Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Chronique de golfeurs

Sorties de bunkers ! 3 conseils pour s’en sortir simplement

3 conseils pour réussir vos sorties de bunkers

Les bunkers effraient souvent les golfeurs, car pour la plupart, ils ne comprennent pas réellement ce qu’il faut faire pour réaliser une bonne sortie de bunker. Notre consultant, Michel Delbos, vous propose trois conseils simples qui s'avèrent essentiels.

Sur les practices, vous verrez très peu de golfeurs s’entraîner aux sorties de bunkers, surtout en comparaison au nombre d’entre eux qui s’entraînent à driver.

Ce manque d’entrainement ne fait qu’aggraver la situation, et rend chaque situation où le bunker est en jeu, encore plus stressante.

Ce stress ne fait qu’accentuer la difficulté, car il occulte tous les principes techniques à mettre en place pour réussir une bonne sortie de bunker.

Or sur le parcours, c’est justement la bonne mémorisation de quelques principes fondamentaux, qui permet de passer sans encombre, les pièges du parcours.

Pour progresser dans ce compartiment du jeu, le plus important, c’est déjà de comprendre ce qui est l’origine de chaque coup dans le sable.

De mon point de vue, il y a trois éléments à parfaitement comprendre : l’inclinaison vertébrale, l’action des poignets, et le point d’impact dans le sable.

Equilibrez votre posture à l'adresse

Le fait de déplacer sa colonne influence nettement le point le plus bas, en l’occurrence l’endroit où le club va rentrer dans le sable.

Si vous vous inclinez trop loin sur votre droite à l’adresse, vous verrez qu’il est presque impossible de taper le sable quelques centimètres derrière la balle.

Le fait de modifier de manière excessive l’axe de la colonne vertébral conduit au fait que le point d’impact du club dans le sable est beaucoup trop derrière la balle, et par conséquent, celle-ci a tendance à rester dans le sable.

Bien évidemment, l’inverse n’est pas meilleur.

La bonne position consiste rester bien axée à l’adresse, ce qui devrait vous aider à frapper le sol toujours au même endroit, coup après coup.

Une posture équilibrée dans le bunker

Gérez l’action des poignets pendant le swing

Les articulations des poignets sont directement en lien avec l’angle d’attaque que vous allez donner sur la balle.

C’est par le biais d’un bon angle d’attaque que vous allez arriver toucher la balle sur un bon lie, soit juste sous la balle pour un coup tout en douceur, et contrôlé.

Plus vos poignets seront armés, et plus vous arriverez à faire revenir votre club de manière consistante sur la balle, ce qui vous permettra de la ramener plus souvent sur le green, surtout sur les lies en descente, ou à ne pas « overflyer » le green depuis la sortie du bunker.

Toutefois, il faut trouver le bon dosage.

Si vos poignets sont trop raides, vous ne pourrez pas descendre le club assez bas dans le sable, et vous laisserez la balle dans le bunker.

A l’inverse, des poignets trop faibles ou pas assez armés sont aussi problématiques.

C’est en fait le lie ou l’épaisseur du sable qui va dicter de combien, vous allez devoir armer vos poignets, pour aller chercher la balle en bas dans le sable.

Plus le lie est mauvais (faible quantité de sable sous la balle ou à l’inverse, une balle pluggée ou enfoncée dans le sable), et plus vous aurez besoin d’un bon armement.

Déterminer l'armement de vos poignets en fonction du lie

Attention, si toutefois, vous n’armez pas du tout les poignets, vous risquez de créer un angle d’attaque du club beaucoup trop faible.

Dans la plupart des cas, ce n’est pas forcément fatal. En revanche, c’est un gros problème pour les golfeurs qui ont tendance se jeter en arrière à l’impact.

Ils vont accentuer le phénomène de top ou de socquettes en prenant le dessus de la balle.

Sur le fairway, cette faute est déjà pénalisante, mais dans le bunker, c’est un coup de perdu assuré.

Contrôlez le point d’impact du club avec le sable

Le point bas d’impact du est l’endroit où le club entre et quitte le sable !

Généralement, le bon conseil consiste visualiser un point derrière la balle, et surtout pas la balle.

Dans le bunker, il ne faut pas prendre la balle directement, sauf à vouloir réaliser une très longue sortie de bunker, généralement dans un bunker de parcours, et pas dans un bunker de green.

Pour contrôler la longueur d’une sortie de bunker, il faut justement évaluer le montant de sable nécessaire à prendre sous la balle.

Déterminer le bon point d'impact en fonction de la distance à parcourir

Plus la balle doit s’arrêter rapidement sur le green, et parcourir une distance faible, et plus vous devrez reculer le point d’impact par rapport à la balle.

A l’inverse, pour une plus longue sortie de bunker, il faut réduire l’écart entre la balle et le point d’impact du club.

Pour les débutants, si vous ne voulez pas encore gérer cette question du point précis du point d’impact, commencez par réaliser l’exercice suivant, dont l’objet est de vous aider à bien traverser dans le sable.

Dans le bunker, et seulement au practice, dessinez devant vous dans le sable, deux lignes parallèles en direction de votre cible.

Placez votre balle au milieu entre ces deux lignes, et commencez votre swing.

Si tout va bien, votre club devrait avoir touché les deux lignes au finish après un coup complètement traversé.

Si vous n’avez pris que la première ligne, votre coup va avoir tendance à rester dans le bunker.

Si vous n’avez pris que la deuxième ligne (la plus proche de vos pieds), cela indique que vous avez tendance à ne pas prendre de sable avec la balle, et donc à faire voler la balle plus qu’elle ne le devrait.

Le coup parfait consiste à voir son divot commencer sur la première ligne, et se terminer sur la deuxième ligne.

Cela vous assure un contact consistant, surtout si votre angle d’attaque est contrôlé.

En conclusion, rappelez-vous que pour réussir une bonne sortie de bunker, il faut au moins trois clés techniques:

  • Une colonne vertébrale centrée à l’adresse
  • Des poignets armés au backswing
  • Finir son geste en ayant pris du sable sur le bon point d’impact

Deux choses effraient les golfeurs dans le bunker : ne pas sortir la balle, ou au contraire, taper un coup qui va parcourir une longue distance incontrôlée.

A chaque fois, des coups qui peuvent faire perdre beaucoup de points sur le parcours.

Pensez que c’est justement l’action des poignets couplée avec une bonne posture et un bon finish qui va vous prémunir de ces deux problèmes.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2057
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Master Class PGA en petit jeu et entrainement de haut niveau certifié par la TPI (Titleist Performance Institute), Michel a dirigé la section Sport Études Golf Rhône Alpes de 1995 à 2001, et a formé plusieurs joueurs actuellement sur le tour européen.


Sur le site, il intervient comme consultant technique pour les questions liées à la pratique du golf pour les amateurs.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.