Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Voyages golf

Vacances Golf en République Dominicaine: Où faut-il jouer ?

Vacances Golf en République Dominicaine: Où faut-il jouer ?

Avec 26 golfs sur 48.000 km2, la république Dominicaine à onze heures de vol de Paris (à partir de billets à 900 €) veut réellement vous séduire, et vous proposer un dépaysement total dans un pays de 10 millions d’âmes, et dont l’économie est essentiellement tournée vers le tourisme (65% du PIB). Article sur le golf à Punta Cana, les parcours à découvrir, et les plus belles photos des golfs les plus réputés des Caraïbes !

Découvrez nos formules d'abonnements

Par rapport à Porto Rico, la république Dominicaine n’est pas encore totalement tournée vers le golf.

Ceci dit, en une semaine, à moins d’être un stakhanoviste ou de courir un marathon de golf, vous n’aurez pas le temps de jouer tous les parcours de l’île, surtout qu’il y a plein d’autres choses à faire, et à découvrir.

Ce qui est bien sûr extrêmement plaisant avec le golf dans cette région du monde, c’est que les architectes ont pleinement tiré parti de la nature des lieux.

Tous les parcours sont situés en bords de mer, comme vous pouvez le constater avec ce premier cliché qui représente le trou numéro 6 du Catalonia Bávaro Beach, Golf & Casino Resort.

C’est peut-être un des rares endroits au monde où vous avez envie de taper votre coup de fer pour arriver sur le green, et passer par la case baignade dans les eaux turquoises, avant d’aller rentrer votre putt !

Ceci étant, le caractère luxueux du golf en République Dominicaine tranche avec la pauvreté qui caractérise aussi cette île coupée en deux avec Haïti.

La communauté haïtienne est bien entendu l’immigration la plus importante du pays (500 à 700 000 personnes), et loge souvent près des champs de canne à sucre.

De prestigieux architectes ont donné leurs noms à la construction des différents parcours, surtout construits pour dans un premier temps attirer une clientèle américaine.

Pete Dye, Jack Nicklaus, Tom Fazio et même Nick Price ont dessiné des parcours sur cette île. L’office du tourisme n’hésite pas à s’attribuer le titre de capitale du golf dans cette région du monde !

Certains resorts sont même propriétaires des parcours, ce qui leurs permettent de vous proposer des prix pour résider, et pour jouer dans des packs tout inclus.

Il faut à nouveau remarquer que l’offre a été imaginée pour le client américain qui veut payer en avance une chambre, ses parcours, mais aussi sa bière et le mini-bar dans une seule offre all-inclusive.

Du point de vue des bonnes opérations, la meilleure période est d’octobre à mai où certains resorts comme par exemple le Barcelo Bavaro Beach Resort, vous propose deux green-fees par jour pour une nuit d’hôtel, alors qu’en haute-saison, c’est un green-fee par nuitée.

Vue du trou 9 du Barcelo Golf Club

Bref dans ce type de vacances golf, tout est inclus, pour que sur place vous n’ayez pas trop à compter…c’est sans doute le but !

Seule la voiturette de golf pourra être en extra !

Une formule intéressante est à relever : Celle du Hard Rock Hôtel et Casino qui vous propose la voiturette, l’accès au practice, boisson et nourriture à volonté au club-house comme sur le parcours…, pour la modique somme de 200 dollars la journée ! 

En effet, les prix des green-fees sont au "tarif américain", et indexés sur le niveau de vie des golfeurs US !

Le prix des green-fees peut facilement monter à 325 dollars (Playa Grande) sans compter la voiturette ! Pour ce type de prix, vous pouvez vraiment réclamer vos boissons sur le parcours !

L'expérience Punta Cana

Si vous prévoyez de tenter l’expérience, vous pouvez réellement vous faire deux opinions à propos de Punta Cana, la pointe située à l’Est de l’île.

Au nord-est de l’Aéroport dont il faut préciser qu’il est le plus grand aéroport international privé au monde, vous trouverez essentiellement des resorts all-inclusive construits pour accueillir les touristes en masses.

Il faut dire que chaque année, plus de deux millions de vacanciers arrivent en République Dominicaine, soit 20% de la population totale.

Dans cette partie de l’île, vous trouvez donc naturellement des casinos, des grandes plages, et quelques golfs.

Maintenant si vous le pouvez financièrement, prenez la direction inverse, au sud de l’aéroport et vous trouverez des golfs qui arrivent à cumuler la beauté des lieux et tourisme, sans trop dénaturer l’origine des lieux.

Vous trouverez même des hôtels avec des douches à l’extérieur des chambres !

Concernant le fait de jouer au golf, de tous les 26 parcours de l'île, Teeth of the Dog est celui qui est le plus souvent cité en premier par les golf-trotters !

Situé en bord de mer avec notamment sept trous qui longent directement l’Océan Atlantique, ce parcours vous offrira au moins trois par-3 des plus spectaculaires.

