Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Shafts Raijin de VA Composites

Photo Shafts Raijin de VA Composites

Un graphisme représentant un dragon sur un shaft de club de golf, pourquoi pas si cela ne brûle pas les doigts… Ces designs hauts en couleurs font un peu penser à ceux que l’on peut trouver sur les planches de surf, mais que se cache t’il derrière ces images et cette symbolique ?

Dans la mythologie japonaise, Raijin est un dieu de la foudre, du tonnerre et autres tempêtes. C’est lui qui est représenté sous la forme d’un dragon sur les shafts Raijin de VA Composites.

Découvrez nos formules d'abonnements

Derrière cette image japonisante, il y a un homme, Victor Afable, c’est lui le V et le A dans la dénomination de la société VA Composites, installée à Pinehurst, en Caroline du Nord. Son rêve depuis 30 ans : créer et produire les meilleurs shafts de clubs de golf du monde…

La naissance d’une nouvelle entreprise dans le marché du golf tend à démontrer que ce marché est encore, et sans doute pour longtemps en évolution. À l’intérieur, celui de la conception et la fabrication de shafts en matériaux composites semble promis à de belles perspectives.

Pourtant, rappelons-nous qu’il n’y a pas si longtemps, il y avait un consensus général pour dire que les shafts en graphite étaient pour les femmes, les seniors, et tout autre golfeur dont la vitesse de rotation était limitée comme la vitesse sur l’autoroute.

Bien que l'acier reste le choix majoritaire des joueurs du tour pour les shafts de leurs fers, les observateurs avertis du PGA Tour ont remarqué une percée du graphite ces dernières années, même pour les fers, y compris chez certains joueurs développant des swings puissants.

Victor Afable, 30 ans à concevoir des shafts pour les clubs de golf…

Si son nom n’est pas très connu, Victor Afable a pourtant plus de 30 ans d'expérience dans l'industrie du golf, et plus particulièrement des shafts. Avant de créer VA Composites, il avait déjà co-fondé la célèbre marque Oban en 2007, il y a été président jusqu'au milieu de l'année dernière.

Photo Victor Afable de VA Composites

Victor Afable a fait ses preuves dans la conception de shafts utilisés par les meilleurs joueurs du Tour, et qui à ce jour ont remporté plus de 100 tournois dans le monde entier.

Il a joué un rôle important dans la conception du shaft composite joué par le vainqueur de l'Open 2016, ainsi que celui du shaft utilisé pour réaliser un 58, le plus bas score de l'histoire du PGA Tour.

Le premier shaft de VA Composites est fabriqué à partir de composites renforcés de fibre de carbone 40T pre-preg. Le Raijin est considéré comme un shaft polyvalent qui procure un faible spin, en raison de la section rigide de son extrémité.

Photo Shafts Raijin de VA Composites

S’il ne fallait pas s'attendre à ce que VA Composites se contente de dupliquer le modèle Oban, certaines similitudes dans l'approche des dessins fait par Victor Afable pendant son parcours chez Oban, et ces conceptions actuelles et à venir, sont à prévoir.

La gamme de shafts Raijin pour drivers, varie de 44 grammes à 74 grammes, et le couple varie avec le poids et la flexibilité. Le shaft est doté d'un point d'équilibre légèrement supérieur, qui devrait mieux s'adapter aux têtes de drivers plus lourdes d'aujourd'hui.

L’approche de Victor Afable est d'associer une bonne conception à des matériaux hyper technologiques, puis de proposer des graphismes aussi originaux que possible pour assurer la différenciation. Il semble que cela soit assez bien réussi.

Photo Shafts Raijin de VA Composites

Bien que n'ayant pas d'impact sur la performance globale du shaft, la conception, la couleur et l’aspect visuel global peuvent faire une grande différence dans la façon dont ce type de shaft est perçu par les joueurs.

Raijin est le premier modèle de ce qui va devenir une gamme complète de shafts, déclinée en quatre poids et cinq flexs pour les drivers et bois de parcours. Des shafts pour hybrides et pour fers étant également disponibles.

« Les profils de nos shafts sont uniques et les matériaux composites utilisés sont sans pareil » affirme Victor Afable « Les S et X flexs sont destinés aux players’s, tandis que les flexs plus softs offriront un lancement plus élevé et un spin moyen. C'est une série de shafts qui s'adaptera à un plus large éventail de joueurs ».

Une distribution assurée par des clubmakers

La majeure partie de la distribution de VA Composite sera essentiellement confiée à un réseau en cours de constitution de clubmakers. Un petit nombre parmi les meilleurs monteurs de clubs de l'industrie du golf a déjà signé, bien que l’entreprise soit encore toute récente.

Un choix limité assumé par Victor Afable : « Un shaft de golf de précision n'offrira de grandes performances que si le montage s'effectue correctement ».

Photo Victor Afable de VA Composites

De nouveaux concessionnaires devraient cependant rapidement rejoindre l’aventure, avec l’espoir que le réseau passera au plus vite à 250 ou 300 concessionnaires.

L’automne dernier, Victor Afable a fait parvenir 10 modèles de shafts VA Composite qu'il a conçus spécialement pour le Tour Européen. Ils ont été testés par plusieurs joueurs, dont Alejandro Cañizares.

Le modèle de shaft préféré de Cañizares était le Raijin 64, qu'il a utilisé pour les quatre derniers tournois du Tour européen 2016. Il a d’ailleurs réalisé une troisième place avec ce shaft, au Nedbank Golf Challenge.

Pour le moment il n’est pas envisageable de trouver un de ces shafts Raijin proposés en option par un des grands constructeurs de matériel de golf. Victor Afable ne prévoyant pas de produire des grands volumes des ces produits.

Ce qui est plus probable, c’est de les trouver associés à des têtes de club « premium » par les clubmakers faisant parti du réseau en cours de constitution.

Avec cette stratégie de distribution, Victor Afable semble vouloir privilégier le côté « artisanal » de son entreprise, et ne pas souhaiter faire quelque chose qui diminuerait la valeur de sa création.

« J'ai simplement besoin de construire de beaux shafts et d’avoir plaisir à le faire ».

Posté par le dans Accessoires Golf
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 459
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité 17/08/2017

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements