Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Tiger arrêté par la police ! De grâce, n'abîmez pas votre légende

Tiger ! Arrêtez de faire n’importe quoi avec votre carrière !

Lundi matin 7h18, la police de la route de Palm Beach County a annoncé avoir procédé à l’arrestation d’un conducteur sous influence, sans préciser s’il s’agissait de drogue ou d’alcool. Cet automobiliste imprudent n’était autre que Tiger Woods. Il a été relâché à 10h50…

Découvrez nos formules d'abonnements

Tiger Woods arrêté par la police de la route au petit matin

Depuis décembre 2009, et la révélation de ses relations extra-conjugales, la descente aux enfers de Tiger Woods ne semble pas pouvoir s’arrêter. 

Génie du golf des années 90,2000 et 2010, Woods est l’ombre de la légende qu’il a été depuis maintenant quatre ans, enchaînant les blessures, les opérations, et les retours avortés.

Sans répéter qu’il n’a plus remporté de majeurs depuis l’US Open 2008, Tiger n’est plus le tigre déjà parce qu’il n'a pas été en mesure de disputer une saison complète depuis trois ans.

Coupé des seules personnes qui pouvaient encore l’aider, à commencer par son ex-femme Elin Nordegren, puis son cadet Steve Williams, et enfin ses entraîneurs d’origines Butch Harmon ou Hank Haney, Woods paraît plus seul que jamais.

Et cela, sans parler de la perte de son père et mentor, Earl, qui lui fait terriblement défaut aujourd’hui !

Personne ne peut mettre en doute le talent de Tiger club en mains.

De 1998 à 2008, il a été au-dessus de tout et de tout le monde ! Il a révolutionné le jeu de golf à un point que personne n’aurait imaginé. Nous lui devons tout !

Il nous doit aussi une fin honorable, et de ne pas terminer dans les tabloïds avec une photo le montrant en délinquant de droit commun.

La semaine passée encore, il assurait vouloir tout faire pour redevenir un golfeur professionnel.

Pourtant, ses actes traduisent une autre volonté que celle de sa parole.

Il a contre lui d’avoir subi de trop nombreuses interventions chirurgicales, et à tel point que ceux qui l’ont approché de près ces derniers mois comme Benoit Vincent, se demandent comment il fait pour tout simplement marcher.

Ne doutons pas que le tigre ait mal ! Sans mot dire, il souffre doublement.

D’abord, dans son corps mais aussi dans son être, car sans doute qu’il ne l’admet pas complètement, mais il ne supporte plus… de ne plus être Tiger mais seulement Monsieur Woods.

Jack Nicklaus comme d’autres illustres golfeurs avaient déjà conseillé amicalement à Woods d’envisager de swinguer avec moins de virulence, pour au contraire durer et jouer sur ses autres talents comme le petit jeu ou le putting.

Même à 41 ans, sans être plus le plus long frappeur du tour, Woods avait encore un avenir et des possibilités pour revenir à un bon niveau.

Il les a toujours, mais il doit faire le choix de s’entourer au lieu de rester seul.

On le croyait reparti sur des bonnes bases avec la skieuse Lindsay Vonn. D’ailleurs, cette union a coïncidé avec une bonne phase dans la carrière du golfeur redevenu numéro un mondial en 2013, certes sans gagner de majeur.

Une énième rupture l’a de nouveau plongé dans une forme de dépression larvée, non admise, et cachée dans une forme de solitude.

Vous ne le savez sans doute pas, mais Woods passe le plus clair de son temps seul à jouer à des jeux vidéo sur sa console dans sa grande résidence floridienne.

Il a beau être un homme très riche. Woods souffre de désœuvrement. Son implication dans l’architecture de nouveaux parcours, et sa nouvelle société TGR ne semble pas suffire à le remplir ou que très partiellement.

Woods du temps de sa superbe en compagnie de Steve Williams : un duo qui n'aurait jamais du se décomposer.

Pour un athlète de haut niveau qui depuis l’enfance s’est rêvé une vie de sportif, comment pourrait-il en être autrement ? Woods ne s’est pas rêvé en business man, même si par la force des choses, il l’est devenu.

Un soir de décembre 2009, quelque chose de fragile s’est cassé dans la vie de Woods, son image de modèle parfait !

Le golf est un « mind game ».

Au plus haut de sa carrière, Woods n’était pas seulement supérieur en tant qu’athlète, il l’était aussi d’un point de vue mental. Ses adversaires avaient peur de lui, et cela contribuait à lui donner facilement un ou deux coups d’avances !

Après l’épisode des révélations sur sa vie sentimentale, Woods est devenu l’un des sportifs les plus haïs des Etats-Unis juste derrière Lance Armstrong.

Au lieu d’être craint ou adulé, son statut a changé.

Il devient urgent que Tiger prenne une décision et s’y tienne.

Soit il renonce pour blessure, personne ne lui en voudra, et tout le monde honorera son palmarès et tout ce qu’il a accompli. Qu’importe qu’il batte le record de Nicklaus. Woods a de toute façon réussi.

Soit il continue et il met en place autour de lui une équipe entière dédiée à le soutenir, et s’investir corps et âme pour lui.

Cette nouvelle mésaventure ne fait qu’illustrer sa solitude.

En mars dernier, il déclarait dans un magazine qu’Elin Nordegren, son ex-femme était aujourd’hui sa meilleure amie, et beaucoup communiqué avec elle. Ses priorités avaient changé. Ses enfants étaient sa priorité.

C’est sans doute en partie vrai, mais si les stars révélaient la vérité dans les magazines people, elles ne se feraient pas arrêter un mois plus tard en état d’ébriété !

Personne ne peut savoir ce que Woods a en tête !

Ce n’est peut-être même pas très clair pour lui en ce moment.

La carrière, la vie d’un sportif de haut niveau est faite de haut et de bas. Woods a parfaitement géré la phase ascensionnelle de sa vie sportive. Il peine avec la descente.

Quoi qu’il décide de continuer ou d’arrêter, on sera derrière lui pour rendre hommage au héros du sport moderne qu’il a été et qu’il peut encore être. Mais de grâce, qu’il arrête de se saborder !

Tout le monde peut prendre une cuite. Woods n’est qu’un être humain avec ses failles. Mais comme il est Tiger, il doit être plus prudent, et ne pas se montrer en public sous son plus mauvais jour, sauf si c’est une façon d’appeler à l’aide…

Quelques jours plus tôt, suite à une conversation qu’il avait eu avec Woods, Nicklaus se sentait malheureux de voir le champion incapable de tenir debout plus dix minutes sans avoir mal, malheureux de ne pas le voir concourir pour éventuellement battre son record, et même incertain quant à la suite de sa carrière.

Sans présager de l’avenir, admettez que ce nouvel épisode ne va pas dans le sens d’un retour imminent à la compétition ! 

Crédit photo : Mark Newcombe

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1040
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.