TaylorMade mise sur la Speed Injection en 2019

Deux ans après être parti visiter le siège social des plus grandes marques de matériel de golf en Californie, et dans la région de San Diego, j’ai fait un petit retour chez TaylorMade , et plus précisément à Carlsbad où se trouve la recherche et le développement, ainsi que son centre d’essai privé, le Kingdom . Le thème du voyage cette fois proposé par TaylorMade était la présentation de ses nouvelles technologies à venir en 2019, et notamment le nouveau principe de Speed Injection. Après la Twisted Face en 2018, TaylorMade a repris la question des drivers de golf, sous l’aspect production, pour rassurer sur le niveau de performance, en même temps que de flirter avec la limite autorisée du coefficient de restitution.

Découvrez nos formules d'abonnements

Parti de Lyon en direction de Los Angeles via Londres, j’étais très curieux de repartir à plus de 9900 kilomètres de la France, pour aller à la rencontre des ingénieurs de la marque, et découvrir leurs nouveaux arguments pour la saison à venir.

L’an passé, la Twisted face avait eu le mérite de capter l’attention. La presse européenne avait été réunie à Londres, et à la sortie du show réalisé par Brian Bazzel et son équipe, tout le monde paraissait vraiment bluffer.

Quelques mois plus tard, l’euphorie était retombée, et avait laisser place à des interrogations, en tout cas pour ma part.

A Orlando, dans le cadre du PGA Show, en janvier, j’avais réinterrogé Tomo Bystedt , un autre célèbre ingénieur de la marque, notamment parce que je ne constatais pas franchement une réduction de ma dispersion.

Est-ce que j’avais le bon processus de test ?

Sa réponse était moins spectaculaire que celle de ses collègues un mois plus tôt. Il parlait tout de même d’une réduction d’environ 8 yards.

Malgré ces incertitudes, TaylorMade a gagné selon moi le match des drivers en 2018. Callaway ne proposait qu’une version très marketing de

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter

(Note moyenne de 0 sur votes)

Commentaires   

golfnswing@gmail.com
0 #1 Humm...golfnswing@gmail.com 22-09-2019 19:17
Taylor Made a, de tous temps, était le champion hors catégorie de l'écran de fumée commercial à connotation technologique. Je me souviens encore du MOI "efficient", terme inventé par Taylor Made pour cacher le fait que le driver de l'époque était loin du MOI optimal. Oui, mais, son MOI "efficient" était au top, ha !
Maintenant, ramener la face au bon niveau en injectant quelque chose, pourquoi pas. Mais a-t-on mesuré au préalable le COR/CT de chaque face avant cette injection ? On aimerait en savoir plus à ce sujet...

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.