Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Définir la préparation mentale appliquée au golf

Une bonne attitude mentale : ce n'est pas réservé qu'aux pros !

Quand on évoque la préparation mentale, ce terme a tendance à ne pas parler aux golfeurs amateurs ou joueurs de loisirs, pourtant une bonne attitude mentale peut faire la différence entre une bonne et une mauvaise partie amicale jouée un dimanche sur son parcours de club.

Pour aborder ce sujet, nous avons demandé à Emmanuelle Simtaine, préparatrice mentale de renom, qui travaille aussi bien avec des golfeurs et golfeuses pros comme Virginie Lagoutte-Clément, et des golfeurs amateurs de bien vouloir nous en dire un peu plus, et de vous expliquer en quoi une bonne attitude mentale peut vous aider à mieux jouer au golf, sans pour autant être un professionnel !

La suite de cet article a été rédigé et vous est proposée par Emmanuelle Simtaine :

Voilà ce que m’écrit un jeune amateur, et qui me semble être une bonne réponse à la question Comment définir la préparation mentale dans le golf : « Le golf n’est pas seulement une histoire de technique ou d’enseignant, mais aussi de mental, de pensées positives qu’il faut entretenir pour arriver à ce que l’on veut. »

Bien qu’amateur, une préparation mentale sérieusement pratiquée peut vous permettre de réaliser votre plein potentiel. Certains professionnels du golf très connus y ont eu recours avec bien plus d’efficacité que les autres.

Comme tout le reste, lorsqu’on construit quelque chose il faut des bases solides. Vous pouvez donc construire aussi haut que vos fondations sont profondes !

La préparation mentale : pour qui ?

La préparation mentale s’adresse à tout golfeur, tout niveau et tout âge (professionnel comme amateur). Elle n’est ni élitiste, ni compliquée, elle peut être simple, pleine de bon sens, mais nécessite du travail et de la discipline, au même titre que la technique ou la préparation physique.

Il se pourrait bien qu’une excellente technique sans travail mental vous fasse moins bien scorer qu’une technique moindre avec un mental d’acier !!! On a souvent vu d’excellent joueur perdre une partie de matchplay contre un joueur moins fort mais qui ne lâche jamais rien !!!

Pendant une partie de golf, vous passez réellement quelques minutes à frapper la balle sur 4h30 de jeu.

Le reste du temps laisse libre court aux pensées et aux vagabondages, notamment sur les doutes, les peurs, les souvenirs de coups ratés, les tensions, les frustrations, …. et c’est là qu’une bonne préparation mentale fera la différence !

Dans le golf comme dans la vie, si vous abordez les choses avec une attitude positive, vous mettez toutes les chances de votre côté pour attirer des résultats positifs.

Tout golfeur a expérimenté d’arriver devant sa balle avec le souvenir d’un coup similaire non réussi, et bien souvent, même inconsciemment, le cerveau entend ce message, et ça ne loupe pas, le joueur reproduit ce coup raté !

Alors qu’en arrivant devant la même balle avec la conscience de ces mécanismes, le joueur pourra contrer ce schéma petit à petit, et faire progresser son niveau global de jeu.

Le doute et la perte de confiance s’installe insidieusement au fil du temps, si vous ne travaillez pas ces aspects du jeu, comme votre technique se délite, si vous ne vous entraînez pas.

La visualisation est un outil très précieux pour un golfeur

La préparation mentale : c’est quoi ?

C’est entre autre chose :

- Apprendre à discipliner ses pensées

C'est-à-dire apprendre à penser à ce que vous voulez, et non à ce que vous ne voulez pas.

La plupart du temps le golfeur va penser au coup qu’il ne veut surtout pas faire.

Votre cerveau ne décode pas la négation : dans « il ne faut pas que je fasse de slice », il ne retient que « slice ».

C’est à votre cerveau que vous donnez un ordre et celui-ci se charge de le faire exécuter par votre corps, donc pour donner le bon ordre au cerveau, il vous faut être au clair avec vos pensées, il vous faut changer vos schémas de pensées.

Un ordre clair avec une pensée positive est donc indispensable.

Penser au coup en l’imaginant réussi est la meilleure façon de le réussir !

- Visualiser

La visualisation est une technique que tout le monde connaît.

Elle permet à votre cerveau d’enregistrer des informations positives, et donc de créer de la confiance avant d’être en situation réelle.

Visualiser, c’est vivre l’événement en pensées, avant qu’il n’arrive afin de créer les conditions idéales pour que l’événement se passe exactement comme dans vos rêves.

Visualiser, c’est vivre les choses de façons positives avant qu’elles n’arrivent.

- Définir des objectifs à plus ou moins long terme

En définissant là où vous voulez aller, vous mettez plus de chance de votre côté pour y aller.

Mais attention, ne lâchez pas !

Pour vous permettre d’avancer sereinement avant d’arriver à votre but final, il vous faut définir des étapes intermédiaires dans ce processus.

Il faut donc que vos objectifs soient progressifs.

- Libérer les émotions négatives et les croyances limitantes

C’est là que l’EFT est un plus !!!

Nous avons plus de croyances limitantes que nous ne le pensons.

Elles sont inconscientes parfois, et tant que nous nous limitons, nous ne pouvons ni avancer ni exceller.

Croire que c’est possible, c’est permettre que tout arrive, même l’impossible !

- Gérer les temps forts et les temps faibles

C’est apprendre à rester dans l’instant présent, juste sur le coup à jouer.Emmanuelle Simtaine

Ne plus penser au bogey ou birdie d’avant, juste l’instant présent. Cela s’apprend !

C’est aussi calmer le stress et libérer les tensions corporelles facteurs d’un mauvais swing.

Le stress, la frustration, la colère, le trop plein d’adrénaline, etc… sont autant d’émotions qui procurent des tensions musculaires, nous empêchant de swinguer avec relâchement.

Sans cette fluidité et ce relâchement, il est très difficile de bien jouer au golf.

Conclusion

En résumé, l’approche mentale est donc indissociable de la technique et du physique pour progresser.

Jouer au golf pour l’être humain, c’est associer les trois composantes que sont la technique, le physique et le mental.

C’est uniquement l’association de ces trois composantes qui vous permettra de réaliser votre plein potentiel.

Donc, si vous voulez voir votre jeu de golf changer, il va falloir changer des choses dans votre approche du golf et y intégrer le travail mental.

« La folie se définit comme penser obtenir des résultats différents en procédant toujours de la même manière » - Proverbe chinois

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.