Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Tommy Fleetwood remporte le HNA Open de France 2017

Tommy Fleetwood remporte le HNA Open de France 2017

Le sprint extraordinaire de Tommy Fleetwood s’est poursuivi au HNA Open de France 2017, où avec des conditions météorologiques épouvantables, il a « marché sur l’eau ». S’il fallait qualifier son jeu sur ces quatre jours, ceux qui conviendraient sans doute le mieux seraient « régularité, maîtrise et précision ».

Découvrez nos formules d'abonnements

Avec aucun bogey et un maximum de greens touchés en régulation pendant le dernier tour, il l’emporte avec un coup d’avance sur l’américain Uihlein, qui pouvait encore espérer aller en play off jusqu’au 18, ou son drive dans le rough, entraînait un deuxième coup dans le bunker, pour terminer avec un Par, insuffisant pour rattraper Tommy Fleetwood.

Le jeune anglais ne nous a gratifié d’aucun coups spectaculaires, si ce n’est sur le 2 où sa balle stoppe à quelques millimètres du trou en un, au contraire de ses poursuivants qui on enchaînés des exploits depuis les roughs, mais pendant que tommy était sur les fairways…

Après ce superbe résultat au National, il peut désormais se concentrer sur son principal objectif comme il l'a évoqué en conférence de presse post-tournoi.

L'homme de Southport va disputer « The Open » sur les links de « sa maison », et en tant que membre du top 20 mondial.

Une météo capricieuse, mais du ciel bleu pour honorer la victoire de Tommy Fleetwood

La météo a joué des tours pour cet Open de France, beaucoup de pluie et de vent, pour terminer avec du soleil afin de saluer la victoire de Tommy Fleetwood.

Photo JeudeGolf.org : Tommy Fleetwood Open de France 2017

À l’issue du 2eme jour, le joueur de 26 ans, qui a terminé quatrième à l'US Open il y a deux semaines, a réalisé un 68 pour se positionner juste derrière l'américain Peter Uilhein et l'espagnol Adrian Otaegui. Fleetwood n'a fait qu'un seul bogey pendant ces 36 premiers trous au Golf National, et tient très clairement la forme de sa vie.

Le troisième tour, joué sous un déluge de pluie et des rafales vent, n’a pas plus épargné Tommy Fleetwood que les autres leaders. Grâce à la régularité de ses mises en jeu et ses greens pris en régulation, il a su pourtant maintenir sa troisième place au leaderboard, à un coup derrière Alexander Björk et Peter Ulhlein.

Même météo au début de ce dernier tour au Golf National, décidément la pluie n’aura pas épargné les joueurs pendant cet HNA Open de France 2017. Après s’être emparé de la première place au trou N° 3, et alors que le ciel de St Quentin devenait plus clément, Tommy Fleetwood a su maîtriser la concurrence avec assurance.

Seul au départ du 18, Peter Ulhlein qui se sera accroché jusqu’au bout, pouvait encore rejoindre Tommy Fleetwood pour aller en play off, son deuxième coup depuis le bunker, consécutif à son drive dans le rough, lui a enlevé tout espoir de soulever la coupe.

En dehors de la régularité et de la précision de Tommy Fleetwood, nous avons assisté à des coups d’anthologie de la part de ses concurrents, à commencer par le birdie d’Alexander Björk suite à une approche qui rentre depuis le rough sur le 7, ou encore l’eagle sur le 13 de Lee Westwood, après un coup sorti du rough.

Premier Français, Michael Lorenzo-Vera n’était pas en reste, avec lui aussi, et entre autre, un magnifique birdie sur le 18, ce qui lui permet de terminer co-troisième avec Alexander Björk, en -8. Michael Lorenzo-Vera assure ainsi sa participation au British Open à partir du 20 juillet prochain.

Cheveux longs et look décalé pour le sympathique rêveur

Les cheveux longs et le look décalé de Tommy Fleetwood, son sourire et son air malicieux, en disent déjà long sur ce jeune golfeur de 26 ans qui semble tout droit sorti d’un roman de Lewis Carroll. Cette saison 2017 sera elle pour ce sympathique rêveur, celle de Tommy au pays des merveilles, ou plutôt, aux golfs des merveilles ?

Photo JeudeGolf.org : Tommy Fleetwood Open de France 2017

Enfant, il avait l'habitude de se faufiler sur le Royal Birkdale pour jouer quelques trous, avant que des membres ne le repére et le fasse déguerpir.  On le retrouvera dans quelques jours, le 20 juillet 2017, mais cette fois comme le favori régional pour devenir le premier Anglais à gagner le British Open depuis un quart de siècle, et la troisième victoire de Nick Faldo.

La quatrième place de Tommy Fleetwood à l'US Open en juin dernier, signifiait le chemin parcouru par ce jeune rêveur de Southport depuis son enfance.

Né à Southport, en Angleterre, il est golfeur professionnel depuis 2010. Il a remporté deux tournois du Tour européen et a également remporté l'Open du Kazakhstan 2011 sur le Challenge Tour. Tommy est aussi un amoureux des chiens, et est sur le point de se marier en octobre prochain.

