Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

The Open Championship: Ça passe ou ça casse sur le premier tour!

Qui soulèvera la Claret jug dimanche ?

Le 142ème Open Championship s’est ouvert ce jeudi à Muirfield, et le premier tour a déjà été cause de beaucoup de tracas pour bon nombre de golfeurs engagés sur ce troisième majeur de la saison.

Les conditions de jeu ont rapidement été au centre de bons nombres de discussions pour tenter d’expliquer les scores très élevés de certains joueurs sur ce parcours typiquement écossais.

Des conditions que l’on pourrait qualifier de fermes et rapides, ce qui impacte directement le jeu qu’il faut mettre en place pour sauver des pars, et éviter les bogeys.

Et à ce petit jeu, c’est un américain, tout juste sorti d’un play-off perdu la semaine passée, qui a tiré son épingle du jeu : Zach Johnson qui rentre au club-house avec la meilleure carte de score du premier tour, soit un brillant 66 (-5).

Si en tête du leaderboard, ce bon score ne lui permet de n’avoir qu’un seul coup d’avance sur ses poursuivants, plus loin, les scores sont déjà éliminatoires pour bon nombres de favoris, qui ne passeront certainement pas le cut vendredi.

Il faut comprendre à propos de ce premier tour du British Open 2013, que les meilleurs scores ont été réalisés majoritairement sur les parties du matin.

Au fur et à mesure de l’avancement de la journée, le links a eu tendance à sécher avec le beau temps, très apprécié par les spectateurs, moins par les golfeurs…

Les joueurs ayant effectivement du mal à tenir la balle sur des fairways de plus en plus fermes, et des balles faciles à contrôler pour les arrêter près des trous sur les greens.

Ces conditions de jeu inégales ont donc engendré des écarts déjà considérables.

Climat chaud à Muirfield

L’homme du jour :

Zach Johnson a commencé sa partie en jouant -5 sur les sept premiers trous de l’Open, en particulier marqué par un eagle sur le cinquième trou.

Chaud bouillant au putting, l’ancien vainqueur du Masters n’a jamais réellement gaspillé de coup tout au long de sa partie, rentrant finalement avec ce score de -5 au bout de 18 trous.

Le revenant du jour :

Mark O’Meara, encore un américain qui s’illustre en terre écossaise, lui qui fût propriétaire de la Claret Jug au Royal Birkdale en 1998, et qui se rappelle au bon souvenir de tous avec une belle carte de 67, jouée tout à l’expérience…

Un putt pour eagle au 17 ayant bien sûr fortement contribué à ce bon résultat pour ce vétéran du tour. Sacré performance pour ce joueur de 56 ans, connu pour être un bon ami de Tiger Woods.

A quoi peut-on s’attendre au cours du second tour

Alors que la météo n’annonce pas de pluie dans les prochaines heures Muirfield, le parcours peut juste continuer à être de plus en plus ferme.

On peut donc s’attendre à voir les scores s’envoler.

Pour gagner ce 142ème Open Championship, il faudra donc limiter la casse, un peu comme a su le faire, un certain Tiger Woods, auteur d’une bonne partie ce jeudi.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2129
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.