Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test fers TaylorMade RocketbladeZ et Mizuno JPX 825 Pro

RocketbladeZ versus JPX 825 Pro

Pour ce test, notre consultant matériel, Clément Morelle (US Golf Champagne-au-Mont-D’or*) nous a proposé un comparatif entre les fers TaylorMade RocketbladeZ, et les fers Mizuno JPX 825 Pro.

Résumé du comparatif RocketbladeZ (TaylorMade) et JPX PRO 825 (Mizuno)

Cela pourrait pratiquement constituer une surprise ! Sur l’ensemble du test, on peut constater que le niveau de performance des deux clubs est très proche.

Nos testeurs ont tous deux apprécié les sensations proposées par ces deux clubs de golf dernières générations, qui s'adressent aussi bien à de très bons golfeurs, tout comme à des golfeurs d'index moyen.

Le JPX 825 Pro, version acier forgé, ayant été très apprécié par notre testeur moins de dix de handicap, tandis que le RocketbladeZ (fer à cavité) offre une tête de club rassurante, et un certain confort à la frappe pour un joueur d'index plus élevé.

Pour un golfeur profane, sachez que ces deux clubs procurent globalement d'excellentes sensations pendant la frappe, et l'arbitrage pourra se faire sur des configurations de différentes au niveau du shaft, à condition de choisir les paramètres qui correspondent à votre vitesse de swing.

Découvrez notre test en détails...

L’organisation du test :

L’objectif que nous nous étions fixé était de pouvoir évaluer le club sur au moins 4 critères : la performance, le design, les sensations et la tolérance.

Nous avons utilisé à chaque fois les mêmes balles de golf (Srixon), équipés de petits capteurs spéciaux pour l’ensemble des coups mesurés.

Les tests ont été réalisés sur deux clubs en deux versions de shafts : acier et graphite. On a sélectionné un shaft graphite regular en 65 grammes pour les deux marques, et un acier en 95 grammes pour le TaylorMade, et un 97 grammes pour le Mizuno JPX 825 Pro.

Pour réaliser ce comparatif, un golfeur index 8 et un golfeur index 15 ont joué successivement les deux clubs de golf, en version graphite et acier, tout en utilisant aussi comme base de comparaison, leurs propres clubs de golf.

Spécificités des clubs utilisés pour le comparatif :

Avant de commencer à taper plusieurs balles avec chaque club, nous avons voulu être certains de comparer les mêmes choses.

D’un fabricant de golf à un autre, il peut arriver que les lofts, lies, ou poids des clubs varient y compris dans la même série.

  • Pour un fer 7 TaylorMade RocketbladeZ, la marque annonce les caractéristiques suivantes : le loft est de 30,5°, et le lie de 63° pour un shaft en graphite.
  • En magasin, nous avions en mains un fer 7 RocketbladeZ pour lequel on a mesuré un loft à 31°, et un lie de 63,5°, soit un écart relativement insignifiant avec les données fabricants.
  • Concernant le JPX 825 Pro de Mizuno, on a relevé un loft de 28,5°, et un lie de 60,5°pour le fer 6, alors que le fabricant annonce un loft de 28°, et un lie de 61°. Pour le fer 7, le loft annoncé est de 32° avec un lie de 61,5°, soit là-aussi des écarts très faibles.

Comparativement, on peut déjà constater que les angles de lies* varient fortement entre les clubs des deux fabricants, à savoir un écart d’au moins trois degrés.

*L’angle de lie étant mesuré entre la tête du club et le shaft.

Cet écart peut s’expliquer par le fait que les clubs Mizuno sont plutôt conçus sur le profil type d’un golfeur japonais, qui est légèrement plus petit en moyenne qu’un golfeur européen.

Enfin, on a mesuré les poids des clubs en version graphite et acier.

  • Pour les RocketbladeZ, on a trouvé les graphites plus légers que les aciers, alors que pour les Mizuno, ce fut l’inverse.

Pour Clément, l’explication peut provenir du type d’hosel qui sur l’un des clubs est soudé, et l’autre est vissé.

Présentation des deux compétiteurs :

Le RocketbladeZ est annoncé par TaylorMade comme un club révolutionnaire, grâce à un « slot » sous la semelle, qui peut potentiellement vous faire gagner un club de distance par rapport à vos habitudes.

Le Mizuno JPX 825 Pro s’inscrit dans la continuité des clubs en acier forgé comme le 800 Pro ou le MX-25, des clubs faciles à jouer.

Plus léger que les modèles précédents de Mizuno, le JPX 825 Pro crée justement plus de vitesse pendant le swing, ce qui peut avoir une forte incidence sur la distance.

