Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour le 1er abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon Z-Star ou Z-Star XV au choix offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Sergio Garcia et TaylorMade : C’est fini ! Et après ?

Photo Mark Newcombe et TaylorMade

15 ans ! C’est la durée de l’union sacrée qui aura lié l’espagnol Sergio Garcia, 37 ans, et la marque TaylorMade. Rapidement annoncé à ses débuts comme le futur principal adversaire de Tiger Woods, au début des années 2000, et alors qu’il jouait des clubs Titleist, Adidas et TaylorMade n’ont pas mis longtemps à lui proposer un contrat de star, pour en faire la tête de gondole d’une offre frontalement opposée à celle de Nike.

Découvrez nos formules d'abonnements

Certes, Garcia au début de sa carrière n’a pas eu la réussite escomptée en majeur, complétement mis sous l’étouffoir par Woods, son image a néanmoins portée commercialement TaylorMade, vainqueur par K-O de son match contre Nike.

Si Tiger Woods n’a jamais fait vendre de clubs de golf, difficile de réellement considérer qu’ El Nino a fait mieux à lui tout seul. C’est en fait le grand nombre de têtes d’affiches qui ont contribué à l’image de TaylorMade, et pas seulement Sergio.

Vainqueur de son premier majeur à Augusta plus tôt cette année, alors que son destin semble enfin se révéler, les deux parties se quittent. Témoignage de la fin d’une époque (le match Nike-Adidas) ou bien le début d’une nouvelle phase de sa carrière alors qu’il fait figure de vétéran du circuit. Cela va inévitablement intéresser d’autres marques ?

La fin d’un chapitre majeur dans la carrière de Sergio Garcia

Il n’incarne plus le jeune loup surpuissant au potentiel exceptionnel. Au contraire, et s’il s’est renforcé par sa victoire au Masters en avril dernier, Sergio Garcia est un golfeur posé, titré en majeur, expérimenté, et qui fait donc partie du gotha des grands noms actuels de notre sport.

En d’autres termes, Sergio Garcia a progressivement changé de statut et d’image.

Sergio Garcia - Photo JeudeGolf.org

Pourtant, le nouvelle est tombée : TaylorMade a publié le 9 octobre dernier, un communiqué annonçant que leur association avait pris fin, et qu’ils libéraient Sergio Garcia des années restant à courir dans son contrat :

« Aujourd'hui, après un partenariat mémorable de 15 ans avec Sergio Garcia, nous avons convenu par un communiqué de la fin de son contrat avec TaylorMade. Ce fut un honneur de jouer un rôle dans sa performance tout au long de sa carrière, y compris The Players Championship, 19 victoires mondiales, ses exploits lors la Ryder Cup et sa victoire au Masters 2017. Nous félicitons Sergio pour sa carrière et lui souhaitons le meilleur pour l'avenir ».

Sergio Garcia utilisait récemment un driver TaylorMade M2, des bois de parcours M1, des fers P750, des wedges Milled Grind et une balle TP5. Garcia, classé n ° 11 dans le classement mondial officiel du golf, a utilisé également les grips SuperStroke, et porte des chaussures et des vêtements Adidas.

Sergio Garcia, victime, ou bénéficiaire, des mouvements financiers

Dans des circonstances ordinaires, il serait étrange qu'une entreprise libère le champion en titre du Masters de son contrat, et apparemment pour qu’il aille signer avec son principal concurrent, mais ce n'est pas une période ordinaire pour TaylorMade.

Adidas a finalisé en mai la vente de TaylorMade Golf à KPS Capital Partners, pour 425 millions de dollars. Comme c’est souvent le cas dans ce genre d’opération financière, KPS Capital Partners va faire évoluer la façon dont TaylorMade fonctionne.

Il était évidant que, quel qu’il soit, l'acheteur de TaylorMade aurait besoin de faire d'importantes coupes pour remettre l'entreprise sur les rails. KPS a un processus de rationalisation des marques bien rodé, en laissant ses acquisitions cleans, rentables, et plus attrayantes pour les futurs acheteurs.

C'est ce qui a été fait avec les entreprises qu’à eu à gérer KPS Capital Partners par le passé, et il n'y a aucune raison de penser que TaylorMade fera l'exception.

La libération de Sergio de son contrat est le premier signe visible d’une réduction des coûts chez TaylorMade dans l'ère post-Adidas, mais ce ne sera sans doute pas la dernière.

