Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Wedges Cleveland 588 RTX 2.0 : l’annonce choc !

Wedges Cleveland 588 RTX 2.0 : l’annonce choc !

Cleveland vous promet 15% de spin en plus avec son tout nouveau wedge 588 RTX 2.0 ! Pour y parvenir, Cleveland a misé sur des rainures plus étroites, et plus profondes, avec un dessin de la face pensé pour aider les joueurs à arrêter leurs balles plus près des trous.

Tout un programme ! Si ce n’était pas Cleveland, on croirait presque qu’il s’agit d’une communication à la TaylorMade…

Proposés en deux finitions, black satin, et tour satin, les nouveaux wedges Cleveland 588 RTX 2.0 sont bien les produits événements de cette fin d’été.

Les nouvelles rainures sont tout simplement issue de la quatrième génération « Tour Zip Grooves » développée par Cleveland, et 8% plus profondes que celles du modèle précédent, pendant que la marque a aussi rétréci l’écart entre les parois qui composent les rainures, dans le but de mieux conduire les débris, l’herbe, et l’humidité en-dehors de la face pour un contact encore plus précis.

Discours qui est en fait très comparable à celui du leader du driving, TaylorMade quand il présente un nouveau driver. « Le MOI a été augmenté de x% pendant que le centre de gravité a été déplacé de X% pour accroître l’angle de lancement, etc »

Cette remarque, simplement pour réaliser un parallèle. Cleveland golf communique comme un leader !

C’est la marque qui donne le tempo en matière de wedges en Europe, et son succès commercial ne se dément pas depuis plusieurs années.

Ces derniers mois, la marque a souvent fait l’actualité, étant la filiale d’un des plus grands groupes d’équipements sportifs dans le monde, SRI, aussi propriétaire de la marque d’origine japonaise, Srixon.

Les différents modèles de wedges

Actualité, car Cleveland est dans le monde une marque dominante pour les wedges, mais peine depuis plusieurs saisons à peser sur les autres segments du marché, comme les drivers ou les fers.

Aux USA, la part de marché respective de ces deux types de produits ne dépasse pas les 2%, et ce malgré, le lancement de produits qualitatifs, mais pas aussi impactant en termes d’images que des produits qui ont marqué leurs temps, comme notamment le driver Hi-Bore.

Ainsi, il se murmure que SRI pourrait changer de stratégie commerciale pour relancer Srixon comme marque de matériel complète, avec driver, fers, wedges, et balles, tandis que Cleveland serait à nouveau focalisé sur les wedges, et un peu moins sur les autres produits.

Si le fait que Srixon redevienne une marque complète a le mérite de proposer une nouvelle solution aux golfeurs (un sujet que nous allons bientôt couvrir), le fait qu’à l’inverse, Cleveland se reconcentre sur les seuls wedges ne semble pas une idée séduisante, surtout quand on connait la qualité des produits défendus par cette marque, mais effectivement, très fortement sous-estimé par les consommateurs, trop obnubilés par Callaway et TaylorMade, (cf nos tests de clubs pour vous forger une opinion…)

A en juger par le niveau de pression mis par Cleveland sur la sortie de ce nouveau wedge, cela pourrait accréditer cette théorie, à ce jour non confirmée par la direction France. En 2014, Cleveland a fait l’objet de bons nombres de fausses rumeurs et de spéculations démenties par la suite...méfions-nous.

Cependant, il y a une chose dont on peut ne pas se méfier, le fait que la nouvelle face Rotex 2.0 a bien été usinée en deux passages pour proposer une plus grande accroche.

C’est l’autre grand argument de la marque pour pousser au maximum les limites imposées par l’USGA concernant le spin sur les pitchs, et les chips.

Comme chaque nouveau wedge depuis quelques années, les 588 RTX seront proposés en trois versions de semelles :

  • 1 point pour low bounce,
  • 2 points pour un bounce standard,
  • et 3 points pour un bounce plus important,

Choix qui confère la possibilité de sélectionner son wedge en fonction du grain du sable des bunkers.

Comme chaque nouveau wedge depuis quelques années, les 588 RTX seront proposés en trois versions de semelles

Plus le sable est épais, et plus il faut une semelle épaisse pour réaliser un contact efficace avec le sol, et soulever la balle après l’impact wedge-sable, et à l’inverse, plus le sable est léger, et volatil, et moins nous avons besoin de semelle pour faire décoller la balle.

Cette règle n’est pas anodine, et peut avoir un impact direct déterminant sur votre façon de jouer dans les bunkers. Une semelle inadaptée est bien pire que le fait d’utiliser un driver un degré plus ouvert ou plus fermé.

Pour faire simple, un golfeur qui aura tendance à jouer dans le nord de la France pourra choisir des wedges entre 2 et 3 points (plus de pluie peut induire un sable plus lourd), et à l’inverse, un golfeur qui joue souvent au sud, pourra choisir une semelle entre 1 et 2 points.

D’un point de vue tarifaire, ces nouveaux clubs ne font pas l’objet d’un prix plus élevé que la normal pour un wedge Cleveland, soit un prix de vente marché de 129$ pour des lofts qui vont de 46 à 64, confirmant encore la grande plage de lofts proposés par la marque.

A noter, Cleveland proposera aussi une version pour les femmes, avec un swing weight plus léger, et un shaft plus court.

Une très bonne initiative tant l’offre de clubs pour les femmes est finalement assez limitée en comparaison des clubs masculins.

L’avis de la rédaction :

Il est très difficile de tester efficacement un wedge avec un trackman en indoor.

Le but d’un wedge est d’être utilisé au petit jeu, au bord du green, et même dans un bunker. Il nous sera donc en vérité assez difficile de confirmer les chiffres annoncés par Cleveland.

On pourrait toujours vous dire de vous mettre près d’un green, et tenter avec la même balle quelques chips pour constater un écart dans le freinage de la balle au contact du sol par rapport à un autre wedge.

Sauf à être professionnel de golf, il nous paraît difficile pour un amateur de répéter strictement les mêmes swings pour mesurer les gains annoncés, y compris nos testeurs amateurs.

En l’occurrence, il ne reste plus qu’à faire confiance à la marque.

Un indicateur pourrait être révélateur !

Les défenseurs de la marque !

Le nombre de joueurs professionnels sur le tour qui vont mettre ces clubs dans leurs sacs par rapport aux modèles précédents ou concurrents.

Il se peut que cela soit un peu faussé par les golfeurs de toute façon sous contrat, mais une légère augmentation du nombre de wedges 588 RTX 2.0 joués sur le PGA Tour pourrait suffire à nous convaincre…

Reste à savoir si un amateur a la capacité d’optimiser une telle technologie dans son jeu.

Pour Cleveland, de toute façon, ce nouveau produit atteindra de toute façon son objectif : affirmer, pérenniser, confirmer sa stature de marque dominante dans l’esprit des golfeurs, et dans un marché global en récession, ce sera déjà une bonne nouvelle.

Enfin, n'oubliez pas 65% des coups sont joués à moins de 115 mètres du green ! 

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2356
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.