Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Women in Golf : La première charte pour les femmes dans le golf

Women in Golf : La première charte pour les femmes dans le golf

Le R & A, le Royal et Ancient, qui est l'instance dirigeante du golf sportif en dehors des États-Unis et du Mexique, a dévoilé le 29 mai 2018 une nouvelle Charte pour promouvoir les femmes dans le golf, afin d'augmenter le nombre de femmes et de jeunes filles participant au golf, et également d'encourager les femmes à travailler dans l'industrie du golf.

Découvrez nos formules d'abonnements

le R & A souhaite que les clubs de golf soient non seulement beaucoup plus accueillants pour les femmes qu’ils ne semblent l’être en ce moment, mais aussi qu'ils soient plus représentatifs de la société moderne.

À cette fin, il doit en effet y avoir un changement fondamental de culture dans les clubs de golf et, si cela ne se produit pas maintenant, alors que l'occasion se présente d'essayer de stimuler le nombre de joueuses de golf, cela ne se fera jamais…

Le golf nécessite un lifting majeur afin d'attirer plus de femmes et de familles, et également de s'éloigner de l'image d’un sport dominé par les hommes, ce qui est souvent évoqué selon l'instance dirigeante du golf.

La charte Women in Golf vise à inspirer un engagement à l'échelle de tout le secteur à développer une culture plus inclusive au sein du golf dans le monde, et à permettre à plus de femmes et de jeunes filles de s'épanouir et de maximiser leur potentiel à tous les niveaux du sport.

L'adoption de la Charte nécessitera également que les fédérations nationales et d'autres organismes de golf fassent front commun avec les initiatives actuelles, et développent de nouveaux projets visant à encourager davantage de femmes et de jeunes filles à jouer au golf et à s’installer dans le sport en tant que membres des clubs.

Et enfin, permettre aux femmes de réussir des carrières professionnelles en travaillant dans l'industrie du golf.

La Charte des Femmes dans le Golf vise spécifiquement à :

Renforcer l'accent sur l'équilibre entre les sexes et fournir une position unie de toute l'industrie du golf.

Engager les fédérations et organisations nationales à soutenir des mesures visant à accroître la participation des femmes, des filles, et des familles au golf.

Demander aux signataires de prendre des mesures positives pour soutenir le recrutement et la progression des femmes travaillant à tous les niveaux du sport.

Fixer des objectifs individuels pour les fédérations nationales en matière de participation et d'adhésion, et de réaliser des rapports annuels sur les progrès constatés.

Développer un environnement inclusif pour les femmes et les filles dans le golf.

Martin Slumbers, directeur général du R & A, a déclaré :

« Nous demandons à l'industrie du golf de reconnaître l'importance réelle d'augmenter le nombre de femmes et de filles jouant au golf, et de permettre à plus de femmes de mener des carrières réussies à tous les niveaux ».

« La Charte est une déclaration d'intention forte de la part de l'industrie du golf qui indique qu'elle doit changer, et un engagement de la part de chacun d'entre nous à prendre des mesures visant à réaliser un changement positif pour les femmes, les jeunes filles et les familles. Ceci est crucial pour leur participation croissante au sport dans les années à venir ».

« Nous demandons à nos affiliés et partenaires du monde entier de s'engager et de soutenir cette vision, et de nous aider à faire en sorte que notre sport soit prospère dans 50 ans, et que nos enfants, petits-enfants, et arrière-petits-enfants, puissent en profiter ».

« Le R & A prévoit d'augmenter notre investissement global dans le golf féminin à 90 millions d’Euros au cours des dix prochaines années, c’est une indication claire de notre détermination à développer le jeu dans ce domaine ».

Reste à déterminer comment cet argent sera dépensé, mais le R & A a déjà fourni un financement initial de 428,000 Euros à ses affiliés en Ecosse, en Australie, en Angleterre, en Irlande et au Pays de Galles, pour soutenir la nomination de nouveaux responsables du développement.

Liz Dimmock, fondatrice de Moving Ahead, a déclaré :

« Les arguments en faveur d'une culture plus équilibrée et plus inclusive du golf sont clairs, et un véritable changement culturel est nécessaire pour créer une base de participation plus équitable reflétant les demandes des générations actuelles et futures ».

« Les femmes sont également sous-représentées à tous les niveaux de la gouvernance et des affaires du sport et cela doit être pris en compte de manière proactive. La charte Women in Golf est un signal à l'industrie que le changement est nécessaire, ce qui peut être réalisé avec une vision forte et positive pour le golf ».

La charte Women in Golf est un autre développement positif pour le golf, après la fusion réussie du R & A avec le Ladies Golf Union l'année dernière.

Attirer les femmes et les familles au golf est une cible majeure pour le R & A, et son PDG Martin Slumbers dit que si le sport ne regarde pas en avant, il devra faire face aux conséquences.

S'adressant au journal le télégraphe, Martin Slumbers a déclaré :

« Ne rien faire n'est pas une option. La majorité des clubs se débattent parce que leur produit vise un marché cible qui se rétrécit. Au mieux, nous sommes à plat et cela doit changer. Quand vous regardez les statistiques brutes, ce sont les femmes qui amènent les enfants à jouer, pas les hommes… ».

« Nous voulons rendre le R & A moderne et pertinent pour la société d'aujourd'hui. Si vous passez toute votre vie à regarder en arrière, vous n'obtiendrez jamais rien ».

C’est l'attitude du passé qui a conduit à se moquer et à attaquer le golf, à cause de ses clubs réservés aux hommes.

Le lancement par le R & A d'une charte Women In Golf sera perçu comme une volte-face remarquable pour toute personne ayant un tout petit peu de mémoire concernant l’exclusion des femmes de certains clubs de golf.

Après tout, il y a seulement cinq ans, que Peter Dawson, le directeur général de l'époque, avait déclaré que l’organisation ne céderait pas aux clubs tels que Muirfield pour qu'ils modifient leur politique de clubs réservés aux hommes.

Quelques années plus tard, le R & A a fait exactement cela en informant Muirfield et tout autre club souhaitant accueillir le British Open que leurs candidatures ne seraient pas considérées, à moins que les membres féminins ne soient autorisés dans leurs clubs.

Cela a été considéré à l’époque comme une étape importante, et les commentaires de Martin Slumbers à l'événement qui s'est tenu le 29 mai 2018 au Shard à Londres seront considérés comme une autre avancée d’importance.

Alors que les chiffres montrent une baisse des golfeurs licenciés depuis 2012, il est certain que les golfeuses et les juniors sont identifiés comme des éléments clés pour remonter la pente du nombre de pratiquant du golf.

Posté par le dans Golf féminin
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 244
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.