Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Chronique de golfeurs

Trêve hivernale: Comment améliorer son jeu de golf pendant l’hiver?

Sans pour autant jouer sur la neige, il existe des solutions pour progresser l'hiver !

Si vous habitez dans une région, où quand le froid se fait sentir, vous êtes contraint de ranger vos clubs de golf au garage, cet article pourrait vous intéresser. Ne rangez pas trop vite vos clubs, et au contraire, profitez de cette période pour améliorer votre jeu de golf.

Si vous suivez quelques petits principes de bases, les mois de décembre, janvier et février pourront vous être utile, même si vous jouez relativement peu.

Si la période est justement à vous inciter à rester au chaud et moins à la pratique d’une activité d’extérieure, c’est justement le moment de penser spécifiquement à un des aspects les moins pris au sérieux par les golfeurs : la condition physique.

Préparez la saison à venir

A tort, trop de personnes pensent que le golf n’est pas un sport physique.

Oui, ce n’est pas un sport d’explosion comme le basket ou le football, mais le fait d’avoir, par exemple, de bons appuis sur les jambes peut se révéler être primordial.

Bien sûr quand on a vingt ans, cela peut sembler évident. Mais cet article est aussi destiné aux golfeurs qui ont dépassé la cinquantaine.

Quand on vieillit, les jambes sont les premières qui commencent à faiblir.

En particulier, pour les adeptes de la voiturette, et ceux qui prennent l'habitude ne pas trop marcher !

Rien d’étonnant à ce que lors des premières parties du printemps, le golfeur peu adepte des questions de condition physique ressente une certaine fatigue sur les cinq ou six derniers trous de sa partie…

En renforçant votre condition physique générale par des petits exercices d’aérobics, vous pouvez réussir à renforcer vos jambes, ce qui aura des conséquences sur la puissance de votre swing. (voir nos conseils sur la préparation physique)

Sans oublier que vous renforcerez votre cœur, et ainsi, serez plus frais pour aborder les premiers 18 trous du printemps.

Vous pouvez vous inscrire dans une salle de sport, et bénéficiez justement de tous les équipements nécessaires. Je vous suggère de vous adresser à un des coachs pour lui demander des exercices spécifiques pour la pratique du golf, et la marche.

45 minutes d’exercices pendant deux ou trois séances par semaines peuvent suffire pour obtenir de bons résultats.

Pour les plus aisés, pourquoi ne pas envisager de réserver un coach qui vous accompagnera sur ses séances d’entrainements. Ce sera plus motivant, ou en tout cas, une bonne raison pour être rigoureux, et tenir le programme que vous vous fixerez.

Prenez des cours

De la même façon, l’hiver est une très bonne période pour reprendre des cours de golf ! C’est peut-être même le meilleur moment pour travailler son swing.

Dans cette période, où les occasions d’aller sur le parcours sont moins nombreuses, c’est le moment pour opérer des changements ou des corrections sur son swing.

C’est plus intéressant de le faire dans cette période plutôt qu’en haute saison, où au contraire, vous avez envie de jouer, et de bien jouer !

Dans certains cas, vous pourrez même trouver des pros qui travaillent avec du matériel en indoor (simulateurs, vidéos…).

Il arrive que certains coachs proposent des prix packagés ou des stages hivernaux.

Travaillez la technique même sans aller au golf

L’erreur à proscrire au golf est de ranger vos clubs dans un placard pendant trois mois !

Ayez toujours un club près de vous pour répéter votre swing quand vous avez quelques minutes à temps perdu.

Si vous pouvez répéter votre swing au ralenti un peu tous les jours, c’est encore le mieux.

Visualisez, ressentez votre geste pour continuer à solliciter votre cerveau et votre mémoire musculaire, pour ne pas arriver en mars en ayant oublié ce qu’est un swing.

Le meilleur moyen de progresser au golf n’est pas forcément de taper quantités de coups au practice de mars à octobre, puis plus rien de novembre à février.

Vous progresserez davantage si vous arrivez à rester en contact avec les clubs sur des entraînements plus courts mais plus réguliers.

Si vous espacez trop vos séances d’entraînements, vous n’aurez pas le temps de mémoriser les fondamentaux de votre swing.

Par exemple, lors d’une de mes dernières parties, j’ai noté que je transférais mieux mon poids sur la jambe droite.

Mon cerveau a enregistré une légère pression sur le talon droit au moment du backswing, ce qui me permet d’être mieux équilibré pendant le swing.

Si je ne pratique plus pendant deux ou trois mois, je suis quasiment sûr que je vais oublier cette sensation, et quand je reprendrai l’entrainement, ce petit tip que je m’applique à moi-même sera oublié.

Si je commets une faute, il faudra recommencer.

Au lieu de progresser, je vais stagner car je devrais reprendre des choses que j’ai déjà vues.

Au golf, la progression passe par le fait d’ajouter des connaissances nouvelles aux précédentes, supposant que ces dernières sont justement acquises.

Pour les plus chanceux, profitez de la période pour vous entraîner sur simulateur.

En plus, vous pourrez mesurer vos distances, et votre régularité avec chaque club, ce qui pourra être utile quand vous rejouerez sur le parcours au printemps.

Enfin, au golf, il n’y a pas que le grand jeu ! C’est aussi l’occasion de travailler spécifiquement votre putting

Un simple tapis de practice en mousse installé chez vous peut vous permettre de travailler votre tempo, votre contact de balle, et votre consistance.

En conclusion, ne laissez pas la période hivernale vous contraindre au chômage golfique pendant trop longtemps, alors qu’au contraire, c’est justement cette période qui peut être propice à améliorer des petites choses au niveau physique ou technique qui peuvent se retrouver dès le printemps, et être un bénéfice pour le reste de votre saison.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2221
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.