Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

The Players Championship : Le 17, le plus spectaculaire des par-3

Dompter le green du 17 à Sawgrass ! Le challenge du futur vainqueur du Players Championship 2014

Alors que l’on dénombre plus de 30 000 parcours de golf dans le monde, certains parcours et même certains trous sont plus célèbres que d’autres. C’est le cas du trou numéro 17 du parcours du TPC de Sawgrass qui accueille le Players Championship depuis 1982, un tournoi considéré par beaucoup comme le cinquième majeur.

Le Players Championship est intimement lié au parcours de Sawgrass, car c’est « réellement dans ce stade de golf », que le tournoi a pris ses lettres de noblesses.

En 1974, Jack Nicklaus fut le premier vainqueur du tournoi, quand il était encore disputé au Atlanta Country Club.

Bien que sa victoire comme Sam Snead fût épique, c’est véritablement, huit ans plus tard, quand le PGA Tour qui a la particularité d’être le propriétaire et l’organisateur de cet événement, a décidé d’en faire un tournoi récurrent à la même date, et sur le même golf, que le Players est devenu ce qu’il est aujourd’hui, à savoir l’un des plus beaux rendez-vous de golf de la saison.

  • Beau ! Par la qualité du champ de joueurs qui sont présents chaque année pour relever le défi.
  • Beau ! Par la qualité du parcours qui à l’instar du Masters, et à la différence des autres majeurs, est toujours disputé dans le même stade, ce qui fait que l’on parle de plus en plus souvent de cinquième majeur.

Statut qu’il n’aura pourtant probablement jamais, surtout depuis l’éclosion du golf en Asie, région qui milite activement pour rééquilibrer en sa faveur la répartition des majeurs dans le monde.

Soit trois aux Etats-Unis, un en Grande-Bretagne, et zéro dans le reste du monde !

Etat de fait qui nous permet de souligner, une fois de plus, le mérite des organisateurs de l’Evian Championship, Franck Riboud en tête, pour avoir réussi à organiser en Europe Continentale, France, en Haute-Savoie, et à Evian-Les- Bains, un cinquième majeur de golf féminin, alors que plus que chez les garçons, la domination des asiatiques se fait sentir.

Cependant, le Players n’a pas nécessairement besoin d’un statut de Majeur.

A force, il est de plus en plus considéré comme un tournoi à part, et justement au-delà des grands champions qui ont remporté cette épreuve (Jack Nicklaus trois fois, Tiger Woods deux fois, Fred Couples deux fois, Davis Love III deux fois…), c’est le lieu qui a marqué l’histoire, et en particulier, ce fameux trou 17, un par 3 en île, long de 125 mètres.

En soi, ce trou n’a rien d’un monstre !

Sa longueur n’est pas exceptionnelle. En revanche, le Players se gagne ou se perd sur ce trou depuis des années.

Encore l’an passé, dans le mano à mano qui a opposé Tiger Woods (finalement vainqueur) et Sergio Garcia (finalement perdant), le trou 17 a joué un grand rôle dans l’écriture du scénario.

Au cours de l’édition 2013 du Players, Sergio Garcia craqua littéralement sur ce trou, en envoyant deux fois consécutivement sa balle dans l’eau, alors que la distance n’était pas rédhibitoire, pas plus que la largeur du green qui est de 24 mètres, surtout pour un golfeur professionnel de l’expérience et du talent de l’espagnol.

En soi, ce n’est qu’un trou de golf comme les autres ! Mais pas un dimanche où vous jouez pour 1,7 millions de dollars de primes pour le vainqueur devant des milliers de fans chauds comme la braise, et devant des millions de téléspectateurs qui attendent de voir lequel des gladiateurs va périr dans l’arène !

Plus qu'un trou de golf, une arène !

La grande force des par-3 par rapport à tout autre trou de golf, c’est que déjà, ils peuvent être plus courts, et permettre la création tout autour du fairway et du green, de véritables stades, où s’amassent ces milliers de fans de golf.

Le golf se veut un sport moins « populaire » que le football.

N’empêche que tous les diffuseurs et les fans de golf sont contents des images et des ambiances que ce type de trous peut offrir.

A titre d’exemple, la chaîne américaine NBC attribue onze caméras pour ce seul trou, afin de ne rien manquer de la dramaturgie du lieu et des acteurs.

A chaque coup tapé par un pro, ils sont des dizaines à hurler « Go, Go, Go » comme si leurs voix pouvaient suffire à porter la balle au-dessus des flots, créant une ambiance assez folle pour un tournoi de golf, alors que la plupart du temps, les commissaires de parcours ne cessent de réclamer le silence.

Véritable trou signature du parcours de Sawgrass, le 17 aussi appelé « The Island Green », sorte de péninsule, requiert pour la plupart des pros, un pitching wedge, pourtant, un autre élément est déterminant au moment de taper le bon coup de golf : la gestion du vent !

Comme la péninsule est logiquement au beau milieu de l’eau, et loin des arbres, le vent joue un rôle considérable dans la sélection du club, et du coup à jouer.

Les greenkeepers témoignent du fait que chaque année, ce sont plus de 100 000 balles qui sont récupérées dans le bassin !  

En mai 2007, toujours dans le cadre du tournoi professionnel, les golfeurs ont battu le record du nombre de balles mises à l’eau avec 50 balles perdues contre 45 en 2000.

Et dire qu’à l’origine, l’architecte du parcours, Pete Dye n’avait pas du tout prévu d’en faire une péninsule !

Au départ, le green était entouré de sable, un élément indispensable pour un parcours de golf, mais avec le temps, le sable s’est échappé laissant un large cratère, et c’est là que devant le fait accompli, Pete Dye dut accepter l’idée d’un trou en île.

Particularité ! Le green conserve un petit bunker frontal qui ajoute à la difficulté visuelle du trou.

Dans les faits, les pros prennent très rarement ce bunker.

Les chiffres du 17 !

A la lecture des statistiques de l’édition 2013, pour l’ensemble de quatre tours joués, on ne dénombre que trois balles jouées dans ce bunker sur 440 tentatives.

D’ailleurs, le taux de green en régulation a été de 83,4%, soit 73 coups qui n’ont pas atteint le green, dont 43 dans l’eau.

La moyenne de score du trou a été de 3,06, soit la neuvième moyenne du tournoi sur dix-huit trous.

La moyenne de score du trou a été de 3,06, soit la neuvième moyenne du tournoi sur dix-huit trous.

Dans l’immense majorité des cas, les pros arrivent à faire le par (292 en 2013).

Pour le birdie, statistiquement, il est avéré que plus le drapeau est en fond de green, et plus les chances sont élevées, alors qu’à l’inverse, quand le drapeau est en avant, et près du bord, ces dernières réduisent de moitié.

Ce dimanche, il ne serait pas étonnant que le successeur de Tiger Woods au palmarès du Players Championship, soit justement celui qui manœuvre le mieux sur ce trou parmi les leaders du dernier tour.

Leaders parmi lesquels, nous ne retrouverons pas Jason Day et Victor Dubuisson, tous deux forfaits au même titre que le numéro un mondial pour blessure, ils seront néanmoins 144 à concourir, dont une majorité d’américains (93) contre dix-neuf autres nations avec l’Australie en tête (10), Adam Scott ayant déjà remporté ce prestigieux tournoi en 2004, soit tout juste dix ans !

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2164
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.