Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Un championnat du monde de match-play sans les golfeurs du top-5

Les 24 golfeurs engagés sur le Volvo World Match Play Championship 2013

Le 48ème Volvo World Match Play Championship débute ce jeudi en Bulgarie sur le magnifique parcours du Thracian Cliffs Course. 24 membres du circuit européen de golf s'apprêtent à disputer une compétition très ouverte en l’absence des ténors du circuit.

Sans faire injure aux golfeurs engagés sur cette épreuve comptant pour la Race To Dubaï, et l’European Golf Tour, elle révèle la fuite des talents européens vers le PGA Tour, puisque cette année, pas de Rory McIlroy (n°2 mondial), Justin Rose, Luke Donald, Lee Westwood, Sergio Garcia, soient les tous meilleurs européens.

Sans oublier l’absence des sud-africains, Louis Oosthuizen et Charl Schwartzel, et la présence d’un seul américain, Bo Van Pelt qui n’est en fait que 26ème mondial !

En réalité, le meilleur golfeur engagé cette semaine est Graeme McDowell, qui pointe au 8ème rang mondial, devant Ian Poulter 15ème, Peter Hansson 23ème, Branden Grace 31ème, et Henrik Stenson 32ème

Des 24 golfeurs engagés dont le tenant du titre, Nicolas Colsaerts, il est très difficile de prédire qui pourra s’imposer dimanche.

Bien sûr, Graeme McDowell, et surtout Ian Poulter feront offices de grands favoris, mais en match-play, tout peut arriver !

Un favori peut chuter dès le premier tour, et un outsider remporter la victoire finale contre toute attente.

Présentation des favoris du Volvo World Match-Play Championship

McDowell réalise un bon début de saison en 2013 avec notamment une victoire au RBC Heritage à Harbour Town en play-off contre Webb Simpson.

Pilier de l’équipe européenne de Ryder Cup, il est donc un sérieux « client » dans cette formule du match-play (affrontement direct) si différente du classique stableford, où il faut mieux jouer que le parcours.

Autre joueur à prendre en considération sur ce tournoi, l’anglais, Ian Poulter, déjà titré à Finca Cortesin pour le Volvo World Match-Play 2011, et véritable spécialiste du genre.

Poulter ! Un habitué du Volvo World Match Play Championship

Déjà demi-finaliste des WGC-Accenture Match Play en février dernier, Poulter est un véritable terreur en match-play comme en atteste ses performances, et son attitude lorsqu’il joue pour l’équipe européenne de Ryder Cup, où justement le match-play prend une dimension encore plus passionnante.

Enfin, il faudra encore compter cette année encore avec le belge Nicolas Colsaerts, qui aura été un temps privé de ses clubs de golf, suite à un mouvement de grève observé à l’aéroport de Bruxelles, avant de finalement les récupérer à quelques heures seulement de son premier match.

Pour Nicolas, et de son propre aveu, il s’agit « d’une bonne semaine pour lancer sa saison » qui peine à décoller sur le PGA Tour, alors que pourtant le bombardier belge est l’un des « plus long driver » sur le circuit américain.

S’il admet avoir de bonnes sensations dans le jeu, il semblerait que la découverte d’un nouvel environnement soit plus long à appréhender que ne l’imaginait Nicolas en démarrant sa « carrière américaine ».

Sans être mauvaise langue, en dehors de ces trois golfeurs, les autres engagés sont moins connus du grand public, bien qu’ils s’agissent des meilleurs joueurs du début saison comme entre autre Chris Woods, Jamie Donaldson, Stephan Gallacher, Thorbjorn Olesen (peut-être le prochain McIlroy), et bien sûr le double-vainqueur du Ballantine’s et du Volvo China Open, Brett Rumford, n°1 de la Race to Dubai.

Les 24 engagés en provenance de cinq continents différents ont remporté la bagatelle de 120 tournois professionnels, et même si on trouve peu de joueurs du top-10 mondial, on dénombre une majorité de joueurs du top-50.

On regrettera simplement l’absence de joueurs tricolores non qualifiés pour participer à cet évènement.

Vraiment un championnat du monde ?

Vue du départ d'un trou sur le Thraccian Golf Course - Prise de vue de Francesco MolinariSans vouloir manquer de respect aux organisateurs, et au sponsor titre - Volvo - qui engage de très importants moyens pour monter une belle épreuve sur le continent européen, on peut réellement se poser la question de la lisibilité de cet évènement pour les amateurs de golf.

Le calendrier international compte déjà un WGC-Accenture Match Play en début de saison, comprenez WGC = Championnat du monde de golf !

