Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

Titleist: D’un vainqueur de Majeur à un autre – Toujours les meilleurs?

Adam Scott nouveau maître d'Augusta avec Titleist

En fin de saison dernière, Accushnet (propriétaire de la marque Titleist) et Rory McIlroy prenaient le soin d’annoncer la fin d’une longue et fructueuse association. Le nouveau numéro un mondial quittait alors le giron de sa marque fétiche pour répondre aux sirènes de son nouvel équipementier, Nike Golf. 

Toute l’attention s’est alors portée sur ce nouveau tandem, laissant Titleist privé d'un grand champion, et d’un vainqueur de Majeur comme porte-drapeau.

C’était sans compter sur le formidable vivier de talents de la marque…

De ce ménage à trois, entre McIlroy, Nike et Titleist, on aurait pu penser que le dernier nommé était le grand perdant médiatique de ce mercato golfique très animé.

Le départ d’un numéro un mondial tout juste auréolé d’une victoire en majeur au US PGA Championship de Kiawah Island n’avait rien d’une bonne nouvelle, et même si cela n’a pas été vraiment vécu comme un drame pour la marque Titleist.

Quelques mois plus tard, on comprend mieux pourquoi, et on pouvait même s’en douter un petit peu !

Le conte de fées entre Nike Golf et McIlroy a très vite tourné au psychodrame.

Le nord-irlandais a été la cible de toutes les pressions et attaques du milieu du golf, dans l’attente de la confirmation immédiate des performances incroyables du « gamin ».

C’est d’ailleurs un petit peu de sa faute.

Le talentueux Rory a parfois tendance à laisser aller son extrême confiance en lui vers de la nonchalance, comme lorsqu’il saute d’un taxi, et arrive quelques secondes avant le départ de son match décisif de Ryder Cup à Medinah, quand tous les autres se préparent depuis de longues minutes sur le putting green…

Ce qui a souvent pour effet d’attiser les commentaires acerbes, dès que les performances cessent d’être exceptionnelles pour être simplement normales.

Avec des résultats très moyens, voire franchement mauvais, deux cuts manqués dès ces deux premiers tournois de 2013, un abandon très critiquable au Honda Classic, la perte de son statut de numéro un mondial, puis un Masters raté, McIlroy a surtout amené des critiques envers son nouvel équipementier.

D’ailleurs, Sir Nick Faldo avait été le premier à prévenir le jeune homme, et s’inquiéter du fait qu’il changeait trop tôt de matériel de golf.

Résultat, aujourd’hui, c’est Nike Golf qui paye l’addition !

Au premier rang des critiques faites à McIlroy, on parle pratiquement tout de suite de la question de ses choix de clubs de golf.

A l’inverse, Tiger Woods qui a conquis trois victoires depuis le début de l’année 2013, récupéré son titre de numéro un mondial, et terminé à une bonne 4ème place au Masters d’Augusta n’est jamais questionné sur son matériel, alors qu’il s’agit du même équipementier.

Pendant ce temps, Titleist sans rien faire, a même vu son image se renforcer, alors que c’est Nike qui a dépensé 250 millions de dollars en efforts de marketing et de sponsoring.

Tous les vrais amateurs de golf savent que les clubs et bois de parcours Titleist bénéficient d’une bonne image de marque, mais aussi à tort ou à raison, d’une meilleure image que celle dégagée par Nike ou d’autres marques plus récentes.

Titleist n’a jamais semblé céder à la panique pendant cette période de transition !

Dernier vainqueur de majeur avant le début du Masters, Titleist a laissé filer une étoile vers d’autres cieux, en attendant de se frotter les mains à la prochaine étoile qui commencerait à briller!

Et il ne leur a pas fallu attendre longtemps ! Car si McIlroy était une de leurs meilleures armes, Adam Scott était un véritable volcan en sommeil.

Adam Scott, vainqueur du Masters d'Augusta

A 32 ans, cela faisait déjà près d’une décennie que l’on attendait l’explosion de ce longiligne, mais surtout très talentueux golfeur australien.

Longtemps, il a partagé le même coach que Tiger Woods, à savoir, Butch Harmon, et longtemps, on a commenté les similitudes entre les swings des deux joueurs, tout simplement pour vanter le fait qu’Adam Scott avait le potentiel pour être le meilleur adversaire de Tiger.

Parfois malchanceux comme au Masters 2011 ou pire au British Open 2012, Adam Scott aurait déjà dû compter quelques victoires en majeur.

Après sa victoire de dimanche à Augusta, et son compteur débloqué, l’australien propulsé numéro 3 mondial offre une nouvelle victoire retentissante à Titleist, qui est même invaincu sur les deux derniers Majeurs disputés en tant que fournisseur de matériel.

De McIlroy à Scott, les Majeurs passent, les hommes passent, mais à la fin, Titleist engrangent les victoires avec son driver 913 D3, et contrairement à certains golfeurs sous contrats, Adam Scott joue bien des bois de parcours Titleist, et non pas un TaylorMade à tête blanche rangé dans un capuchon d’une autre marque, ce qui ne trompe plus personne.

Adam Scott et FootJoy

Enfin, l’autre raison qui inspire confiance à Titleist, en plus de compter des golfeurs comme Adam Scott dans ses rangs pour remplacer le trublion McIlroy, c’est le nombre de golfeurs qui jouent avec des balles ou des clubs de la marque : 

  • Titleist a équipé en balles 52 des 93 joueurs au départ, soit quatre fois plus que son concurrent suivant (12). 
  • Titleist était aussi en tête pour le nombre de joueurs ayant choisi ses fers (19) et ses wedges (83). 
  • FJ s’est à nouveau affirmé comme la chaussure de golf n°1, équipant 52% du champ de joueurs du Masters. 
  • Des ambassadeurs Titleist ont remporté trois des quatre derniers majeurs (U.S.Open et PGA Championship 2012, 2013 Masters). 
  • Avec 268 mètres de moyenne, Adam Scott a fini dans le top-20 au drive, et terminé 1er pour les greens en régulation (76,4 %). 
  • En tête du classement pour la régularité au drive, un autre ambassadeur Titleist, Tim Clark (84 %) 

 

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes !

Quand on s’intéresse aux questions du matériel de golf, et au-delà des questions de part de marché, et de ventes de clubs de golf gonflées par le marketing, on peut réellement s’interroger sur le fait suivant :

Titleist est-elle la meilleure marque de matériel de golf en termes de qualité OU Titleist est-elle la marque la plus pertinente au moment de choisir des golfeurs professionnels pour la représenter sur le tour ?

A vous de vous faire votre opinion !

En conclusion, la victoire d'Adam Scott au Masters d'Augusta pourrait bien avoir une incidence décisive sur l'image de marque de son équipementier à long terme.

Concernant Nike Golf, on ne peut pas non-plus être inquiet sur leur capacité à transformer en ventes, les succès de Tiger Woods, et les efforts marketing spectaculaires initiés en 2013.

D'ailleurs, à cette heure, il est trop tôt pour dire qui sera gagnant ou perdant. Il semblerait même que tout le monde puisse tirer son épingle du jeu.

Laurent Agostini, fondateur de jeudegolf.org

A propos de l'auteur :

Laurent Agostini, édite le site jeudegolf.org depuis juin 2010, site entièrement dédié à l'univers du golf (matériel, conseils, actualités, séjours).

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2577
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.