Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Volvo Golf Champions 2014: Oosthuizen double la mise

Oosthuizen remporte le Volvo Golf Champions 2014 en plein pays Zulu

Dimanche à Durban, le sud-Africain, Louis Oosthuizen a remporté pour la deuxième année consécutive, le prestigieux Volvo Golf Champions, épreuve réunissant tous les vainqueurs de tournois sur l’European Tour lors de la précédente saison.

Il s’agit en quelque sorte d’un des plus gros tournois de la saison avec une dotation de quatre millions de dollars pour seulement 32 golfeurs invités.

Trois français dans le top-10 final !

Le dernier tour a été très animé avec plusieurs vainqueurs possibles, dont trois français, Raphael Jacquelin, leader du premier tour, Victor Dubuisson, un temps deuxième, et Julien Quesne qui au mérite d’un très bon week-end est revenu sur les talons des premiers.

Les conditions météorologiques ont influé sur le résultat final.

Un mélange de vent tourbillonnant, et surtout la chaleur ont plus ou moins joué sur le mental des joueurs.

Pour s’en rendre compte, il suffit d’écouter l’interview de fin de tournoi donné par Victor Dubuisson, finalement cinquième qui a rendu une dernière carte de 72, seulement dans le par, et la moins bonne de sa semaine sud-africaine pour s’en rendre compte « J’ai eu du mal à me concentrer sur mes putts en raison de la chaleur. Ce n’est vraiment pas évident de putter dans ces circonstances. J’ai réalisé beaucoup trop  de virgules aujourd’hui, et je n’ai pas rentré assez de putts pour faire mieux. J’aurais voulu faire mieux, car j’en avais la possibilité. Cela reste une solide performance sur ce parcours. Je suis content d’être resté dans la partie malgré quelques bogeys un peu bêtes. Encore quelques résultats comme celui-là, et je serais sur la bonne voie pour jouer aux USA. »

Et de l’aveu de la plupart des joueurs, il est vrai que le Durban Country Club est un parcours éprouvant, l’un des plus difficiles de la saison.

Pour Raphael Jacquelin, cette semaine restera comme très positive : « Je suis ravi de la façon dont j’ai joué, surtout sur un parcours difficile, très étroit avec beaucoup de vent. Je n’ai pas perdu de balles. Avec le vent dans le dos, on sait que sur la fin, il y a des opportunités de birdies. J’ai essayé au maximum. Je suis ravi de commencer ma saison de cette manière. Pas beaucoup de coups à regretter, peut-être deux ou trois, mais vraiment pas grand-chose à me reprocher. »

Au final, Jacquelin et Dubuisson terminent tous deux à la cinquième place en -9 à seulement trois coups du vainqueur. Julien Quesne arrache la huitième place à la faveur d’un dernier score de 68.

Une dernière journée très mouvementée avec beaucoup de vainqueurs potentiels

Lors du dernier tour, les positions en tête n’ont pas arrêté de changer.

Leader au départ du dernier tour, Tommy Fleetwood n’a finalement pas tenu le choc.

Auteur d’un très bon démarrage avec un birdie dès le trou numéro deux, l’anglais portait très tôt son avance à trois coups sur ses poursuivants.

La suite de sa journée n’a pas été aussi bonne.

Avec une carte finale de 72, il a laissé la porte ouverte aux deux héros locaux, Branden Grace, notamment auteur de trois birdies d’affilés à mi-parcours, puis Louis Oosthuizen, qui habitué à ce type de conditions, en ont profité pour prendre les deux premières places.

Branden Grace comme à la maison !

Autre battu du jour, le néerlandais Joost Luiten, qui perd sa place sur le podium, en raison d’un dernier tour en 71, après notamment deux bogeys sur les deux premiers trous dont il ne se remettra pas réellement par la suite.

Tout s’est décidé sur les deux derniers trous, quand Branden Grace et Louis Oosthuizen ont enquillé des birdies pour décider de l’issu du tournoi.

Branden Grace a d’abord eu une opportunité pour eagle au 18 qui lui aurait permis de revenir égalité avec Oosthuizen.

Mais finalement « Shrek », surnom du sud-africain sur le tour, a monté l’adrénaline d’un coup en overflyant le dernier green.

Une merveille de chip lui a finalement permis de rentrer un dernier birdie pour faire l’écart avec son rival, déjà vainqueur de l’épreuve en 2012, ce qui fait qu’à eux deux, ils trustent le victoires au Volvo Golf Champions, organisé de main de maître par le constructeur automobile suédois, très impliqué sur le tour européen, et notamment avec sa filiale sud-africaine.

Une belle semaine de golf pour les joueurs, le public et les organisateurs

Sans leur faire de la publicité, force est de constater que l’organisateur a particulièrement choyé le public avec des animations très sympathiques, en plus du golf, comme le fait de putter avec le bras articulé d’un engin de chantier ou de taper des fers depuis un camion pour toucher des cibles en forme de pneus géants.

L'organisateur s'est plié en quatre pour distraire le public

Le tournoi a bénéficié d’un très beau soleil pour accueillir un public nombreux, et enregistrer de belles audiences TV.

En somme, tous les ingrédients pour une semaine réussie, et en particulier pour Joost Luiten et Dawie Van Der Walt, qui repartent chacun avec une Volvo V40 Cross-Country au mérite de leurs exploits au cours du pro-am.

A noter que malgré 720 tentatives, aucun golfeur n’a pu remporter l’une des voitures mises en jeu sur les concours de trous en un ! C’est plutôt rare pour être souligné.

Le point sur le classement européen

Pour le vainqueur, Louis Oosthuizen, l’année 2014 commence bien car il est automatiquement qualifié pour le prochain championnat du monde de Match-play qui aura lieu en Octobre, toujours organisé par Volvo, et il devient aussi de fait le premier qualifié…pour les  Volvo Golf Champions 2015 !

Au niveau du classement de la Race To Dubaï 2014, Thomas Bjorn reste en tête devant le vainqueur du jour, notamment à la faveur de son top-10 enregistré ce week-end à Durban,  et Charles Schwartzel, troisième qui lui avait déjà remporté une autre épreuve sud-africaine du tour européen en janvier, le Nedbank Challenge.

A noter, la belle performance de Padraig Harrington qui termine cinquième du tournoi, alors qu’il traverse une mauvaise passe au niveau des résultats depuis trois saisons.

Côté français, Victor Dubuisson repasse premier tricolore au classement à la quinzième place, devant Wattel 19ème,  Jacquelin 24ème et Quesne 36ème, en attendant que Bourdy, Levet et Havret démarrent leurs saisons.

Crédits photo : Volvo in golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2041
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.