Un tournoi qui réunit les 64 meilleurs golfeurs du monde dont Tiger Woods et Rory McIlroy qui ne manquent pas cette fois à l’appel.

Le « Volvo » porte pourtant le nom de championnat du monde, et comme on a pu le constater, n’accueille pas les meilleurs joueurs, ni la plupart des membres du PGA Tour.

En réalité, il conviendrait mieux de l’appeler championnat européen de Match-play, ce qui n’aurait rien de dégradant.

Cependant, cela se heurterait sans doute au paradoxe du tour européen qui peine à exister dans l’ombre du PGA Tour, et cherche à s’inventer une légitimité en-dehors des frontières européennes ou des pays historiques du tour.

N’oublions pas que ce tournoi a longtemps été organisé en Espagne, avant d’être délocalisé pour la première fois cette année…en Bulgarie, un pays qui a financé fortement cette épreuve pour promouvoir le tourisme golfique dans son pays.

Le déroulement du Volvo World Match Play Championship

La compétition est d’abord organisée sous forme de huit groupes de trois golfeurs qui disputent des matchs entre eux, afin de déterminer le meilleur des trois, et ainsi accéder aux quarts de finales élimination directe, formule retenue jusqu’à la finale, disputée dimanche.

Comme pour un championnat de match-play, le vainqueur est celui qui compte le plus grand nombre de trous remportés après 18 trous ou plus.

Tableau des Volvo World match-play Championship 2013

Cliquez sur le tableau ci-dessus pour l'agrandir

Certains « matchs » promettent d’être particulièrement spectaculaire, et en particulier, le 3ème match de la journée de jeudi entre les attaquants Henrik Stenson et Francesco Molinari dans le groupe « Greg Norman » ou le match suivant entre le tenant du titre, Nicolas Colsaerts et l’homme du début de saison 2012, Branden Grace dans le groupe « Ian Woosnam ».

Précisons que chaque groupe porte le nom d’une illustre gloire du golf : Seve Ballesteros (groupe jaune), Gary Player (groupe bleu ciel), Mark McCormack (groupe rouge), Assar Gabrielsson (groupe vert), Gustaf Larsson (groupe bleu foncé), Ian Woosnam (groupe marron), Greg Norman (groupe vert clair) et Arnold Palmer (groupe violet).

Le match d’ouverture du tournoi opposera l’espagnol Gonzalo Fernández-Castaño à l’anglais Jamie Donaldson à 12h05 heure locale.

Ils seront donc les premiers à s’élancer sur ce parcours inédit pour une épreuve du calendrier européen. Un parcours plutôt court avec deux/trois engagements délicats mais plutôt court et donc favorable aux birdies, et au spectacle...

Programme des matchs de jeudi et vendredi 

  • 1              1205       Gonzalo FDEZ-CASTANO  v   Jamie DONALDSON
  • 2              1220       Thorbjorn OLESEN  v Carl PETTERSSON
  • 3              1235       Henrik STENSON v Francesco MOLINARI
  • 4              1250       Branden GRACE v  Nicolas COLSAERTS
  • 5              1305       Bo VAN PELT v Richard STERNE
  • 6              1320       Peter HANSON v George COETZEE
  • 7              1335       Ian POULTER  v  Thongchai JAIDEE
  • 8              1350       Graeme McDOWELL v  Chris WOOD 

Vendredi                           

  • 9              0735       Jamie DONALDSON  v Brett RUMFORD
  • 10           0745       Carl PETTERSSON  v   Scott JAMIESON
  • 11           0755       Francesco MOLINARI  v  Felipe AGUILAR
  • 12           0805       Nicolas COLSAERTS  v Kiradech APHIBARNRAT
  • 13           0815       Richard STERNE  v Geoff OGILVY
  • 14           0825       George COETZEE  v Shane LOWRY
  • 15           0835       Thongchai JAIDEE v Thomas AIKEN
  • 16           0845       Chris WOOD v Stephen GALLACHER

 

  • 17           1240       Gonzalo FDEZ-CASTANO  v  Brett RUMFORD
  • 18           1250       Thorbjorn OLESEN   v  Scott JAMIESON
  • 19           1300       Henrik STENSON v  Felipe AGUILAR
  • 20           1310       Branden GRACE v Kiradech APHIBARNRAT
  • 21           1320       Bo VAN PELT v Geoff OGILVY
  • 22           1330       Peter HANSON  v Shane LOWRY
  • 23           1340       Ian POULTER  v  Thomas AIKEN
  • 24           1350       Graeme McDOWELL  v Stephen GALLACHER

Crédit photo : Volvo in golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2420
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.