Pete Dye l’a relifté en 2005, mais de l’avis de tous, il reste le parcours numéro un en République Dominicaine.

Situé à 70 km de Punta Cana dans la partie sud de l’île, et non loin du parc national del Este, cette petite bourgade qui accueille tout de même 100 000 habitants, vous trouvez ce parcours dessiné au début des années 70, soit un des plus anciens de l’île, et donc un des plus authentiques.

Vue du trou 2 de Punta Espada

Au cours de la dernière décennie, deux autres parcours ont été ouverts : Punta Espada, et Corales qui ont eux-aussi le mérite d’être des parcours de bord de mer.

Ils sont considérés comme faisant parties des meilleurs parcours des Caraïbes.

Punta Espada a été dessiné par Nicklaus et ouvert en 2006. C’est un parcours pour « big boy » ! Par 72 de 6762 mètres…pas sûr que ce soit le meilleur endroit pour initier Madame ou Monsieur pour une première fois…

A titre d’exemple, le trou numéro deux fait 511 mètres de longs ! Si on dit que la distance est la difficulté au golf, vous êtes servi.

Vue du trou 12 de Punta Espada

D’autant que ce que ne disent pas les photos de cartes postales à propos des parcours de bord de mer, c’est qu’il peut y avoir du vent…sur le fairway mais aussi sur les greens, et particulièrement affecté la lecture de vos putts.

Avec huit trous le long de l’eau, et pas mal d’autres panoramas qui mettent le bleu de l’océan en point de mire, le plaisir est très visuel, parfois plus que la carte de score.

Pas étonnant que ce soit ce parcours qui ait accueilli une épreuve du circuit senior de la PGA, le Champions tour de 2008 à 2010.

Non loin de l’aéroport, vous avez un autre très grand complexe golfique, le Punta Cana Resort & Club qui a ouvert à la fin des années 60.

Ce complexe accueille d’ailleurs un nouveau parcours, le Corales dessiné par Tom Fazio en 2010.

Corales est aussi beau que Punta Espada, mais est tout de même beaucoup plus accessible golfiquement parlant.

Comme souvent avec Fazio (pour la clientèle américaine), les fairways sont très larges et pardonnent facilement un coup en slice ou en hook, pour donner une chance aux joueurs classés autour de 15 de tirer leur épingle du jeu, malgré le vent.

Vue du parcours de Corales

Sur ce parcours, vous avez six trous avec l’eau en point de mire derrière le green, et notamment le 18, un par 4 de 458 mètres. Pour atteindre le green en régulation, vous allez devoir attaquer !

Comme beaucoup de golfs pensés pour des américains, vous aurez beaucoup de tees de départs, et le principe de risque récompensé pour les plus téméraires à l'attaque des drapeaux.

Punta Cana dispose d’un autre parcours, le 27 trous du La Cana Golf Club. Là-encore, beaucoup de trous se jouent le long de la mer, mais il est un peu moins pittoresque que les précédents golfs cités dans cet article.

Parcours du Punta Cana Resort

En conclusion, le touriste français n’est pas bien entendu la première cible commerciale de tous les resorts de l’île. Avec les tarifs présentés plus haut, la République Dominicaine n’apparaît pas comme étant la destination la moins chère.

Néanmoins, des agences françaises spécialisées dans le voyage de golf la propose dans leurs catalogues.

En 2015, près de 225 000 français se sont rendus en République Dominicaine, et bien entendu, le plus souvent au mois de juillet. Selon les chiffres de l'office du Tourisme, en juillet 2016, 141 000 français ont séjourné sur l'île.

Partirgolfer.com et Parcours-voyages.fr proposent quelques destinations comme le Barcelo Bavaro Beach, un établissement 100% réservé aux adultes ou Tortuga Bay qui est situé sur une des plus belles plages de Punta Cana.

Pour une semaine de vacances en basse saison (septembre à octobre et avril à mai), Parcours Voyage table sur un budget moyen autour de 3600 euros sans l'aérien pour Tortuga Bay, considérant qu'il s'agit du très haut de gamme en République Dominicaine.

Les experts de ce voyagiste spécialisé golf proposent d'autres solutions pour des budgets inférieurs.

Tortuga Bay permet justement de jouer sur Punta Espada et Los Corales.

D’une, part, pour les golfeurs expérimentés, Punta Espada représente un bon challenge, et d’autre part, Los Corales est plus abordable pour jouer en couple.

En plus du golf, vous pourrez vous adonner à d’autres activités plus ou moins reposantes comme la pêche, l’équitation, le kite-surf et l’éco stand-up paddle.

Situé à 5km du village, des vélos sont même à votre disposition ! 

Remerciements : @IAGTO pour les prises de vues, notre correspondant local pour la rédaction de ce sujet Annie Holschuh, Guillaume Post (IAGTO) et Pascale Despières (Parcours-Voyages).

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1926
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.