Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

US Open 2012 : McDowell et Furyk en lice pour un 2ème majeur

Hey ! Salut, moi c'est Graeme McDowell, et je suis bien parti pour remporter mon 2ème US Open

Graeme McDowell et Jim Furyk sont en tête de l'US Open 2012 de golf à San Francisco, disputé cette année sur le parcours redoutable de l'Olympic Club.

Les 2 joueurs ont déjà remporté dans leurs carrières respectives un US Open, et sont donc expérimentés dans cet exercice délicat : gagner un majeur.

Pourtant, le parcours de golf de ce 112ème US Open ne permet pas de faire de pronostics.

Après 2 jours, on pensait que Tiger Woods serait imbattable, or samedi pour le 3ème tour, l'américain a eu beaucoup plus de mal à trouver les birdies.

Avec une 3ème carte en 75, Tiger Woods recule en 14ème position à +4, et surtout à 5 coups des co-leaders.

C'est pourquoi, rien n'interdit de penser que les 2 leaders du jour ne seront pas forcément vainqueurs dimanche soir.

Les fairways étroits, les greens bien protégés et en pentes, peuvent réserver des surprises à tous les golfeurs encore engagés.

Ernie Els ou Beau Hossler ont montré la voie au cours du 3ème tour en rentrant des coups de fers exceptionnels, car si le parcours est extrêmement difficile, il n'interdit pas les exploits et les eagles !

La compétition est très serrée entre tous les protagonistes en haut du leaderboard.

Au moins 32 joueurs peuvent encore gagner l'US Open 2012, tant les écarts sont faibles (entre -1 et +6), et justement Ernie Els ou Fredrik Jacobson ont montré qu'avec un eagle, on pouvait reprendre entre 10 et 20 places au sommet de la hiérarchie.

Le français, Raphael Jacquelin expliquait au micro de canal+, qu'il pouvait être frustrant de passer sa journée à sauver des pars, mais que c'était bel et bien la bonne stratégie, pour bien figurer sur ce tournoi.

Dans cet exercice, le français a réussi une journée tout à fait correcte en 73 (+3) qui le place en 27ème position à +6.

A ce stade, il peut très bien ambitionner un top 10, et pourquoi pas un peu mieux !

Certains de ses rivaux du jour ont réalisé des exploits sur la journée de samedi. Exploits qu'ils ne pourront pas forcément rééditer dimanche avec encore plus de pression.

A commencer par le jeune amateur de 17 ans, Beau Hossler, auteur d'une très belle partie en 70 et classé 8ème sur l'ensemble des 3 premiers tours.

La meilleure carte du jour a été rendu par 2 golfeurs au jeu pourtant bien distinct : 67 pour Westwood et Wittenberg.

Ce qui implique que pour gagner dimanche, les golfeurs qui suivent McDowell et Furyk, devront jouer 3 en dessous du par au mieux, et espérer des défaillances devant. Le parcours est si imprévisible que tout est encore possible !

Qui de McDowell ou Furyk peut rester en tête ?

Les 2 golfeurs ont déjà gagné cet US Open, et ne manquent pas d'expérience à ce niveau. Sur les 3 tours déjà disputés, McDowell a rendu les meilleures cartes (69 et 68) tandis que Furyk n'a presque commis aucune erreur (70,69,70).

C'est donc un combat qui s'annonce entre la régularité de Furyk, et les exploits de McDowell.

Mais les 2 joueurs qui partiront dans la dernière partie peuvent aussi se neutraliser ou s'entrainer dans un mauvais tour, comme cela peut arriver dans le cadre d'une dernière partie sous pression.

Le sud-africain, Ernie Els est idéalement placé en embuscade à 3 coups des leaders. Il correspond tout à fait au portrait-robot dessiné par David Toms, concernant le futur vainqueur de cet US Open de golf, à savoir, un golfeur expérimenté !

David Toms, qui justement est un des grands perdants de ce 3ème tour, après avoir rendu une carte de 76, et dégringolé de la 1ère place à la 18ème.

En conclusion de ce 3ème tour, les jeux ne sont pas faits !

Jason Dufner, actuel meilleur joueur sur le PGA Tour peut très bien sortir de son chapeau, une performance qui lui permettra d'emporter son 3ème tournoi en 1 mois.

Lee Westwood n'a jamais été aussi près de pouvoir enfin remporter un majeur après son exceptionnelle carte de 67 du samedi.

Mais justement, est-ce une exception ou une performance qu'il pourra reproduire ? Il lui faut encore rééditer une performance pour reprendre 3 coups de retard aux leaders.

Ceux qui se sont couchés tard, hier soir, n'auront pas manqué de noter que Sergio Garcia et Nicolas Colsaerts auront été les principaux animateurs de ce 3ème tour.

L'espagnol n'a pas toujours été en réussite malgré son jeu spectaculaire, il rend une carte de 71 pour se classer 18ème à +5 tandis que le belge, Nicolas Colsaerts pourrait être tout proche d'un incroyable succès en majeur.

Très à l'aise sur le parcours de l'Olympic Club, il assure le show en rendant une carte de 71 qui le positionne 4ème à 3 coups des leaders.

Un mot concernant Phil Mickelson : le gaucher américain s'est bien repris vendredi et samedi, il rend 2 cartes de 71 pour se situer en milieu de tableau (42ème à +8).

Dommage qu'il est manqué son 1er tour (76), il peut néanmoins se fixer le challenge d'intégrer le top 20 dimanche soir, et de nourrir des regrets sur son drive manqué au 1 sur ce fameux premier tour...

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2389
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.