A l’adresse et posé au sol, le RocketbladeZ est légèrement plus gros que le JPX 825 Pro.

Pour un golfeur habitué aux lames, cela peut être moins séduisant, en revanche, pour un golfeur habitué à jouer des cavity back, le fer TaylorMade rassure, et semble plus facile à jouer.

Résultat du test (données mesurées au Trackman) :

Golfeur ° 1 (index 15 / 1m83) :

Tab1 : vitesse de club du golfeur 1

En termes de vitesse de club pendant le swing, le golfeur 1 (index 15) se situe autour de 78 à 79 mph (125 km/h à 127 km/h).

Attention, le JPX 825 Pro testé est un fer 6 ! Ce qui explique le léger avantage dans les chiffres par rapport au fer 7 RBZ, même si ce dernier a des caractéristiques très proches du Mizuno.

Tab2 : Caractéristiques de lancement

Avec le JPX 825 Pro, le joueur 1 réalise la vitesse de balle la plus élevée à 104,2 mph (167 km/h).

Légende golfeur 1A contrario de la vitesse de swings et de balles qui varient d’un club à l’autre, le smash factor est très proche, quel que soit le club utilisé.

Alors que le RBZ semble produire moins de vitesse pour le golfeur n°1, à l’inverse, c’est avec le RBZ graphite que le joueur produit un angle de lancement le plus élevé (23.7°), ce qui a pour effet de produire un carry (portée de la balle en vol) aussi bon qu’avec le Mizuno JPX en graphite.

Le golfeur n°1 a tendance à envoyer la balle fort à gauche, sauf peut-être avec le JPX PRO 825 en graphite, alors qu’au carry, les balles les plus longues sont obtenues avec le JPX 825 Pro en acier, mais toujours trop à gauche, ce qui n’est pas forcément le but recherché !

Pour le golfeur numéro 1, le choix de club qui pourrait être le plus adapté au niveau de l’ensemble des paramètres (distance et dispersion) est le RocketbladeZ en version graphite.

Tab3 : Trajectoires des balles du golfeur 1

Verdict pour le golfeur n°1 : léger avantage au RBZ !

Golfeur ° 2 (index 8 / 1m69) :

Tab4: vitesse de club du golfeur 2

Pour le golfeur n°2, les vitesses de clubs observées sont supérieures à celles du golfeur n°1 d’environ 10 mph (89 mph de moyenne = 143 km/h) avec le RBZ acier et le JPX 825 Pro acier.

*les coups correspondants à un club dont le champ n’est pas renseigné, sont ceux effectués avec le club habituel du golfeur n°2, soit sa base de référence.

Par rapport à son club de golf habituel, le golfeur n°2 enregistre de nettes progressions avec les deux clubs en shaft acier testés.

Tab5 : Caractéristiques de lancement pour le golfeur 2

Légende golfeur 2Cependant, le JPX 825 Pro transmet plus de vitesse à la balle (125 mph contre 119 mph), un écart de smash factor de 1.40 contre 1.34 toujours en faveur du club Mizuno, avec moins de spin que le RBZ, ce qui traduit un écart de carry de 13 mètres entre un fer 6 Mizuno et un fer 7 RBZ, soit ramené à une comparaison entre deux fers 7, un léger avantage pour le club japonais.

Pas de surprises du côté des trajectoires ou de la dispersion, le golfeur n°2 est très régulier avec les deux clubs.

Avec le Mizuno JPX 825 Pro, le golfeur n°2 semble trouver plus régulièrement sa bonne longueur de balle, sans pour autant surclassé son ancien club.

Tab6 ; Trajectoires des balles du golfeur 2

Verdict pour le golfeur n°2 : léger avantage au JPX 825 Pro !

Conclusion

Les deux golfeurs admettent qu’il s’agit dans les deux cas de très bons clubs de golf.

Pour le golfeur n°1, il semble qu’il faudra, dans les deux cas, privilégier un shaft en graphite, et encore affiner le swing pour moins de dispersions des balles.

Il est plus difficile pour le golfeur index 15 de vraiment ressentir d’importantes différences de sensations entre ces deux très bons clubs, cependant la forme du RocketbladeZ peut apporter un petit zeste de confiance en plus à l’adresse.

Bilan du test pour le golfeur 1

Pour le golfeur n°2, les deux clubs lui permettraient de gagner légèrement en distance par rapport à son club actuel, avec un angle de lancement et une vitesse de balle combiné plus élevé.

Ce dernier a particulièrement apprécié les très bonnes sensations procurées par l’acier forgé du Mizuno.

Bilan du test pour le golfeur 2

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.