitesse du club pendant le swing),
  • le « ball speed » (vitesse de la balle à l’impact),
  • le « smash factor » (une mesure de l’efficacité entre la transmission de la vitesse de club vers la vitesse de la balle, qui indique à quel degré vous prenez bien la balle),
  • le « spin rate » (nombre de rotations que la balle effectue sur elle-même pendant le vol),
  • le « carry » (portée de la balle en vol exprimé en mètres),

Bilan du test Adams Idea a70s contre Cleveland 588 Altitude

Tableau des notes comparatives Adams Idea a705 et Cleveland Altitude 588

Le système de notation que nous avons adopté sert surtout à vous fournir des points de repères, pour illustrer quel club représente le meilleur compromis.

Sur cinq critères (le look, la confiance, le touché, la puissance, et la précision), nous attribuons une note globale de 13,3 sur 20 à l’ensemble des fers 6 que nous avons testé en 2013.

La note globale ne sert que de point de repères.

Le choix d’une série de fers est toujours un compromis entre plusieurs critères, dont certains comme le prix qui ne sont pas exprimés dans le tableau ci-dessus.

Le choix d’un club de golf n’est pas aussi simpliste que « bon » ou « mauvais » ou encore « feeling - pas le feeling »…il s’agit de choisir le meilleur compromis entre le look, les sensations, les objectifs de performance et le prix.

Adams Golf Idea a70s (dispersion)

Tout en sachant qu’un fitting est indispensable pour réellement trouver le bon set up du club, et même contredire toutes les données illustrées dans ce test.

Cleveland 588 Altitude (Dispersion)

En conclusion de notre test, il ressort que le club Adams Golf est légèrement plus performant que le Cleveland dans presque tous les domaines, sauf le smash factor.

Dans ce match entre les deux clubs, et à travers notre tableau de notation, nous avons illustré la dualité look/confiance, et on a donné un léger avantage au Adams en termes de précision, comme on a pu le voir dans le test en termes de dispersion en largeur (side) et dispersion en longueur (écart entre les coups)

L’avis de la rédaction :

Dans les deux cas, il s’agit de clubs « sérieux » qui conviendront à une majorité de débutants.

Ce principe de série hybride est de plus en plus populaire (à noter les fers 8 et 9 sont plus conventionnels, et seuls les fers 4,5, et 6 ont ce profil oversized) pour justement faciliter la vie des golfeurs seniors ou débutants.

Au-delà d’un certain handicap, l’utilisation de ces deux clubs n’est plus recommandée, car les gains proposés en termes de distance et de contrôle finissent par atteindre leurs limites, et au contraire, un joueur qui passerait d’un index de 36 à 24 pourrait se retrouver quelque peu limité.

Bien que pour s’éloigner du discours des vendeurs et du marketing, un bon golfeur peut jouer avec n’importe quel club tant qu’il lui est adapté.

Parfois, un refitting peut vous permettre de faire durer un peu plus un club avec lequel vous avez déjà de bonnes habitudes.

Le véritable argument qui peut vous faire changer de club se situe au niveau du smash factor.

Le moment où vous pourriez avoir envie de changer de club, regardez si vous avez de meilleures performances avec des clubs plus conventionnels, et quels bénéfices vous en tirez.

Concernant spécifiquement, Adams Golf, on note bien souvent que ces clubs se vendent plus difficilement en magasin, dans la mesure où ils n’ont pas de notoriété en France.

Précisons qu’Adams a été racheté en 2012 par TaylorMade et qu’il s’agit d’une marque bien connu outre-Atlantique pour ses capacités d’innovations.

Par exemple, ils ont mis sur le marché des clubs avec speedpocket avant d’être racheté par TaylorMade…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.