Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf féminin

Women’s British Open: Pourquoi Inbee Park peut gagner à Saint-Andrews?

Inbee Park ne se lasse pas de soulever des trophées en Majeur

Inbee Park n’est pas une joueuse puissante, mais son jeu semble fait pour les links. Bien qu’elle soit numéro un mondiale et déjà lauréate de trois majeurs en 2013, il y a d’autres raisons plus techniques qui en font la prétendante numéro un pour les bookmakers.

Concernant le driving, Inbee Park est tout juste dans la moyenne des golfeuses professionnelles avec une moyenne de 226 mètres.

Mais plus important, le swing qu’elle a reconstruit avec son fiancé de coach Gi Hyeob Nam l’a transformé en joueuse de coup à trajectoire basse, qui conviendra parfaitement au parcours de l’Old Course, et aux probables conditions météos (vent).

Ensuite, elle n’est pas seulement la meilleure joueuse au putting, c’est aussi la meilleure joueuse sous pression et de loin.

Sur les greens géants de l’Old Course, ce paramètre pourrait à nouveau jouer en sa faveur.

Sans oublier qu’Inbee Park est l’une des meilleures joueuses de petit jeu du golf féminin.

Oui, elle n’a pas encore remporté de British Open féminin, mais elle a déjà une série de statistiques plutôt impressionnantes dans cette épreuve.

Deuxième en 2012 derrière sa compatriote Jiyai Shin, elle a en fait déjà réalisé trois top-10 en trois ans !

Inbee Park : Peut-être le meilleur petit jeu féminin

« J’adore jouer les links. Mon vol de balle étant si bas, j’adore jouer dans le vent. »

Enfin, elle adore Saint-Andrews.

Quand elle s’est qualifiée pour jouer son premier British Open féminin, c’était déjà sur le Old Course en 2007, et à seulement 19 ans, elle s’était classé à la onzième place !

« Je me souviens du parcours comme si je l’avais joué cette année. C’est fixé dans ma mémoire depuis un long moment. En 2007, nous avions vraiment eu un très mauvais temps, avec beaucoup de vent, et même de la pluie. Tout sur ce parcours est vraiment si spécial. »

Spécial ? Pas autant qu’une nouvelle victoire d’Inbee Park en Majeur, ce qui constituerait un nouveau coup de tonnerre dans le monde du golf.

Alors que cet exploit ne semblait atteignable que par le seul Tiger Woods ou par Annika Sorenstam, c’est une drôle de sud-coréenne, encore peu connue, un an auparavant qui s’apprête à faire tomber un mythe du golf.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1848
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.