Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Victor Dubuisson prolonge le printemps du golf français

Victor Dubuisson, 3ème du Volvo China Open 2013

3ème du Volvo China Open 2013, seulement une semaine après la 4ème place de Romain Wattel en Corée du Sud au Ballantine’s Championship, et deux, après la victoire de Raphael Jacquelin en Espagne, les golfeurs français trustent les premières places sur l’European Golf Tour.

Des hommes de têtes, c’est le natif d’Antibes, Victor Dubuisson qui réalise le meilleur week-end avec des cartes de 66 et 68, soit trois coups de mieux que le vainqueur Brett Rumford qui signe un incroyable doublé en deux semaines (déjà lauréat du Ballantine’s Championship en play-off).

En -11 total pour les quatre tours disputés au Binhai Lake Golf Course, l’antibois empoche 153,210 € de prize money, et lance du même coup sa saison 2013, et la course à une qualification aux finales de la Race to Dubai.

Des 156 golfeurs engagés sur ce tournoi important et richement doté au calendrier de l’European Golf Tour, Dubuisson aura réussi à faire partie des trois seuls golfeurs réellement en mesure de contester la victoire à l’australien Rumford qui boucle son séjour asiatique avec un score total de -16.

A seulement cinq coups du vainqueur, Dubuisson a construit sa performance au driver avec une moyenne supérieure à 82% pour la régularité au drive, soit 7% de mieux que Rumford, rendant par contre 18 mètres de moyenne en longueur.

Plus régulier que long (tout de même 257 mètres de distance moyenne au drive), Dubuisson termine à une impressionnante 1ère place au classement des greens pris en régulations avec 91,7% dans cette catégorie de jeu sur les quatre tours du tournoi chinois.

Redoutable de précision, Dubuisson ne lâche finalement la victoire qu’au putting avec 30 putts par tour en moyenne (35ème position du tournoi dans ce secteur de jeu).

Les quelques coups d’écarts entre Rumford et le français se situent essentiellement sur les putts rentrés sur les greens en régulations : Rumford, 2ème de cette catégorie avec 1,5 putts par trous pris en régulation a construit son succès justement sur les greens, tout comme son dauphin, le finlandais Mirko Ilonen (4ème dans cette catégorie avec 1,6 putts), quand le français se situe en 24ème position avec 1,7 putts par trous pris en régulation, soit un écart minime mais suffisant pour être décisif.

Désormais 30ème de la Race To Dubaï après 8 tournois disputés, le français prend 143,000 euros d’avance pour s’assurer une place pour les phases finales.

4 français dans la course pour Dubaï !

En plus de Victor Dubuisson, la France compte désormais trois autres joueurs dans le top-60 qualificatif pour les play-offs de fin de saison sur le tour européen.

Raphael Jacquelin mène le camp français depuis sa victoire en Espagne, et occupe la 26ème place de la Race.

Bon 14ème de ce Volvo China Open qui a souri aux tricolores, Jacquelin grappille des points pour se rapprocher du top-20 européen, désormais dominé par le double vainqueur du Volvo China Open et Ballantines Championship, Brett Rumford* qui 15 jours plus tôt était au fin fond du classement, mais qui en profite pour passer tout le monde d’un seul coup.

*Avec plus de 811,000 euros de gains sur l’European Golf Tour, dont 90% pris en deux semaines,  Rumford passe Sergio Garcia et Angel Cabrera.

Un encouragement pour le clan français ! Deux bons résultats peuvent suffire à propulser l’un d’entre eux dans le top-10, sachant que Bourdy actuellement 48ème avec 229,000 euros de gains a réalisé de bons résultats dans son périple sud-africain, et peut tout à fait bien figurer dans les tournois à venir.

Tout comme Julien Quesne, le 4ème mousquetaire qui occupe la 56ème place, lui-aussi du fait d’un bon début de saison.

Un Antibois, un lyonnais, un bordelais et un parisien pour représenter le golf tricolore, finalement un bel échantillon des différentes écoles du golf français.

Sans oublier que Romain Wattel est très proche (65ème) et à seulement 20,000 € du top-60. Ce dernier devrait largement avoir l’opportunité d’y rentrer d’ici les tournois de l’été.

Enfin, Gregory Havret semble remonter la pente, comme en témoigne sa belle 14ème place au Volvo China Open.

Sur ce tournoi asiatique, le touring pro du Golf du Médoc a semblé dans le coup tout au long de l’épreuve, surfant sur les bonnes sensations retrouvées lors du Grand Prix PGA Schweppes joué à domicile.

A noter : Christian Cevaer de retour sur le circuit n’a malheureusement pas pu passer le cut (111ème en +5) et Julien Quesne, 117ème en +6 enregistre son moins bon résultat de la saison. Très performant jusqu’au tournoi espagnol (27ème), le parisien n’a pas profité de la tournée asiatique pour engranger des points supplémentaires.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2489
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.