Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf féminin

Stacy Lewis : La nouvelle étoile du golf féminin prête à rayonner sur toutes les autres...

Stacy Lewis : la nouvelle numéro 1 du tour !

Alors que nous ne sommes qu’au début de saison du LPGA Tour, la golfeuse américaine - Stacy Lewis - s’apprête à devenir la prochaine numéro 1 mondiale. Retour sur l’ascension tout en discrétion, et en détermination d’une jeune femme pleine de ressources.

L’actuelle numéro 1, la taiwanaise Yani Tseng ne semble plus pouvoir l’empêcher !

Aux termes du RR Donnelly Founders Cup disputé à Phoenix dans le cadre du LPGA Tour, elle devrait laisser son siège de leader du tour qu’elle occupe depuis près de deux ans.

La faute à une très forte baisse de régime depuis plusieurs mois, et la concurrence féroce et déterminée de poursuivantes telles que Paula Creamer, Na Yeon Choi ou encore l’américaine Stacy Lewis.

Et c’est justement cette dernière qui devrait créer le « turn » ou plutôt la passation de pouvoir pour un circuit qui fabrique de nombreux espoirs, mais pas encore d’icônes capable de reprendre le flambeau laissé par la suédoise Annika Sorenstam, dont l’ombre plane toujours sur le golf professionnel féminin.

Même Lorena Ochoa, dont la carrière fut trop brève n’est parvenu à hisser le golf féminin, aussi haut que ce que pu faire en son temps, la suédoise au 10 majeurs et 72 victoires sur le LPGA TOUR.

Si Yani Tseng est encore très jeune, et compte déjà 5 victoires en majeurs, elle aura sans doute l’occasion de reprendre la main, quand elle aura résolu ces problématiques de motivation, de concentration et de swing.

En attendant, l’heure de Stacy Lewis est sur le point de sonner

En 2ème position à 3 coups de la japonaise Ai Miyazato, Stacy Lewis déjà en -16 après 3 tours , et sauf accident dans la dernière partie de dimanche, devrait marquer suffisamment de points par rapport à Yani Tseng, engluée en toute fin de classement (63ème place) en -2, et Na Yeon Choi (40ème place) à -7 pour occuper dès lundi le siège de numéro un mondiale, créant un petit évènement sur la petite planète golf.

Planète qui ne connait pas si souvent de changement de numéro 1 pour considérer l’évènement comme anodin.

Stacy Lewis : Quelque chose en commun avec Luke Donald...un sac Mizuno

Quelle aubaine pour Mizuno !

L’équipementier japonais avait déjà connu le bonheur de voir un de ses protégés se hisser sur la plus haute marche du podium chez les garçons pendant plus d’un an, quand Luke Donald pris les commandes du tour entre 2011 et 2012, qu’il va connaitre le même bonheur chez les filles.

Et pourtant, Mizuno n’est pas connu pour monter des armadas de golfeurs tout comme TaylorMade ou Callaway. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il mise juste !

Comme quoi la quantité ne fait pas la qualité !

Stacy Lewis partage en plus des clubs de golf, au moins deux autres points communs avec Luke Donald : une certaine discrétion ou décontraction, et un jeu de fers d’une précision chirurgicale.

Passée Pro en 2008, et membre du LPGA Tour depuis 2009, cette golfeuse de 28 ans a pris son temps pour arriver au sommet

Loin des médiatiques baby-golfeuses du tour comme Lexi Thompson, Lydia Ko ou même Michelle Wie,  c’est bien pourtant Stacy Lewis qui va toutes les coiffer au poteau.

Hyper régulière depuis plusieurs mois (un autre trait de ressemblance avec Luke Donald lors de sa prise de pouvoir), elle ne se rate que très rarement, et collectionne les tops-20 à la pelle depuis plus d’un an.

En 14 mois, elle n’aura finalement raté qu’un seul cut (au LPGA LOTTE Championship), et aura même enchainé deux victoires au Mobile Bay LPGA Classic et au Shop Rite LPGA Classic, juste avant de finir 2ème du Wegmans LPGA Championship !

A nouveau 2ème avec brio du dernier Evian Masters 2012, ne cédant qu’en toute fin de journée face à Inbee Park, elle s’imposera à nouveau au Navistar LPGA Classic et au Mizuno Classic en fin de saison.

Après une très belle année 2012, la question était de savoir si elle pourrait enchainer en 2013, et elle a apporté une réponse très précise en s’imposant début mars au HSBC Women’s Champions, tournoi qui précède le RR Donnelly Founders Cup !

Avec déjà un Majeur à son actif, (à la différence de Luke Donald) le Kraft Nabisco 2011, Stacy Lewis a toutes les qualités requises pour devenir le nouveau boss du circuit féminin.

Elu en 2012, joueuse de l’année, ce qui n’était plus arrivé à une golfeuse américaine depuis 18 ans, c’est pourtant en 2013 que Lewis va connaitre le grand devant de la scène, une fois sa prise de pouvoir confirmée.

D’ailleurs, les éditeurs du jeu Tiger Woods PGA Tour ne s’y sont pas trompés, et l’ont inclus dans la dernière version de leur jeu…

Le swing le plus régulier du circuit féminin : Stacy Lewis (USA)

Et pourtant, tout cela n’aurait sans doute pas été possible sans le soutien indéfectible de ses parents, qui l’ont encouragé à débuter le golf, et à ne pas arrêter après une opération du dos qui aurait arrêté les velléités de beaucoup d’entre nous.

Stacy a découvert le golf à l’âge de 8 ans mais dès ses 11 ans, elle a dû porter un corset pendant plus de 18 heures par jour, sept jours sur sept, pour corriger les effets d’une scoliose sur sa colonne vertébrale.

De sa biographie, on apprend qu’elle ne retirait ce corset que pour jouer au golf !

Adolescente, elle subira encore une intervention chirurgicale puis pour tourner le dos à ses ennuis de santé, réussira dès sa première tentative à accéder au LPGA Tour en 2009, créant au passage son propre site web au nom bien trouvé de www.stacysback.com ! (Back pour dos en anglais)

Seulement quatre ans après son arrivée au plus haut niveau, et alors qu’on nous prédisait plutôt des Michelle Wie, Paula Creamer, ou encore Cheyenne Woods, c’est bien la petite Stacy Lewis  qui a fait preuve de la plus grande détermination pour arriver au sommet.

Laissons-lui le temps de profiter avant de lui demander combien de temps va-t-elle y rester, et quelle style va-t-elle donner à son nouveau règne…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2626
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.