Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Chronique de golfeurs

Test du chariot de golf électrique Stewart X9 Follow

Test du chariot de golf électrique Stewart X9 Follow

A la suite d’un article sur le test du chariot Caddytek, j’ai eu le plaisir de recevoir une proposition d’article d’un fidèle lecteur, le docteur Jean-Luc Ribeyrolle, golfeur passionné depuis près de 40 ans. Monsieur Ribeyrolle nous a spontanément proposé un sujet intéressant, critique et objectif sur sa nouvelle acquisition, un chariot de golf électrique, le Stewart X9 Follow. Il souhaitait pouvoir partager avec nous, avec vous, son expérience de consommateur. C’est tout naturellement, et même avec un vrai plaisir que nous lui passons la plume, nous contentant de faire la mise en forme, pour vous retranscrire les points forts et les points de progrès de ce chariot pour le moins très original. Si vous avez des projets d’histoires à raconter, et partager, en lien avec le golf, nous sommes tout à fait ouvert à renouveler ce type d’expérience (voir précisions à la fin de l’article).

Découvrez nos formules d'abonnements

Vous venez de changer de chariot de golf, moi aussi…

Golfeur dans le Sud-Ouest de la France, je joue régulièrement à Chiberta, je viens de changer de chariot de golf. Je souhaitais vous partager mes premières impressions après quelques semaines d’utilisations.

Je peux encore largement porter mon sac ou pousser un chariot manuel. Franchement, après 40 ans de golf, j’estime que c’est un peu lassant, et ce n’est pas vraiment ce qui m’intéresse le plus dans le golf.

Quitte à prendre un chariot, je voulais complètement le libérer de ce poids, passer à l’électrique, mais pas seulement…

Je me suis mis en quête de trouver un nouveau chariot électrique, et suis tombé presque par hasard sur le modèle Stewart X9 Follow.

C’est sa technologie d’avant-garde qui m’a séduit dans un premier temps, car figurez-vous que ce chariot électrique à la particularité de suivre le joueur.

On voit de plus en plus ce type de technologie dans le domaine des drones qui sont programmés pour vous suivre tout en vous filmant, je ne savais pas que cela existait dans le domaine des chariots électriques.

Je n’ai pas tout de suite trouvé ce produit à l’achat, car pas forcément référencé dans les enseignes de distributions. Mon Proshop a eu du mal à le commander, alors je suis passé par Internet et directement sur le site de la société Stewart Golf, basée en Angleterre.

Quelques mots sur cette entreprise créée il y a moins de dix ans avec la seule intention de dessiner et créer des chariots de golf.

Entreprise gérée par des ingénieurs de formations, Stewart Golf exporte déjà près de 30% de ses chariots dans plus de 30 pays différents.

Le premier chariot qui se fit remarquer fut le X1 remote lancé en 2003 avec un bon accueil critique.

L’ancien capitaine de Ryder Cup, Sam Torrance est rapidement devenu ambassadeur de la marque, ce qui a contribué à populariser la marque en Grande-Bretagne.

De 2003 à 2014, la marque a proposé régulièrement de nouveaux modèles pour justement arriver au X9 Follow, dont la principale caractéristique est de suivre le joueur sur le fairway, et de manière automatique.

stewartx9.jpg

Après avoir passé ma commande sur Internet, j’ai été livré en moins de trois jours avec en plus un superbe sac offert que ma fille m’a d’ailleurs immédiatement piqué.

Ce chariot, y compris la batterie de grande capacité, m’a tout de même coûté près de 2000 euros, ce qui n’est tout de même pas un mince investissement.

Aucun problème de mise en route, tout semblait parfaitement fonctionner à la livraison. La télécommande paraissait simple d’utilisation, et les explications fournies sous la forme de tutoriels en ligne assez claires.

Je me suis empressé de le tester et j’ai joué deux parcours de 9 trous dans un premier temps.

Mon premier test du X9 Follow

J’appréciais vraiment l’idée de jouer enfin libérer du fait de pousser mon chariot, et surtout de pouvoir marcher plus vite.

Je me suis rapidement pris au jeu du testeur, en le soumettant à différents exercices comme le roulement à plat, en descente ou en montée.

Le chariot a très bien fonctionné et répondu à mes attentes.  Le couplage du chariot avec la télécommande se réalise facilement, et sans être informaticien.

x9stewart.jpg

La télécommande fonctionne non seulement très bien, mais en plus à une distance relativement importante. J’ai eu l’occasion de la tester avec succès à plus de 80 mètres du chariot. On peut vraiment le piloter à distance, comme lui faire faire le tour du green pendant que l’on se dirige vers sa balle.