Quand on l’interroge sur ses cheveux longs, Tommy répond en toute simplicité : « Mon père est devenu chauve, alors je veux tirer le meilleur parti de mes cheveux tant que c’est possible ».

Et sur son look : « J'aime pousser les limites de la mode dans le golf. C'est un peu amusant, n'est-ce pas ? J'ai essayé le look bandana, et maintenant j'aimerais porter un pantalon conique aussi. Le golf se déplace vers l'avenir avec de nouveaux formats et de nouvelles règles, alors pourquoi pas à la mode également ».

Photo JeudeGolf.org : Tommy Fleetwood Open de France 2017

Au début de la carrière de Tommy Fleetwood, son père Pete Fleetwood était son cadet. Toutefois, ce partenariat a pris fin en 2011. Pete a longtemps travaillé sur des chantiers de construction. Ces années ayant mis à mal ses genoux, Pete a utilisé un chariot pour porter les sacs de Tommy sur les parcours. Ce n'est pas permis sur l’European Tour, alors le partenariat entre le père et le fils a dû malheureusement cesser.

Une ascension aussi rapide que méritée

Son ascension à la 21eme place du classement mondial, le meilleur classement de sa carrière, indique les énormes progrès qu’il a fait au cours des neuf derniers mois. En septembre, Tommy Fleetwood était tombé au 188e rang, et l'un des talents les plus prometteurs d'Angleterre risquait d'être gaspillé. Après cet Open de France, il devrait être 15e mondial.

« Beaucoup de choses me sont arrivés vraiment. Je pense qu'il est facile de perdre le chemin. Il est très facile de quitter votre propre chemin, et avant que vous le sachiez, vous êtes trop loin vers le bas. Et c'est un long chemin en arrière. Je suis revenu plus tôt que ce que je pensais, alors ça a été vraiment sympa ».

Photo JeudeGolf.org : Tommy Fleetwood Open de France 2017

Avant son excellent résultat à l’US Open, nous avions déjà eu l’occasion dans notre article consacré à l’Abu Dhabi HSBC Championship, remporté par Tommy Fleetwood en janvier dernier devant Dustin Johnson, d’objectivement envisager que 2017 pourrait être l’année de la consécration pour Tommy Fleetwood.

Depuis, il a réalisé également en mars, une belle deuxième place au WGC Mexico Championship, derrière le N°1 Mondial Dustin Johnson. Mais la consécration suprême pour Tommy Fleetwood serait de briller dans « son Open », le British, qui se jouera là où enfant il a fait ses premiers pas de golfeur, au Royal Birkdale.

Les points négatifs n'ont clairement plus de place dans le mental de Fleetwood. En 2016, il était inondé par eux, avant de décider de quitter l'écurie de Pete Cowen et de retrouver son ancien entraîneur, Alan Thompson.

« De toute façon, tout va bien dans ma vie en ce moment. Je me suis fiancé, nous attendons un bébé, ma fiancée est aussi mon agent, mon caddy est mon meilleur ami, donc c'est bien plus facile de jouer au golf dans ces conditions ».

En route vers « son Open », le British

Dans ses projets, l'ambition de faire un résultat à Birkdale vient d'abord. « J'avais déjà vraiment essayé de me qualifier pour l'Open en 2008 », a déclaré Fleetwood. « J'avais 17 ans et, venu de nul part, je suis arrivé à la finale du championnat amateur ».

Battu dans cette finale par le Néerlandais Reinier Saxton, l’espoir d’avoir une carte pour le British s’envole. C’était déjà à Birkdale « son Open », à quelques kilomètres d’où il a grandi sur la côte du Lancashire. Et depuis il a attendu, et rêvé…

« Ouais, cette année ce sera spécial. Il y a un an, je n'étais même pas en mesure de l’envisager, et pour être honnête, je me suis mis à penser à ce sujet maintenant. Mais, bien sûr, ce sera bien d'y aller en forme et d'avoir déjà affronté un majeur pour la première fois ».

Photo JeudeGolf.org : Tommy Fleetwood Open de France 2017

Tommy Fleetwood sait qu'il y aura beaucoup plus d'espoir sur lui maintenant, avec non seulement sa famille et ses amis qui jusque là étaient ses soutiens. « Ce sera bien », a t-il dit. « C'est mieux que quand les gens s'attendent à me voir manquer le cut ».

« J’ai joué le parcours il y a quelques mois avec mon père et il y avait des affiches qui faisaient la publicité des joueurs qui vont y être. L'un d'eux c’était moi,  et j'ai dit : « Papa, c'est bizarre! » Je devrais m'habituer à être là-bas maintenant ».

Après ce magnifique succès à l’Open de France, prochain rendez-vous à ne pas manquer avec Tommy Fleetwood, ce sera donc au British Open, le 20 juillet prochain à Birkdale, « son Open »…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 953
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.