Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Stephen Gallacher remporte l’Omega Dubaï Desert Classic 2013

Stephen Gallacher remporte l’Omega Dubaï Desert Classic 2013

L’écossais a su prendre le meilleur sur son principal rival sud-africain, Richard Sterne, au cours d’un dernier tour marqué par de forts vents, qui ont pu contrarier les performances des professionnels de l’european tour.

Bouclant les quatre jours de tournois en -22, Gallacher a réussi à jouer sous le par lors de la dernière journée, sans perdre de terrain sur Sterne, lui aussi auteur d’une carte en -1.

Un dernier eagle sur le trou n°16 lui a permis de mettre fin au suspense en tête du leaderboard.

A la sortie du trou numéro 18, Gallacher concédait « Pour être honnête, je suis vidé ! J’ai vite compris que la journée allait être difficile quand j’ai vu la force du vent ce matin. Cela impliquait d’être encore plus attentif au fait de contrôler les trajectoires de balles. Maintenant, j’ai vraiment bien joué, et sur la fin du parcours, je savais que Richie et moi, jouions pratiquement comme dans un format de match-play. »

En réalité, une grande partie de la victoire de Gallacher s’est joué la veille lors du 3ème tour de cet Omega Dubaï Desert Classic, en battant le record du parcours détenu précédemment par un certain Tiger Woods.

Deux eagles sur les neuf trous du retour ont largement contribué à le propulser en tête du tournoi.

Côté français, un léger mieux pour Jacquelin et Havret

Pas de top-10 à se mettre sous la dent pour le camp tricolore, et malgré la présence des meilleurs golfeurs français, dont Thomas Levet, présent pour la 500ème fois sur un évènement de l’European Tour.

En début de semaine, les inquiétudes sur la mauvaise forme passagère de Gregory Havret ont alimenté les discussions à Dubaï, et finalement en décrochant une 37ème place, ce dernier peut commencer à envisager des jours meilleurs.

Sur son compte Facebook, Gregory a commenté sa prestation en mettant en avant de meilleures sensations concernant le swing, et regrettant un putting encore pas assez performant par rapport au reste de son jeu.

Pour accrocher un top-10, il lui faut encore gagner cinq à six coups sur 72 trous pour resserrer avec les meilleurs, et quelques meilleurs putts pourraient lui permettre d’y parvenir dans les prochaines semaines.

Pour Jacquelin, le scénario est encore un peu meilleur avec un top-30, légèrement gâché par un dernier tour en +1.

Résultats des autres français : Bourdy (45ème), Wattel (52ème), Gonnet (64ème), Levet (68ème)

Dans le sac de Stephen Gallacher :

Driver : R1 Driver
Bois de parcours : RBZ Tour 17.5°
Rescue: Adams Idea Pro VST 21°
Série de fers : Tour Preferred MB 3-PW
Wedge: TP xFT wedges 60°
Chaussures: adidas Golf adizero Tour

Crédit photo : TaylorMade Golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2247
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.