Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf féminin

Superbe 3ème place au Kingsmill Championship pour Karine Icher

Karine Icher accroche un très beau top-3 au Kingsmill Championship 2012

Depuis son retour sur le LPGA Tour, on sentait bien que la française serait très rapidement capable de se hisser au plus haut niveau du golf féminin mondial. Déjà à Evian, on l’avait trouvé sereine, à la fois dans sa nouvelle vie de maman, et sa vie de golfeuse professionnelle.

Les résultats ne se sont donc pas fait attendre, et Karine accroche une superbe 3ème place sur un évènement de la LPGA au Kingsmill Championship, disputé à Williamsburg en Virginie.

Parti en 13ème position au matin du dernier tour, la golfeuse française allait réaliser son meilleur tour du tournoi en 65, pour terminer à seulement deux coups des principales animatrices pour la victoire : la célèbre américaine Paula Creamer, actuellement en très grande forme et la coréenne Jihay Shin.

Les deux femmes vont d’ailleurs se disputer la victoire sur un play-off en mort subite sur le trou numéro 18.

La performance de Karine est notable, car hormis Angela Stanford qui a joué en 64, aucune autre golfeuse n’a rendu une aussi bonne carte sur le dernier tour, qui est toujours le plus compliqué sur une compétition de golf professionnelle, en raison de la pression et des positions des drapeaux sur les greens, volontairement complexifiés par les organisateurs.

Karine termine au leaderboard devant des joueuses de très haut niveau. Elle domine notamment les japonaises Miyazato, les américaines Angela Stanford, Stacy Lewis et Lexi Thompson, ou encore l’espagnole Azahara Munoz.

Alors que des vedettes du tour comme Christie Kerr ou Michelle Wie n’avaient même pas passé le cut !

Pour rendre une carte décisive en 65, Karine Icher a dû compléter pas moins de sept birdies pour aucun trou au-dessus du par !

Sa journée avait très bien commencé, puisqu’elle réussissait à rentrer un birdie, dès le premier trou du jour sur ce parcours par 71.

En réalité, le podium de Karine a commencé à se dessiner la veille du dernier tour, car elle avait déjà mis en place le jeu, qui allait lui permettre de jouer très bas le jour suivant.

Avec 16 greens pris en régulation, le samedi et le dimanche, la française avait le niveau de précision nécessaire du tee au green, pour qu’il n’y ait plus qu’à rentrer des putts pour birdie ou pour sauver le par.

Avec seulement 28 putts pour la journée de dimanche, quand on sait qu’en moyenne sur un bon tour, il faut entre 30 et 32 putts à une bonne joueuse ou même un bon joueur de golf, Karine Icher a donc su faire « chauffer le putter » pour remonter dix positions en un tour, et terminer à la 3ème place.

Depuis son entrée sur le LPGA Tour en 2003, Karine est toujours à la recherche de sa première victoire, et justement ce week-end lui sans doute permis de constater qu’elle s’en était rapprochée à grand pas !

Son absence des fairways en raison de sa récente maternité a sans doute eu un effet positif sur son jeu de golf.

Comme elle le commentait lors du point presse de l’Evian Masters, elle avait dû revenir aux fondamentaux pour retrouver les bonnes sensations, mais aussi dû segmenter son mode de vie avec l’arrivée de sa petite fille, pour réserver la bonne place à sa vie de famille et sa profession de golfeuse.

Visiblement, la nouvelle Karine Icher a franchi un palier qui pourrait être décisif pour la suite de sa carrière sur le LPGA Tour.

La France du golf féminin a besoin du leadership de Karine pour le développement de notre sport dans l’hexagone, et cela dépasse même le cadre du seul golf féminin.

A ce jour, aucun golfeur français ne défend régulièrement ses chances sur le circuit professionnel nord-américain, mis à part Karine !

Crédit photo : Avec l'aimable participation de Karine Icher

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2539
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.