Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Senior British Open 2013: Gene Sauers en tête après le 1er tour

Fred Couples en défense de son titre à Birkdale

Les vétérans du Champions Tour (circuit Senior) se sont donnés rendez-vous cette semaine au Royal Birkdale Golf Club près de Liverpool pour y disputer le 27ème Senior British Open. 

Fred Couples, le tenant du titre semble en proie à des douleurs dorsales, il n’en faut pas plus Gene Sauers pour prendre les commandes du Majeur Britannique à -3 après un tour. 

A tout juste 50 ans, l’américain qui n’a jamais gagné sur le Champions Tour a rendu une première carte de 67. 

Avec un aller en 34, synonyme de neuf pars sur neuf trous, Sauers a ensuite démarré son retour avec un birdie au 10, et un bogey au 11, pour conclure finalement sa partie avec trois birdies successifs à partir du 15. 

A son arrivée au club-house, il a déclaré « J’ai tapé quelques bons coups de golf dans le vent, qui finalement ne m’a pas trop gêné. Je suis très heureux de la façon dont j’ai joué. C’est seulement la troisième fois que je participe à un British Open. C’est donc un grand privilège, et un honneur d’être ici. »

Gene Sauers a beau ne pas être une tête d’affiche du tour Senior, il s’est montré très régulier depuis le début de la saison. 23ème de la Money List sur le Champions Tour, il a déjà réalisé onze cuts sur onze départs pour deux top-2 et un top-3.

Sur 144 engagés, le Senior British Open compte de nombreuses anciennes gloires du golf mondial comme Tom Watson, Ian Woosnam, Fred Funk, Constantino Rocca, Eduardo Romero, Sam Torrance, Mark Calcavecchia, Brad Faxon, Tom Lehman, Barry Lane, Steve Elkington, Rocco Mediate, Sandy Lyle (qui a participé à The Open la semaine passée) et Tom Kite, mais aussi d'autres golfeurs de plus de 50 ans, qui démarrent une nouvelle carrière de golfeur professionnel sur le tard, comme par exemple des anciens coach ou professeurs de golf ou des joueurs qui n'ont pas nécessairement joué sur le PGA ou l'European Tour... 

Derrière Sauers, on retrouve quatre joueurs en embuscade à 68, dont le vainqueur du Senior British Open 2010, l’allemand Bernhard Langer, qui fait figure de favori sur ce tournoi. 

Bernhard Langer a fait chauffer le putter à Birkdale

Un peu comme Sauers, Langer a rentré trois birdies sur ses quatre derniers trous, ce qui l’a propulsé tout près de la tête du leaderboard. 

« Je suis très heureux de mon jeu long, et finalement mon putting s’est mis à marcher en fin de journée ! » 

David Frost, Peter Senior et Frankie Minoza sont les trois autres golfeurs à se trouver un coup derrière le leader. 

Bien que Sauers ne s’ait pas dit gêné par le vent, et que de l’avis de tous les commentateurs, la préparation du Royal Birkdale n’est pas aussi redoutable que Muirfield la semaine passée pour The Open, on constate que seulement dix joueurs ont réussi à jouer dans le par sur ce premier tour. 

Parmi eux, on retrouve l’ancien capitaine de Ryder Cup, Corey Pavin en 69, et quelques bons joueurs du circuit américain comme John Cook ou Gary Hallberg, deuxième l’an passé.  

Concernant les joueurs plus connus par les amateurs européens, le tenant du titre Fred Couples n’est pas au mieux avec une carte de 74, tout  comme Mark O’Meara, qui lui avait remporté le British en 1998.  

Le sémillant Colin Montgomerie a joué 72 avec quelques très beaux coups de golf dans sa partie, il reste en course pour la victoire finale alors qu’il est considéré comme un « rookie » sur le Senior Tour.  

Monty : un rookie sur le Senior Tour !

Pour les français, la journée au Royal Birkdale Golf Club n’a pas été très bonne !  

Bien qu’à la différence de The Open où seul Bourdy avait représenté les couleurs tricolores, sur le Senior British Open, ils étaient au moins trois à représenter la France : Andrew Magee, Roger Sabarros, et Marc Farry.  

Tous trois ont souffert, et Magee, natif de Paris, pro depuis 1984, termine premier d’entre eux en 76 (+6).  

Roger Sabarros a joué 80 (+10), et Marc-Antoine Farry a terminé sur le 18 avec un quadruple bogey alourdissant sa carte en +12 total.  

Finalement, Philip Golding le plus français des britanniques est celui qui a le plus de chances de passer le cut, étant à +4 en 59ème position.  

Les 143 joueurs encore engagés sur ce tournoi repartent aujourd’hui sur le parcours pour y disputer le second tour. Les conditions de jeu sont très similaires à celles qu’ont connu les « jeunes » sur The Open à Muirfield, il faut donc imaginer que le golfeur qui commettra le moins de fautes aura le plus de chances de se retrouver en tête ce soir. 

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2600
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.