Plus généralement, il se pourrait bien que le changement  subit d’équipementier pour Garcia, soit un des premiers signes d’une série de mesures de réduction des coûts pour les marques engagées sur le PGA Tour.

Cette nouvelle qui est à rapprocher avec la sortie de Nike la saison dernière, va certainement changer la valeur et le volume des contrats à venir sur le PGA Tour.

Cela pourrait également ouvrir la porte aux autres marques comme Mizuno, Wilson, et Cleveland / Srixon, et ainsi voir plus de sacs à leur nom sur le Tour.

Même avec Sergio Garcia parti, la visibilité de TaylorMade s’inscrit toujours avec de grands noms, dont Justin Rose, Jason Day, Tiger Woods, Rory McIlroy, et le N ° 1 mondial Dustin Johnson, ainsi que Paula Creamer chez les dames.

Photo TaylorMade

Jon Rahm, qui, comme Garcia, est originaire d'Espagne, a signé avec TaylorMade au début de la saison 2016-17 du PGA Tour, et s'est hissé au 5ème rang mondial. Il incarne le nouveau "Sergio Garcia" dans ses jeunes années, ce qui reste l'axe de communication de la marque.

Et maintenant, quel nouveau partenaire pour Sergio Garcia ?

Il est véritablement improbable que Sergio Garcia, à 37 ans, et l'un des meilleurs golfeurs de sa génération, abandonne sa relation avec TaylorMade sans avoir un autre contrat d'équipement en attente, et Callaway semble le choix le plus évident.

Garcia aurait pu donner une idée de ses projets en septembre lors du Dell Technologies Championship.

Nous avons bien eu un signe quand Sergio Garcia, frustré et agacé, a claqué son putter sur une tête d’arroseur, l'endommageant, et l'obligeant à putter ensuite avec d'autres clubs.

Ce putter était un prototype de Toulon Design, qui fait partie de Callaway Golf.

Cet épisode pourrait indiquer que Garcia et l'ingénieur de Carlsbad en Californie, ont discrètement déjà développé une relation, d’autant plus que l’on a également aperçu Sergio Garcia utiliser récemment un wedge Callaway Mack Daddy.

L’image de Sergio Garcia pourrait être particulièrement attrayante pour une marque, en tant que champion en titre du Masters.

Cependant c’est toujours un défi pour l’image donnée aux fans, quand une nouvelle relation s'installe et qu'une star change de marque.

Sergio Garcia - Photo JeudeGolf.org

Comme le suggèrent donc ses récents tests de clubs, le candidat le plus probable pour le prochain sponsor de Garcia serait Callaway, bien que l'entreprise n'ait pas encore fait de commentaires à ce sujet.

Alors que Phil Mickelson entre maintenant dans le joli crépuscule de sa carrière sur le PGA Tour, Callaway a besoin d'une superstar primée pour porter la marque, en compagnie de ses jeunes stars comme Patrick Reed, Thomas Pieters et Daniel Berger. Bien sûr Henrik Stenson est un grand gagnant, mais il n’a pas encore l’aura de Sergio Garcia, et ne l'aura peut-être jamais.

Alors qu’il utilise actuellement les fers TaylorMade P750, Callaway dispose également d’une gamme complète de 14 clubs que Garcia pourrait utiliser, dont le driver Epic, plus la balle Chrome Soft actuellement jouée par Mickelson.

Qui d'autre aurait les capacités nécessaires pour s’assurer les services de Sergio ?

Parmi les grandes marques actuelles sur le Tour, Ping n'a pas eu l’habitude dans son histoire de faire signer des joueurs au sommet, préférant s’engager avec des joueurs quand ils sont jeunes, et les garder pendant toute la carrière.

De même, Titleist n'a pas dans son histoire d’exemple de signature de grands noms après qu’ils soient arrivés au sommet.

Une autre option pourrait créer la surprise, et ce serait PXG, la marque est détenue par le milliardaire Bob Parsons.

Ils ont certainement suffisamment de moyens financiers pour tenter le coup.

Nous saurons sans doute dans les prochains jours qui remportera la signature de Sergio Garcia, et si c’est le favori Callaway, ou un des challengers.

Posté par le dans Actus marques
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 370
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité 18/11/2017

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements

US Golf présente la nouvelle collection Jack Nicklaus