C’est un gain de temps non négligeable. Je suis certain de jouer mon parcours plus vite, de marcher plus vite.

A ce stade du test, j’espérais surtout ne rencontrer aucun problème technique ou mécanique, ce que je redoutais le plus à propos d’un chariot de golf électrique.

En fin de compte, et c’est ce qui m’a motivé à vous partager mon expérience, j’ai trouvé ce chariot assez génial.

Depuis ce premier essai, j’ai bien sûr eu d’autres occasions pour jouer avec et vous fournir ci-après un bilan plus détaillé des points positifs et des points qui pourraient être revus.

Après trois parcours, je retiens l’impression réelle de liberté. Impression qui s’accentue à mesure que l’on s’habitue vraiment à l’usage du chariot.

J’aurai pu craindre un manque de stabilité du chariot dans les descentes ou les pentes en devers, et en fait, pas du tout, le chariot Stewart X9 Follow est très stable. Pour avoir essayé un Jucad, je dirai même qu’il est davantage stable.

Côté sonorisation, le chariot est assez peu bruyant. Il est discret bien que vous ne passiez pas inaperçu avec votre chariot qui roule à quelques mètres derrière vous…

Personnellement, j’aime bien son look futuriste et blanc épuré.

x9follow.jpg

L’expérience sur le parcours est vraiment géniale. Maintenant, il y a un autre aspect important pour un chariot de golf selon moi : L’encombrement et la manipulation hors parcours.

Là-encore, c’est une bonne surprise ! Le chariot se déplie et se replie facilement, et sans avoir à démonter les roues, ni faire de pliages complexes.

Les points à améliorer

S’agissant des points de progrès, j’ai noté en particulier un peu de bruit sur les sols irréguliers, car la garde du chariot est peut-être un peu trop basse. Les petites roues à l’avant tapent un peu sur le sol.

Le poids du chariot peut être un handicap sur les terrains lourds.

Par ailleurs, si ce chariot est très stable, ce qui est positif, en contrepartie, je l’ai trouvé lourd dans la manipulation. De même qu’il est très encombrant notamment quand il faut le ranger dans le coffre de la voiture.

Bien entendu, l’encombrement n’est pas un problème sur le parcours.

Finalement, et je précise qu’il faut bien penser à charger la batterie tout comme la télécommande, comme pour n’importe quel chariot électrique, en prendre soin pour assurer la longévité du produit, sachant qu’en cas de problème, vous ne pouvez pas vraiment compter sur le Pro Shop ou un magasin, puisqu’ils ne le commercialisent pas.

Cependant, il semble en théorie facile de gérer le SAV directement avec Stewart. Je les ai contactés facilement par mail et par téléphone.

En conclusion, je suis ravi de cette expérience. Il faudra revoir et réévaluer après quelques mois d’utilisations. Je ne manquerais pas de vous faire une mise à jour, si je venais à découvrir une bonne ou une mauvaise surprise.

Pour compléter son article, Monsieur Ribeyrolle nous a adressé quelques vidéos en situations. Effectivement, il semble bien que le chariot réponde assez bien aux différentes sollicitations possibles sur un parcours de golf.

batterie.jpg

Le prix est certainement un élément qui donne à réfléchir, mais l’usage d’un outil autonome est très certainement un facteur important dans le plaisir de jouer au golf.

C’est aussi une fatigue en moins qui se retrouve dans le score de la même façon que les pros qui font appel à un cadet.

Le Stewart X9 Follow méritait bien un article sur JeudeGolf.org

Un grand merci à Jean-Luc pour cet article complet, indépendant, et objectif sur ce produit.

Si vous aussi, vous voulez nous proposer un article avec des photos (format paysages), vous pouvez nous adresser vos projets originaux (jamais diffusés sur un autre support), sans caractère publicitaire pour une marque ou un service, pertinents et objectifs, nous serons très heureux de vous donner la plume. (contact@jeudegolf.org)

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 379
  • 1 commentaire
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Jean-Luc Ribeyrolle n'a pas encore mis à jour sa biographie
Voici les derniers articles de cet utilisateur:

Commentaires   

Avec
 
fs@numericable.fr
0 #1 STEWARTX9FOLLOWfs@numericable.fr 24-11-2018 09:17
Je partage totalement ce commentaire. Le mode follow est une innovation majeure pour le confort de marcher sans penser a son chariot. Toutefois il faut reposer la télécommande sur le sac ou le chariot sinon il bouge lorsque vous tapez la balle.
l'hiver il faut l équiper des roues adaptées.
Pour moi c est le meilleur chariot si vous le laissez au club.
l alternative est un chariot très léger, mais ils sont en général fragiles.
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.